Le cri du cœur anti-Trump de la princesse Tatiana von Fürstenberg

La princesse Tatiana de Furstenberg, 49 ans, fille de Diane von Fürstenberg, a publié un véritable plaidoyer pour un changement, en ce jour d’élection aux États-Unis. Ce 3 novembre 2020, les Américains sont appelés aux urnes afin de choisir qui de Joe Biden ou Donald Trump sera leur nouveau président. Tatiana von Fürstenberg a choisi de voter pur « façonner le monde dans lequel nous voulons vivre ».

Le princesse Tatiana de Furstenberg appelle au changement en ce jour d’électrion présidentielle aux États-Unis (Photo : capture Instagram/baitntbackleme)

Lire aussi : Le message d’amour de la princesse Tatiana von Fürstenberg pour les 20 ans de sa fille Antonia

Tatiana von Fürstenberg incite au vote et appelle au changement

Tatiana est la fille du prince Egon de Fürstenberg, célèbre banquier et designer qui a épousé la styliste belge d’origine helléno-moldave Diane Halfin, qui a fait carrière sous le nom de Diane von Fürstenberg. La fille de Diane et Egon a publié un message sur son compte Instagram, incitant les Américains à voter pour le changement.

« Votez pour l’indépendance et l’interdépendance, votez pour notre liberté d’être réellement nous-mêmes », écrit la princesse Tatiana. « Votez pour qu’ensemble, nous puissions façonner le monde dans lequel nous voulons vivre. Plus besoin d’être détruit par les mensonges et la cupidité des entreprises, l’oppression et l’intimidation, plus d’exclusion et d’exploitation des vulnérables ».

Grâce à ses parents, la princesse Tatiana a baigné dans le monde de l’art. Elle a étudié l’art moderne à l’université de Brown, est apparue dans plusieurs films et dans sa jeunesse, a été modèle. Elle figure notamment dans le livre érotique de Madonna, publié en 1992. En 2000, Tatiana et l’acteur Russel Steinberg ont eu une fille, Antonia. Le couple se marie en 2002 et divorcera en 2014.

« Agissez en fonction de notre intention collective de créer un changement positif et un nouveau mode de vie. Votez ! », ordonne la princesse. En guise de photo d’illustration, Tatiana a choisi de publier une image d’archive de sa grand-mère.

Lire aussi : La collection romantique et estivale de Talita von Fürstenberg pour DVF

Tatiana est l’une des quelques princesses à voter pour l’élection présidentielle américaine

Le 10 octobre dernier, Tatiana avait partagé une capture d’écran d’un accusé de réception qui prouvait que son vote avait été enregistré. Tatiana a voté par anticipation comme 95 millions d’autres électeurs. Des millions d’Américains vont encre se rendre aux urnes en ce jour de l’ « Election Day ».

Lire aussi : Christian de Fürstenberg est papa pour la quatrième fois

Cette branche de la famille princière allemande de Fürstenberg vit aux États-Unis et possède la nationalité américaine. Ils font partie des quelques princes et princesses de la noblesse européenne à voter ce 3 novembre.

Cette branche de la famille de Fürstenberg est cousine à la branche aînée du prince Henrich zu Fürstenberg, actuel chef de la famille princière de Fürstenberg, depuis 2002. Deux branches importantes descendent de Charles-Egon II de Fürstenberg (dernier prince souverain de Furstenberg avant sa médiatisation) et Amélie de Bade. Leur fils Maximilien Egon Ier Christian a eu deux fils, Maximilien Egon II et Charles Emil.

Les descendants de l’aîné Maximilien Egon II continuent la branche aînée et celle de Charles Emil la branche cadette. Les deux branches ont contracté des mariages renforçant leur présence dans le Gotha. La branche ainée est à présent liée à la famille de Bourbon des ducs de Séville et la branche cadette (celle dont il est question dans cet article) est liée à la famille de Hohenlohe-Langenbourg et à la famille royale de Grèce par le premier mariage d’Alexander, le frère de Tatiana.

Lire aussi : Les Fürstenberg accueillent le petit prince Vito : « Tu as atterri dans une famille aimante »

Source : Instagram/baitntackleme

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr