La princesse Delphine raconte pour la première fois toute son histoire à la télévision

Pendant plus de 50 ans, Delphine fut le mouton noir du Palais royal. L’enfant illégitime d’Albert II racontera son histoire pour la toute première fois à la télévision belge, ce 12 janvier 2022. «Delphine, mon histoire» reviendra sur la vie de celle connue aujourd’hui comme la princesse Delphine de Saxe-Cobourg, et autrefois comme Delphine Boël.

Lire aussi : Quand la princesse Delphine faisait tout pour se faire expulser du pensionnat : les souvenirs d’une enfant rebelle dans Danse avec les stars

«Delphine, mon histoire» : la princesse Delphine se dévoile

RTL-TVI, du côté francophone et Één, du côté néerlandophone, diffuseront le documentaire exceptionnel «Delphine, mon histoire», ce mercredi soir. Pour la première fois, la fille du roi Albert II et de la baronne Sybille de Selys Longchamps reviendra sur sa vie, son combat pour que son père reconnaisse sa paternité et sa nouvelle vie de princesse, à travers des témoignages de proches, des archives et des albums personnels.

À l’âge de 8 ans, Delphine quitte la Belgique avec sa mère et elles s’installent à Londres. À l’époque, la petite Delphine ne connait pas l’identité de son père, et l’époux de sa mère, l’industriel Jacques Boël a accepté de la reconnaitre comme sa fille. Mère et fille s’échappent de leurs relations compliquées en Belgique et Delphine prend l’habitude de voir régulièrement le prince Albert rendre visite à sa mère. C’est à l’âge de 17 ans que Delphine apprendra qu’Albert, le bon ami de sa mère, est aussi son père.

Lire aussi : Le roi Albert II a rencontré ses petits-enfants Joséphine et Oscar O’Hare

Son père biologique n’est pas n’importe qui. S’il y a un véritable secret d’État autour de Delphine, c’est parce qu’Albert est le frère du roi Baudouin mais aussi son héritier. Albert II succédera à Baudouin en 1993. Après avoir gardé ce secret pendant des années, c’est le journaliste Mario Danneels qui mentionne l’existence de la fille illégitime du roi Albert, dans un livre publié en 1999. À partir de cette date, la vie de Delphine, artiste reconnue à Londres, passe de l’ombre à la lumière. Mal perçue par la population, Delphine attendra 2013 pour entamer sa procédure de reconnaissance en paternité.

Après des années de combat contre Delphine, Albert II reconnaît qu’elle est sa fille, en janvier 2020, après avoir été contraint de se soumettre à un test de paternité. En octobre 2020, le volet judiciaire se termine avec l’ultime jugement en faveur de Delphine. Comme le prévoit la loi, la justice accorde le titre de princesse de Belgique à la fille d’Albert et elle peut également porter le patronyme de son père biologique. Connue dorénavant comme SAR Delphine de Saxe-Cobourg, princesse de Belgique, Albert II a invité sa fille chez lui et son demi-frère, le roi Philippe l’a également rencontrée. Les tensions familiales semblent apaisées.

Depuis la fin de l’année 2020, la princesse Delphine n’était jamais revenue sur son histoire. Elle a par contre gagné en notoriété, invitée officiellement à assister à la fête nationale à côté des membres de la famille royale, en juillet 2021. Elle s’est aussi engagée, donnant sa préférence à des causes médicales, comme le font d’autres princesses. Enfin, artiste multidisciplinaire, elle a aussi relevé le défi de participer à «Danse avec les stars», pour représenter la fondation Make-A-Wish.

«Delphine, mon histoire», c’est ce mercredi 12 janvier 2022 à 19h40 sur RTL-TVI.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr