Leonor d’Espagne aide sa sœur Sofía blessée au genou

Les vacances de la famille royale d’Espagne ne sont pas de tout repos cette année. Alors que le séjour de Felipe et sa famille à Majorque est raccourci cet été, l’agenda est également chargé d’événements auxquels ils doivent assister. Lundi, c’est Felipe, Letizia et leurs filles Leonor et Sofía qui étaient attendus dans un musée dédié à un moine franciscain. C’est alors que la jeune infante Sofía est apparue infirme. Elle a été blessée à la jambe et sa sœur, la princesse Leonor a dû l’aider pour se déplacer sur les pavés.

Lire aussi : Felipe VI met en avant Leonor lors de son arrivée à Majorque pour des vacances laborieuses

La princesse Leonor est toujours très protectrice envers sa sœur

La princesse Leonor, 14 ans, a une fois de plus fait preuve de grand cœur et a démontré sa complicité avec sa sœur. Dans la ville majorquine de Petra, le roi Felipe, la reine Letizia et leurs deux filles étaient attendus par la foule. Les locaux s’étaient réunis dans les rues, ayant appris que la famille royale allait visiter le Musée Fray Junípero Serra.

La « star » malgré elle était l’infante Sofía, 13 ans, qui est apparue avec une béquille et un large bandage autour du genou. Il semblerait que la jeune fille se soit blessée durant son séjour au palais de Marivent. Depuis vendredi soir, les filles profitent de doux moments avec leur grand-mère, la reine émérite Sofía, et leur grande-tante, la princesse Irène de Grèce. Felipe et Letizia ont quelques rendez-vous durant la journée. Ce lundi matin, avant la visite à Petra, le roi Felipe a reçu en audience des responsables politiques des Baléares, au palais de la Almudaina.

La famille royale d’Espagne visite le musée dédié à Junípero Serra à Petra, sur l’île de Majorque, malgré la blessure au genou de l’infante Sofía (Photo : Casa de SM el Rey)

Lire aussi : Quand la princesse Leonor rappelle à son père de porter son masque

On ne connait pas l’explication exacte derrière la blessure de l’infante Sofía mais une béquille n’était visiblement pas assez pour l’aider à se déplacer avec ses sandales, dans les rues pavées de Petra. Sa sœur est venue lui soutenir le bras. La princesse des Asturies se montre toujours très protectrice envers les siens. Il y a quelques semaines, durant les funérailles d’État organisées pour les victimes du coronavirus, c’est elle qui avait rappelé à son père, d’un signe discret de la main, qu’il devait porter son masque de protection. Bien que mise en avant par le protocole, étant l’héritière du trône, elle ne manque jamais de citer sa sœur cadette dans les discours et de l’impliquer dans les événements auxquels elle assiste.

(Photo : Casa de SM el Rey)

Lire aussi : Felipe, Letizia, Leonor et Sofía à Mérida en Estrémadure

Visite du musée en béquille et jambe bandée pour l’infante Sofía

La famille royale a visité le musée dédié au moine Junípero Serra, né sur l’île de Majorque en 1713. Ce franciscain était un prêtre missionnaire à qui l’on doit l’évangélisation du Nouveau-Monde, en particulier de la Californie. À la fin de la visite du musée, le roi Felipe a écrit un long message dans le livre d’or.

Le roi Felipe a laissé un message sur le livre d’or, également signé par son épouse et ses filles (Photo : Casa de SM el Rey)

Lire aussi : Leonor et Sofía font la lecture de Don Quichotte pour soutenir ceux qui luttent en premier ligne contre le coronavirus

Tous les membres de la famille se sont contentés d’une signature sous son message. L’infante Sofía a de nouveau eu quelques difficultés à se pencher pour signer, bloquée par sa jambe tendue. Bon rétablissement à l’infante Sofía et souhaitons de bonnes vacances à la famille royale.

L’infante Sofía a dû signer debout et a eu quelques difficultés à tenir sa jambe droite (Photo : Casa de SM el Rey)

Source : Casa Real

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr