Un descendant royal illégitime demande une exhumation pour effectuer test ADN

Un nouveau procès en reconnaissance de paternité va-t-il avoir lieu en Espagne ? Pour le moment, par le biais de son avocat, un quadragénaire originaire de Malaga a simplement introduit une demande au tribunal pour avoir l’autorisation de réaliser un test ADN sur la dépouille d’un descendant d’une famille royale européenne, enterré dans la crypte de la cathédrale de l’Almudena à Madrid. Selon lui, sa mère était la femme de chambre d’un prince et aurait eu une liaison avec lui, alors que ce dernier était marié.

Environ 1500 personnes sont enterrées dans la crypte de l’Almudena. Un homme demande une exhumation pour procéder à un test ADN sur un descendant d’une famille royale (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Delphine Boël est la fille du roi Albert II : Les résultats ADN le confirment

Un prince bavarois mort en 2020 aurait eu un enfant illégitime

L’avocat Fernando Osuna a introduit une demande d’exhumation et de protection d’un corps enterré dans la cathédrale de Madrid, pour un client persuadé d’être le descendant d’une famille royale européenne. Ce quadragénaire de la classe moyenne est en pleine recherche de ses racines familiales. Sa mère l’a abandonné peu de temps après sa naissance, forcée par son amant à abandonner le bébé dans un couvent de Madrid.

Les religieuses l’ont ensuite donné à l’adoption à une famille de Malaga. Grâce aux informations dont il dispose, le bébé devenu adulte connait l’identité de sa mère biologique. Elle travaillait comme domestique chez un prince issu d’une famille royale européenne. Bien que pour des raisons légales il nous est interdit de mentionner précisément le nom de l’homme qui serait le père de l’enfant illégitime, nous pouvons dire qu’il s’agirait d’un prince de Bavière, installé en Espagne. Le supposé père est également descendant du roi Alphonse XII d’Espagne et est par conséquent un cousin de la famille royale espagnole et un descendant de la famille impériale d’Autriche.

Lire aussi : Une nouvelle fille illégitime d’Albert de Monaco ? La mère poursuit le Prince en justice pour qu’il reconnaisse l’enfant

Le journal espagnol El Cierre précise que le prince de la famille de Wittelsbach est mort il y a 20 ans. Depuis 2000, il repose dans la crypte de l’Almudena. Le fils illégitime qui recherche la reconnaissance de la famille de son géniteur, affirme que sa mère biologique est tombée enceinte quand elle travaillait dans la maison du prince à Mabella, dans les années 70. Elle fut renvoyée et le prince la força à abandonner l’enfant.

Le quadragénaire a à plusieurs reprises contacté les membres de la famille royale en question mais il a toujours reçu des réponses négatives en retour. Son avocat précise également qu’il ne recherche que la reconnaissance de paternité n’étant pas l’aîné de la famille, il ne compte de toute façon pas revendiquer un quelconque droit dynaste, ni des éventuels titres.

Lire aussi : Nicholas de Roumanie Medforth-Mills reconnait être le père d’Iris Anna Cîrjan

Le fils en demande de reconnaissance de paternité exige une exhumation et un test ADN

Au cours de ses recherches, l’homme serait parvenu à obtenir des témoignages d’autres employés de maison qui vont dans son sens. De plus, il aurait un grain de beauté spécifique sur le corps, qui est un trait héréditaire qu’aurait également son père biologique, et qui serait également une caractéristique génétique courante dans la famille.

À présent, l’avocat demande que le tribunal s’adresse au « Bureau de l’Institut de médecine légale de Madrid pour désigner un médecin légiste afin de procéder, dans le strict respect des règlements des autorités sanitaires mortuaires correspondantes, à l’exhumation du cadavre ».

L’avocat Fernando Osuna spécialisé en reconnaissance de paternité demande un test ADN (Photo : DR)

Lire aussi : Le “fils caché” de Charles et Camilla demande à la justice d’exiger un test ADN pour prouver sa filiation

Fernando Osuna a également demandé au tribunal de se rendre à la cathédrale de l’Almudena où les restes du défunt sont enterrés « afin que, à titre préventif, l’incinération de la dépouille du défunt soit empêchée, étant donné qu’à de nombreuses reprises, et de mauvaise foi, les restes qui doivent faire l’objet de tests ADN ont été détruits pour faire obstruction aux preuves pertinentes ». La famille vivante tenterait d’empêcher les tests et serait prête à incinérer le corps s’il le fallait.

L’avocat Fernando Osuna est surnommé « le justicier des enfants illégitimes de célébrités » par El País. Cet avocat a déjà obtenu gain de cause et la reconnaissance de paternité de 140 clients, souvent des personnalités publiques. Sa plus célèbre bataille juridique concerne Javier Sánchez Santos, enfant illégitime de Julio Iglesias.

Lire aussi : Les enfants illégitimes des rois des Belges : qui sont les cousins illégitimes du roi Philippe ?

Source : El Cierre

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.