Le discours de la reine Elizabeth en période de crise du coronavirus (VIDEO)

Ce soir, à 20 heures, la reine Elizabeth s’est adressée à la nation, en pleine crise du coronavirus, alors que les Britanniques sont confinés, par mesures gouvernementales. Le discours de la Reine est historique. La reine Elizabeth n’avait prononcé que 4 allocutions jusqu’alors, pendant la Guerre du Golfe, à la mort de Diana, à la mort de sa mère et pour remercier les Britanniques à l’issue du weekend de son Jubilé de diamant.

Tout savoir sur : Les royautés et le coronavirus

Un discours unique très attendu

Le discours de la reine, diffusé ce dimanche 5 avril, a été enregistré plus tôt dans la semaine, au château de Windsor, où Sa Majesté est confinée avec son époux. Des mesures de sécurité très strictes ont été prises pour ne pas prendre de risques de contamination. C’est le Salon blanc qui a été choisi pour l’enregistrement, la configuration de la pièce permettant de garder une distance entre la Reine et les techniciens. Le caméraman, qui était le seul dans la pièce avec la reine Elizabeth pendant l’enregistrement, portait une combinaison de protection de la tête aux pieds. La reine Elizabeth, 93 ans, fait partie des personnes à risque. Son fils, le prince Charles a eu le coronavirus et en est guéri.

Le discours de la reine Elizabeth II du 5 avril 2020

« Je vous parle de ce que je sais être une période de plus en plus difficile. Une période de perturbation dans la vie de notre pays : une perturbation qui a causé du chagrin à certains, des difficultés financières à beaucoup et des changements énormes dans notre vie quotidienne à tous.

Je tiens à remercier tout le monde sur la ligne de front du NHS, ainsi que les travailleurs sociaux et ceux qui remplissent des rôles essentiels, qui continuent de se désintéresser de leurs tâches quotidiennes à l’extérieur du foyer pour nous soutenir tous. Je suis sûr que la nation se joindra à moi pour vous assurer que ce que vous faites est apprécié et que chaque heure de votre travail acharné nous rapproche d’un retour à des temps plus normaux.

Je tiens également à remercier ceux d’entre vous qui restent à la maison, contribuant ainsi à protéger les familles vulnérables et épargnant à de nombreuses familles la douleur déjà ressentie par ceux qui ont perdu des êtres chers. Ensemble, nous luttons contre cette maladie, et je tiens à vous rassurer que si nous restons unis et résolus, nous la surmonterons.

J’espère que dans les années à venir, tout le monde pourra être fier de la manière dont il a relevé ce défi. Et ceux qui nous succéderont diront que les Britanniques de cette génération étaient plus forts de tous.

Que les qualités de l’autodiscipline, de la bonne humeur paisible et de le sentiment de solidarité caractérisent toujours ce pays.

Les moments où le Royaume-Uni s’est réuni pour applaudir ses soigneurs et ses travailleurs essentiels resteront dans les mémoires comme l’expression de notre esprit national; et son symbole sera l’arc-en-ciel dessiné par les enfants.

Partout dans le Commonwealth et dans le monde, nous avons vu des histoires réconfortantes de personnes se rassemblant pour aider les autres, que ce soit en livrant des colis alimentaires et des médicaments, en regardant après les voisins ou en convertissant des entreprises pour aider les secours.

Et bien que l’auto-confinement puisse parfois être difficile, de nombreuses personnes de toutes confessions, et d’aucune, découvrent que cela offre une occasion de ralentir, de faire une pause et de réfléchir, dans la prière ou la méditation.

Cela me rappelle la toute première émission que j’ai faite, en 1940, avec l’aide de ma sœur. Nous, ainsi que nos enfants, avons parlé ici à Windsor, à des enfants qui avaient été évacués de leur domicile et renvoyés pour leur propre sécurité. Aujourd’hui, encore une fois, beaucoup ressentiront un douloureux sentiment de séparation d’avec leurs proches. Mais maintenant, comme à cette époquee, nous savons, au fond, que c’est la bonne chose à faire.

Bien que nous ayons déjà fait face à des défis, celui-ci est différent. Cette fois, nous nous joignons à toutes les nations du monde dans une entreprise commune, en utilisant les grandes avancées de la science et notre compassion instinctive pour guérir. Nous réussirons – et ce succès appartiendra à chacun de nous.

Nous devrions être rassurés que même si nous avons encore plus à endurer, des jours meilleurs reviendront : nous serons à nouveau avec nos amis; nous serons à nouveau avec nos familles; nous nous reverrons.

Mais pour l’instant, je vous adresse à tous mes remerciements et mes meilleurs vœux.

Le contexte de pandémie du coronavirus

Ce discours était tant attendu, parce qu’il s’agit d’une prise de parole historique pour la reine, qui déroge pour la 5e fois de ses 68 ans de règne à la règle de ne prononcer qu’une seule allocution à la nation par an, à l’occasion de Noël.

Il s’agit aussi d’un discours attendu, car les Britanniques savaient qu’elle allait prendre la parole en cette période de crise, certains lui ayant reproché d’avoir attendu si longtemps. Cela fera déjà presqu’un mois que le roi Harald de Norvège fut le premier à le faire. Peu à peu, tous les monarques européens, même les plus discrets comme prince régent Aloïs de Liechtenstein, se sont adressés à leurs citoyens en période de pandémie mondiale. Ce 5 avril 2020, seuls deux monarques européens n’avaient pas pris la parole. Il s’agissait du roi de Suède et de la reine du Royaume-Uni. Hasard du calendrier, le roi Carl XVI Gustaf de Suède a prononcé son discours lié à la crise du coronavirus, quasiment en même temps que la reine Elizabeth, quelques minutes plus tôt, ce soir.

Si le prince Charles n’est plus contaminé, des membres du personnel de Buckingham ont été testés positifs au covid-19. La reine Elizabeth est donc concernée de prêt par la maladie. Sa petite-fille, la princesse Eugenie, vit actuellement des moments difficiles auprès de sa belle-famille. Les parents de son époux sont touchés. George Brooksbank est aux soins intensifs, alors que son épouse est en quarantaine à leur domicile. Alors que le nombre de cas confirmé a dépassé le million dans le monde, totalisant plus de 65 000 morts, le Royaume-Uni enregistre 45 000 contaminations à elle seule et déplore plus de 4000 morts.

Ses 4 allocutions précédentes

Les allocutions des autres souverains concernant le coronavirus :

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.