Première interview de la princesse Élisabeth, héritière du trône de Belgique

« Mes enfants doivent voir ce que d’autres endurent », voici ce qu’a déclaré la reine Mathilde lorsqu’elle a été interrogée sur la présence surprise de sa fille aînée en voyage au Kenya. Personne ne l’attendait, pourtant, la princesse Elisabeth, héritière du trône de Belgique a fait son premier voyage officiel en tant que représentante de la Couronne belge, accompagnée de sa mère, la reine Mathilde. Après trois jours de voyage, la princesse a enfin répondu aux questions des journalistes belges qui espéraient l’entendre s’exprimer pour la première fois. Pour conclure ce voyage, la princesse Élisabeth a accepté de dire quelques mots aux journalistes. Même si son discours était bien préparé et totalement identique en néerlandais qu’en français, la princesse qui aura bientôt 18 ans, s’est très bien débrouillée dans ce premier exercice pour elle.

Regardez l’interview de la princesse Élisabeth de Belgique :

La princesse Élisabeth de Belgique s’exprime pour la première fois en interview

La reine Mathilde, en voyage organisé par UNICEF Belgique, a emmené avec sa fille aînée, bientôt majeure et future reine du pays. Ensemble, elles ont rencontré des enfants, des professeurs, des mamans, des parents, qui vivent des problématiques en termes d’éducation, de grossesses précoces, de mariages précoces et de mutilations génitales. « C’était mon premier voyage en Afrique de l’Est. Et ça a été une expérience très intense et unique », explique Son Altesse royale Elisabeth.

Au Kenya, la princesse héritière de Belgique prend la parole, à bientôt 18 ans

« Les petits enfants que j’ai rencontrés étaient si jeunes et si fragiles. Ils ont eu déjà tellement de traumatismes dans leur vie… J’ai été très touchée par les rencontres avec les filles de mon âge. Elles montrent tellement de courage et de persévérance malgré des expériences difficiles qu’elles doivent surpasser », explique la jeune femme après avoir rencontré les jeunes qui vivent dans le camp de Kakuma. Quant à la reine Mathilde, interrogée sur la raison de la présence de sa fille, elle indique ne rien vouloir bousculer : « Laissons-la profiter de son temps en tant qu’étudiante. Chaque chose en son temps ».

Avant de quitter le Kenya, la reine et sa fille Élisabeth ont reçu des prénoms Maasaï.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr