Vacances polémiques du grand-duc Henri à Biarritz : le Premier ministre luxembourgeois lui apporte son soutien

Le grand-duc Henri de Luxembourg est une fois de plus au cœur d’une polémique concernant ses vacances à l’étranger, en pleine période de crise sanitaire. Alors qu’il profite de sa nouvelle résidence secondaire à Biarritz, le Premier ministre Xavier Bettel, a quant à lui soutenu le chef d’État malgré la polémique qui enfle.

Les vacances du grand-duc Henri de Luxembourg critiquées en pleine crise sanitaire (Photo : Patrick van Katwijk/DPA/Abacapress)

Lire aussi : Henri et Maria Teresa de Luxembourg achètent un appartement à Biarritz pour y vivre en cachette

Un voyage de fin d’année à Biarritz qui déclenche la polémique

Les vacances du grand-duc Henri ont une fois de plus déclenché une polémique au Grand-Duché. Au mois de juillet déjà, le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa étaient critiqués pour être partis à l’étranger en pleine crise sanitaire. Malgré la polémique de l’été, ils ont réitéré leurs vacances à Noël, à Biarritz cette fois-ci.

Comme le rappelle le Luxemburger Wort, aucune loi n’interdit le chef d’État luxembourgeois d’accomplir des actes officiels depuis l’étranger. Le 24 décembre, alors qu’il était dans son nouvel appartement avec vue sur mer à Biarritz, il a signé une loi concernant les nouvelles mesures sanitaires à appliquer à Luxembourg. C’est d’ailleurs la mention de « Biarritz » à côté de la signature du souverain qui a permis de comprendre que la loi, qui établit de nouvelles mesures en fonction de l’évolution de la crise, avait été signée depuis l’étranger.

Cette loi luxembourgeoise a été signée depuis Biarritz, en France (Photo : capture d’écran Legilux)

Le grand-duc Henri signe la loi sur les nouvelles mesures sanitaires au Luxembourg depuis Biarritz

Alors que la presse et les réseaux sociaux ont rapidement critiqué les vacances du souverain, le Premier ministre a quant à lui préféré calmer la polémique, interrogé ce matin sur RTL. Xavier Bettel assure ne voir « aucun problème » aux vacances du chef d’État. Rappelons que par le passé d’autres lois avaient été signées sans problème par le Grand-Duc depuis sa résidence secondaire bien connue de Cabasson. Quant à la Cour grand-ducale, elle assure que le grand-duc Henri « reste en contact permanent avec le gouvernement et ses collaborateurs afin de rester informé et d’accomplir sa tâche ». La date de son retour au pays n’est pas précisée.

Si aucune loi n’interdit les citoyens luxembourgeois de quitter leur pays en cette période de crise sanitaire, c’est le manque d’exemplarité du souverain qui est pointé du doigt. En effet, dans son discours de Noël, le Grand-Duc a lui-même indiqué que « ces mesures sont nécessaires afin de protéger nos concitoyens, nos proches et nous-mêmes, et elles sont limitées dans le temps. » Les autorités martèlent depuis des mois que chacun doit faire un effort pour limiter au maximum ses déplacements.

Durant les vacances d’automne, c’est le roi des Pays-Bas qui s’était retrouvé au cœur d’une pareille polémique. Quelques heures après avoir appris que le roi Willem-Alexander et sa famille se rendaient dans leur résidence secondaire en Grèce, leur avion faisait demi-tour, face à la polémique. Le roi et la reine des Pays-Bas ont ensuite enregistré un message d’excuse à la population pour cette erreur de jugement.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr