Le prince Charles prononce un discours en pidgin pour son dernier jour aux îles Salomon

Le prince Charles a enfin conclu aujourd’hui sa grande tournée d’automne, qui l’a d’abord emmené en Inde avec son épouse. Puis il s’est rendu en Nouvelle-Zélande avec la duchesse de Cornouailles pendant une petite semaine. Enfin, c’est seul qu’il a pris l’avion pour se rendre aux îles Salomon. Pour son deuxième jour dans le pays qui appartient à la Couronne britannique, il a visité le Parlement national, où il a été accueilli au son des flûtes et avec des danses traditionnelles.

Le Parlement des Salomon est une assemblée monocamérale qui compte 50 députés. Le pays, réparti principalement sur deux archipels dont une douzaine d’îles importantes et un millier de micro îles, compte environ 650 000 habitants.

Lire aussi : Le prince Charles arrive aux îles Salomon

Le prince Charles a rencontré le porte-parole du Parlement et il a ensuite prononcé un discours devant les députés. « Mon souhait le plus cher est que les îles Salomon deviennent un modèle, pour cette région et tout le Commonwealth, en matière de capital naturel extraordinaire à garantir pour la sécurité et la prospérité des générations futures ».

Ensuite, le prince Charles était invité à une réception d’État où il a rencontré des jeunes étudiants. Après la réception, il s’est rendu au Stade Lawson Tama pour une conférence sur le sujet de la préservation des océans. Le prince Charles a choisi de faire son discours en pidgin, le créole anglais parlé comme première langue par une grande partie de la population. « Me hapi tumas for visiting ples blong yufala », a déclaré le prince de Galles. Ce qui veut qu’il est heureux d’avoir visité leur beau pays.

Il a également ajouté : « Queen blong yumi and Duke blong Edinburgh telling me such a good memories blong time algeter visitin this islands. Same with im piccinni blong me, Prince William, and wife blong him ». Ce qui veut dire que la reine et son époux, le duc d’Édimbourg lui ont rapporté tellement de bons souvenirs des moments passés lors de leur visite dans les îles. Il en va de même pour son fils, le prince William et sa femme.

Dans son discours, le prince Charles a également abordé les causes environnementales, rappelant combien le climat mondial était en train de changer. Les îles Salomon sont les premières touchées la montée des eaux, de nombreux îles étant menacées de disparaitre à cause du réchauffement climatique, de la pollution. Il a également été question de la surpêche, dans le discours du prince de Galles.

Lire aussi : Camilla offre une soirée dans un spa en Inde à Charles pour son anniversaire

Durant ce rendez-vous, le prince Charles a rencontré le Premier ministre avec lequel il a parlé de la politique mise en place par les îles Salomon en matière de protection des océans. En fin de journée, l’héritier au trône britannique, a rendu une visite au Pacific Islands Forum Fisheries Agency, l’agence intergouvernementale qui réunit 17 pays du Pacifique qui s’engagent à adopter un mode de pêche durable.

Avant de rentrer à Londres, le prince Charles a eu droit à une cérémonie d’adieu sur la piste de l’aéroport international de Honiara. Ainsi s’achève la tournée d’automne 2019 du prince.

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.