Le prince Andrew vend son chalet suisse acheté avec son ex-épouse pour rembourser sa dette

La presse britannique annonce ce matin que le prince Andrew a choisi de se séparer du chalet Helora, qu’il possède à Verbier, en Suisse. Il avait acheté ce bien en 2014 pour la somme totale de 22 millions de francs, soit environ 21 millions d’euros, avec son ex-épouse, Sarah Ferguson. L’acte de vente prévoyait un échelonnement des paiements, un échelonnement que les deux acheteurs n’arrivent visiblement pas à honorer. Alors que l’ancienne propriétaire leur réclame encore environ 7,7 millions d’euros, le duc d’York et son ex-femme ont trouvé plus sage de remettre le chalet en vente, au même prix qu’ils l’avaient acheté.

Le duc d’York a choisi de revendre son chalet suisse pour rembourser sa dette auprès de l’ancienne propriétaire (Photo : Mark Lange)

Lire aussi : Le prince Andrew et son ex-femme doivent 7,7 millions € pour un chalet en Suisse impayé

Le chalet suisse du prince Andrew est de nouveau sur le marché

Selon Mail on Sunday, le chalet Helora est de nouveau sur le marché. Il comprend sept chambres, une piscine intérieure et un sauna. Ce bien immobilier situé à Verbier, dans le Valais, appartient au duc d’York et Sarah Ferguson depuis novembre 2014. Le contrat prévoyait que le dernier versement soit réalisé le 31 décembre 2019, comme le précise le journal suisse Le Temps. Ce dernier paiement restant s’élevait à 6 millions de francs, auxquels devaient s’ajouter les intérêts, comme prévu dans le contrat, soit 8 millions de francs, environ 7,7 millions d’euros.

Lire aussi : Le prince Andrew refuse de coopérer et a ignoré 3 requêtes des avocats des victimes d’Epstein

Les finances du prince Andrew sont au plus mal depuis qu’il a décidé de se retirer temporairement de la vie publique, suite à sa catastrophique interview dans laquelle il a tenté de se justifier quant à son implication dans l’affaire Epstein. Il y a quelques semaines, l’ancienne propriétaire du chalet avait entamé les premières procédures auprès de la justice dans l’espoir d’obtenir son paiement. N’ayant pas envie de trainer une autre affaire derrière lui, le fils de la reine Elizabeth a préféré essuyer ses dettes au plus vite et payer l’ancienne propriétaire. La solution la plus sage est de revendre le chalet.

Lire aussi : Le prince Andrew accusé de conflit d’intérêt : il aurait avantagé son associé milliardaire lors de missions économiques financées par le contribuable

Source : Mail on Sunday

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr