Le prince de Galles au pays de Galles : Camilla et sa passion pour la lecture, Charles ouvre le château de Hay au public

Le prince de Galles continue et conclut ses trois jours de visite au pays de Galles, du 5 au 7 juillet. Lors de ces deux derniers jours, l’héritier du trône avait un programme bien chargé, secondé par son épouse qui a effectué plusieurs visites de son côté.

Lire aussi : La duchesse de Cornouailles sublimée par la duchesse de Cambridge pour son 75e anniversaire dans sa maison de campagne

Deuxième journée du prince de Galles et de la duchesse de Cornouailles au pays de Galles

Après une première journée en visite dans les locaux de la BBC galloise et dans la bourgade de Treorchy, c’est au Jardon botanique national du pays de Galles que le prince de Galles a débuté sa deuxième journée dans la nation de l’ouest, ce mercredi 6 juillet. Le prince Charles est le parrain de ce jardin botanique. Il a appris que des jeunes chênes seront plantés à l’occasion du Jubilé de platine de la reine.

Pendant ce temps, la duchesse de Cornouailles, en tant que marraine du National Literacy Trust, visitait l’école primaire de Millbrook. L’école attendait l’épouse du prince Charles pour inaugurer sa nouvelle bibliothèque. La lecture est l’une des grandes passions de la duchesse, qui a ouvert son propre club de lecture pendant le confinement.

Lire aussi : Les duchesses Camilla et Catherine s’unissent pour donner goût à la lecture

Une journée qui met l’accent sur les projets de Camilla

Lors de cette visite, la duchesse de Cornouailles en a profité pour révéler son prochain gros projet. À l’occasion de son 75e anniversaire, qu’elle célébrera d’ici quelques jours, elle lance le Duchess’ Birthday Books Project. Cette initiative a pour but d’offrir une Kinderbox à 25 000 enfants issus de 75 écoles primaires situées dans des quartiers considérés comme défavorisés. Cette Kinderbox est une sorte de mini-bibliothèque. Dans la boîte, les enfants auront des livres sur le thème du bien-être et du bonheur.

La duchesse de Cornouailles a continué ses visites ce mercredi à la ferme de Jamie. Camilla est la marraine de Jamie’s Farm depuis 2014. La ferme de Monmouth a été rachetée en 2016 par Jamie’s Farm, un organisme qui organise et développe divers programmes pour aider les personnes vulnérables au contact des animaux de la ferme.

La duchesse de Cornouailles a aussi visité la cuisine de cette ferme, où des étudiants apprennent à cuisiner ensemble des repas sains et équilibrés. À l’extérieur, Camilla a retrouvé les responsables de Bees for Development, qui collaborent avec cette ferme. Cet organisme améliore la vie des gens avec l’apiculture et favorise la biodiversité. La duchesse de Cornouailles est la présidente de cet organisme depuis 2020.

Le prince Charles à l’Université du pays de Galles

Lors du troisième jour de son séjour annuel au pays de Galles, c’est surtout le prince de Galles qui était mis à contribution. Sa journée du jeudi 7 juillet a démarré à la chapelle St Govan, une chapelle perdue au bord d’une falaise sur la côte.

La promenade faisait office de célébration pour les 70 ans du parc national de la côte du Pembrokeshire et du 10e anniversaire du Wales Coast Path, ainsi que du 200 e anniversaire du Coastguard. Le prince Charles a rencontré divers responsables du parc et des officiers gardes-côtes.

Lire aussi : Le prince Charles et la princesse Anne à la cérémonie de l’ordre du Chardon à Édimbourg pour deux investitures

Après une balade dans les rues de la bourgade de Narbeth, où le prince Charles a rencontré de nombreux commerçants et artisans locaux, l’héritier du trône a pris la direction de l’Université du pays de Galles. Le prince Charles est parrain de cette université, dont le campus Trinity Saint David fête son 200e anniversaire.

Le prince Charles s’est accordé un bain de foule à Narbeth avant de rejoindre le campus de l’Université du pays de Galles (Photo : Andrew Matthews/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Le prince de Galles a commencé sa visite du campus dans la bibliothèque chinoise qui est dédiée à l’Académie de sinologie de l’université, avant d’assister à une courte représentation de la chorale, dans la chapelle du campus.

Le prince de Galles a ensuite participé à une cérémonie de remise de prix, durant laquelle il a présenté un petit nombre de diplômes honorifiques dans le Grand Hall de l’Université. Il a également rencontré des étudiants boursiers de Saint-Vincent-et-les Grenadines, qui sont aidés par une bourse de la fondation du prince de Galles, suite aux catastrophes naturelles qui ont touché les îles l’année dernière. Le prince Charles a conclu sa visite en dévoilant une plaque commémorative.

Lire aussi : Le prince Charles dans les traces de son père au Collège royal des chirurgiens d’Édimbourg

Ouverture au public du château de Hay

La dernière visite de cette dernière journée a conduit le prince de Galles à Hay Market Square. Le prince Charles a ensuite gravi les marches jusqu’à l’entrée du château de Hay. Ce château du 12e siècle n’avait jamais été rendu accessible au public. Le prince Charles a inauguré les visites de ce château qui n’a jamais été rendu public en 900 ans d’histoire.

Clarence House précise que « tout au long de la tournée, Son Altesse Royale a rencontré des membres de l’équipe du Hay Castle Trust, des architectes, des administrateurs, des donateurs et des bénévoles, qui ont tous joué leur rôle dans ce projet de restauration majeur ». Il s’est même essayé à l’impression à l’aide d’une presse à imprimer de l’ère victorienne !

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr