Le prince Charles au Koweït : quelles sont les règles sanitaires ?

Le prince Charles s’est envolé pour le Koweït ce weekend, à la demande du gouvernement britannique, au nom de Sa Majesté. La visite express du prince de Galles dans le pays a lieu suite à la mort de l’émir Sabah du Koweït. Le prince Charles a également rencontré le nouvel émir, le cheikh Nawaf al-Ahmad Al-Sabah. Le voyage se déroule durant une période de crise sanitaire qui impose le respect d’un certain nombre de règles. Quelles sont-elles pour le prince Charles.

Le prince Charles a été envoyé pour présenter ses condoléances à la famille royale suite à la mort de l’émir Sabah IV (Photo : Sky News)

Lire aussi : Nawaf Al-Ahmad Al-Sabah : qui est le nouvel émir du Koweït ?

Le prince Charles représente la reine Elizabeth au Koweït

« À la demande du Gouvernement de Sa Majesté, le Prince de Galles est arrivé ce soir au Koweït, à la suite du décès de Son Altesse cheikh Sabah al-Ahmed al-Jaber al-Sabah, l’émir du Koweït », a annoncé Clarence House dans un communiqué.

« Le prince a officiellement présenté ses condoléances et a rencontré le nouvel émir, Son Altesse le cheikh Nawaf al-Ahmed al-Jaber al-Sabah. » Le prince de Galles, 71 ans, a été accueilli à l’aéroport à son arrivée par le ministre de Pétrole, le cheikh Ali Jarrah Al-Sabah. Il a rencontré une multitude de dignitaires et de membres de la famille Al-Sabah. Sur l’ensemble des photos et des vidéos prises pendant la rencontre, le prince Charles porte un masque de protection.

Lire aussi : L’émir du Koweït est mort à 91 ans

Le prince de Galles devra-t-il s’imposer une quarantaine à son retour ?

Le Royaume-Uni entretient un lien très étroit avec les pays du Golfe et notamment le Koweït. Le gouvernement tenait à envoyer le représentant de la reine Elizabeth en mission diplomatique dans le pays, suite à la mort de l’émir, âgé de 91 ans. Normalement, tout citoyen britannique qui se rend au Koweït doit observer une période de quarantaine de 14 jours, à son retour au pays.

(Photo : Sky News)

Le prince Charles, qui a lui-même été contaminé au coronavirus il y a quelques mois, ne devrait cependant pas suivre cette règle. Il pourrait être exempté de sa quatorzaine. En effet, les règles concernant les voyages à l’étranger sont quelques peu plus souples pour les sportifs de haut niveau internationaux, les médecins et les pilotes. Ces professions peuvent réduire leur temps de quarantaine, voire même ne pas la respecter. Il en va de même pour les représentants diplomatiques. Bien qu’aucune règle ne mentionne spécifiquement les conditions pour les membres de la famille royale, le prince Charles, qui a été envoyé par le gouvernement devrait bénéficier de ce privilège, à moins qu’il souhaite montrer l’exemple et qu’il annonce dès son retour respecter 14 jours d’isolement à la maison.

Lire aussi : L’émir du Koweït reçoit la Légion du mérite américaine

Source : Clarence House

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr