Joachim de Danemark décroche un poste d’attaché de défense à Paris pour 3 ans : il n’assumera plus de fonctions royales

Pendant 3 ans, le prince Joachim de Danemark n’assumera plus de fonctions royales ou très peu. Le ministère de la Défense danois a publié un communiqué pour annoncer le recrutement du deuxième fils de la reine Margrethe II comme attaché défense à Paris. Dès le mois de septembre, il débutera son nouveau métier. Son contrat est de 3 ans, mais il peut être prolongé.

Le prince Joachim travaillera à temps-plein pour représenter l’armée danoise à Paris (Photo : Henning Bagger, Scanpix)

Lire aussi : Carl Philip de Suède a choisi de rejoindre l’armée au Centre de commandement des opérations

Plus d’engagements royaux pour Joachim pendant 3 ans

Depuis la rentrée 2019, le prince Joachim et son épouse d’origine française, la princesse Marie, vivent à Paris avec leurs deux enfants, le prince Henrik et la princesse Athena. Alors que leurs deux enfants sont inscrits au Lycée international et apprennent le français, le prince Joachim suit une formation au Centre des hautes études militaires (CHEM), lui qui est déjà un militaire émérite dans son pays.

La formation que propose le CHEM a lieu six jours par semaine et se déroule à l’École militaire de Paris. Il s’agit d’études militaires du plus haut niveau. La formation au CHEM s’adresse à 30 officiers sélectionnés, ayant le grade de colonel ou de commandant, et les principaux thèmes sont la gestion stratégique militaire et les affaires internationales. Les participants viennent principalement de France, mais certains viennent de pays partenaires stratégiques de la France. Les études militaires sont complétées à l’IHEDN par des enseignements de gestion stratégique et d’administration publique. Dans cette section, un autre groupe de 70 chefs d’entreprise, parlementaires et fonctionnaires, ainsi que des représentants du monde des médias, sont impliqués. Ici, les relations internationales dans le commerce, la politique, la culture et les disciplines militaires sont discutées et discutées, ainsi que la gestion des crises et l’échange d’expérience.

La formation du prince Joachim a été entrecoupée pendant la période de crise du coronavirus. Pendant deux mois, Joachim et sa famille sont temporairement rentrés vivre au Danemark, d’autant plus que le prince Henrik est asthmatique et souhaitait être suivi par ses médecins habituels à Copenhague. La formation militaire du prince Joachim touche à sa fin et le ministère de la Défense danois lui a proposé un job à temps-plein.

Lire aussi : La princesse Élisabeth rejoindra l’École royale militaire

Le prince Joachim devient attaché de défense en poste à Paris

Le prince Joachim occupera la fonction d’attaché de défense. L’attaché de défense est le conseillé militaire de l’ambassadeur. Il joue également le rôle d’ambassadeur de l’armée de son pays dans le pays où il est en poste. Il est la liaison entre les corps diplomatiques et militaires des deux pays, tenant aussi bien l’armée de son pays au courant de la politique en France, que de se faire le porte-parole des décisions militaires danoise auprès de la France.

Le mandat de départ du prince Joachim est de 3 ans. Il aura également un adjoint qui travaillera à ses côtés. Bien qu’il s’agisse d’un travail rémunéré par le ministère de la Défense, le prince Joachim ne touchera pas le salaire réservé à ce poste, puisqu’il touche de l’argent à travers sa dotation royale annuelle. C’est cette dotation qui devrait permettre de couvrir les frais de ce poste, bien que le ministère de la Défense assumera tous les coûts connexes, comme le salaire de son équipe ou les frais de missions à l’étranger.

Le prince Joachim a déjà 33 ans d’expérience militaire derrière lui. Il a été recruté en 1987, faisant ses débuts dans le régiment de la Garde de la Reine. Nommé sergent en 1988, puis lieutenant de réserve en 1989. Puis il est devenu commandant de division dans un escadron. Le fils de la reine Margrethe a grimpé tous les échelons jusqu’à devenir lieutenant-colonel de réserve en 2011. Depuis 2015, il est colonel de réserve. Si Joachim complétait sa formation cette année, il fallait se douter qu’il comptait s’en servir. Une autre royauté qui a fait son retour dans l’armée est le prince Carl Philip de Suède. Le deuxième fils du roi de Suède a rejoint le Centre de commandement des opérations il y a quelques semaines. Réserviste, il a choisi de prêter main forte à l’armée qui est surchargée par la gestion de la crise du coronavirus.

Lire aussi : Ferdinand de Habsbourg a rejoint l’armée : son service militaire commence par la coupe de cheveux réglementaire

Sources : Ministère de la Défense, DR

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.