La princesse Charlène pourrait s’envoler pour Dubaï avec le prince Albert II

La princesse Charlène n’est pas encore arrivée à Monaco qu’elle devrait déjà partir pour les Émirats arabes unis. Une fois sa convalescence terminée, la princesse Charlène devrait rapidement se remettre dans le bain et assurer à nouveau ses devoirs d’épouse de chef d’État. Le prince Albert II doit se rendre à Dubaï à la mi-novembre, une visite à laquelle Charlène devrait aussi prendre part.

Lire aussi : La princesse Charlène «n’est pas partie parce qu’elle était en colère contre moi», se défend Albert II

Après son retour à Monaco, Charlène pourrait prendre la direction de Dubai

Le retour de la princesse Charlène à Monaco est imminent. L’ancienne championne de natation de 43 ans est coincée en Afrique du Sud depuis la mi-mai suite à une infection dans la zone ORL. Après avoir subi différentes opérations réparatrices dans le pays où elle a grandi, elle vit ses derniers instants de convalescence. Incapable de prendre l’avion jusqu’ici, à cause de la pression en altitude, elle serait sur le point de rentrer à Monaco, alors que sa dernière opération sous anesthésie générale s’est «très bien passée», début du mois d’octobre.

Partie en Afrique du Sud en mission pour sa fondation, la princesse Charlène n’est pas encore rentrée, souffrant de graves problèmes de santé depuis la mi-mai (Photo : capture d’écran vidéo)

Il y a deux jours, le prince Albert II a confié à Point de Vue que son épouse allait mieux et qu’elle rentrerait très vite sur le Rocher. «Elle va beaucoup mieux. Cette dernière opération qui concernait la cloison nasale s’est très bien passée. Nous allons pouvoir envisager son retour très prochainement». Le souverain monégasque de 63 ans assurait même qu’elle serait de retour à ses côtés «bien avant la fête nationale». La fête nationale monégasque a lieu le 19 novembre.

Au même moment, le prince Albert II a accordé une interview à People Magazine, un média auquel il aime régulièrement se confier. Le prince Albert II explique que son épouse pourrait l’accompagner aux Émirats arabes unis. Il est prévu que le souverain monégasque se rende à Dubai pour y visiter les installations de l’Exposition universelle. Cette visite est programmée au 13 novembre. Il serait souhaitable que le chef d’État soit accompagné de sa Premier dame. Pour cela, la princesse devrait être d’abord rentrer à Monaco et la décision concernant ce voyage sera prise si son état de santé le permet.

La princesse Charlène bientôt de retour à Monaco puis direction Dubaï ? (Photo : DPA/ABACAPRESS)

La princesse Charlène n’est pas encore rentrée que le devoir l’appelle déjà

Le prince Albert II se veut prudent et assure qu’il ne fera encourir aucun risque à son épouse. Bien qu’il espère l’avoir à ses côtés à Dubai, il précise qu’ils prendront «cette décision à la dernière minute». Les Monégasques, qui attendent impatiemment leur princesse, peuvent s’attendre à la voir rentrer d’un jour à l’autre. Ils pourraient donc aussi la voir accompagner leur souverain à Dubai. Il s’agirait d’une rare visite du couple princier à l’étranger, comme cela n’était plus arrivé depuis longtemps.

La princesse Charlène va-t-elle accompagner le pince Albert II à l’Expo 2020 de Dubai ? (Photo : DPA/ABACAPRESS)

Si la population attend beaucoup de la princesse et que son devoir est bien entendu très important, son retour à Monaco est tout d’abord motivé par l’envie de retrouver ses jumeaux. Le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, 6 ans, ont vu leur maman pour la dernière fois fin du mois d’août, lors d’un bref séjour en Afrique du Sud, avant la rentrée scolaire. Ils avaient déjà effectué une visite avant l’été.

«De toute évidence, les enfants lui manquent», a ajouté le prince Albert II dans son interview à People. «Et elle leur manque. Elle nous manque à tous». Le prince Albert II a dorénavant choisi de parler à la presse, après avoir pris trop de temps à réagir publiquement à l’absence de son épouse de la principauté, alimentant les rumeurs d’une séparation. Le prince lui-même a répondu à ces rumeurs, réaffirmant que l’éloignement était bien dû à une raison médicale et non pour des raisons de mésentente.

Rappelons que le prince Albert avait lui-même affirmé à People Magazine il y a quelques semaines que son épouse rentrerait dans le courant du mois de septembre. Son annonce venait contredire les propos de la princesse, qui elle-même parlait de la fin du mois d’octobre. La princesse Charlène a subi une première intervention d’élévation des sinus et une greffe osseuse dans la mâchoire en vue d’une opération dentaire avant l’été. Elle a rapidement souffert d’une inflammation, alors qu’elle se trouvait en mission dans une réserve en Afrique du Sud. Depuis lors, à la mi-mai, elle ne peut pas prendre l’avion.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr