La reine Margrethe II à Cahors : la reine artiste admire ses œuvres exposées en France

La reine de Danemark est mise l’honneur dans le Lot. Le musée Henri-Martin de Cahors expose des œuvres de la reine artiste qui possède un vignoble dans la région depuis les années 70. Ce 17 août 2022, la reine Margrethe II, qui se repose en ce moment au château de Cayx, a profité de son séjour en France pour visiter l’exposition qui lui est dédiée à Cahors.

Lire aussi : Ingahild Grathmer : Des aquarelles de la reine Margrethe II vendues sous son pseudonyme

Le coq français à la poitrine, la reine de Danemark visite son exposition dans le Lot

Ce 17 août 2022, la reine Margrethe II, 82 ans, vêtue d’une robe fuchsia, a été accueillie avec les honneurs et en musique à Cahors, dans le Quercy, alors qu’elle visitait l’exposition rétrospective qui lui est consacrée au musée Henri-Martin. Jamais avare de symboles, la reine de Danemark avait accroché à sa poitrine une broche représentant le coq français, rappelant combien cette visite était significative de l’amitié qu’elle porte à la France. La reine portait ses boucles d’oreilles en forme de marguerite, sa fleur emblématique. Margrethe, aussi appelée « Daisy » en famille, veut dire « marguerite » en français.

La reine Margrethe II accueillie en musique et avec des fleurs à Cahors, dans le Lot, en Occitanie, ce 17 août 2022 (Photo : Histoires Royales)

Pour la première fois, les Français peuvent découvrir une exposition collective et rétrospective de l’œuvre artistique multidisciplinaire de la reine Margrethe II. En 1977, la reine Margrethe II avait envoyé ses dessins à J.R. Tolkien, qui avait été fortement impressionné. Les dessins avaient servi d’illustration aux tomes du Seigneur des anneaux, dans la version danoise. Les dessins étaient signés en utilisant le pseudonyme d’Ingahild Grathmer. Pendant plusieurs années, la reine Margrethe signera ses œuvres des initiales « IG ».

La reine Margrethe II et sa broche symbolique rappelant le coq français. La reine de Danemark écoute les discours prononcés en son honneur (Photo : Histoires Royales)

Au fil des ans, la passion artistique de la reine a pris de l’ampleur. Aujourd’hui, elle n’utilise plus son pseudonyme pour signer ses tableaux et autres productions artistiques. Elle s’adonne à la peinture, au dessin et à l’aquarelle, notamment lorsqu’elle est en vacances au château de Cayx, le vignoble situé à Luzech, acheté à l’été 1974 avec son époux, le prince consort Henri.

Lire aussi : La reine Margrethe présente la chasuble du prêtre qu’elle a cousue et brodée elle-même

L’artiste-reine Margrethe II expose à Cahors

En 2022, Cahors se met aux couleurs du Danemark. La ville a choisi d’honorer ses liens avec le Danemark, à l’occasion du passage du Tour de France dans la région. Tour de France qui cette année a démarré à Copenhague, avec comme ambassadeur le prince héritier Frederik, qui a suivi les premières étapes de la course de très près avant que la Grande Boucle ne rentre en France.

La reine Margrethe II admire ses œuvres exposées au musée de Cahors (Photo : Histoires Royales)

Lire aussi : La princesse Marie de Danemark inaugure une exposition à l’abbaye de Jumièges en Normandie

Le 15 juillet dernier, la princesse Marie, qui travaille au département culturel de l’ambassade du Danemark en France, avait été invitée à inaugurer la rétrospective des œuvres de sa belle-mère au musée Henri-Martin de Cahors. Un mois plus tard, la reine Margrethe II a elle-même visité le musée, escortée par Rachel Amalric, directrice du musée Henri-Martin, et par le maire de Cahors, Jean-Marc Vayssouze-Faure.

La reine était accompagnée du maire de Cahors et de la directrice du musée (Photo : Histoires Royales)

Lire aussi : Pourquoi dit-on la « reine de Danemark » ?

« Je crois qu’en regardant les œuvres qui sont exposées ici on oubliera très vite que l’artiste est une reine, tant la richesse et la diversité de son talent s’expriment avec une grande maîtrise », avait déclaré la princesse Marie dans son discours inaugural de l’exposition. Depuis plusieurs années, la reine consacre chaque semaine des moments dédiés à la création.

La reine déambule parmi ses œuvres et observe certaines de ses toiles (Photo : Histoires Royales)

Durant ses moments de création, la reine peut « explorer d’autres univers : merveilleux, magiques, parfois inquiétants », explique le musée. « Dans une démarche artistique remarquablement constante, la Reine pour qui en art “l’incroyable est permis”, emploie une très grande diversité de techniques ». Outre le dessin, la reine Margrethe II est aussi une passionnée de broderie et une rare experte dans le monde en parements liturgiques.

Le Lot et la région de Cahors sont très chers à la reine. En plus de se ressourcer chaque été au château de Cayx, la reine Margrethe est francophone et francophile. Son défunt mari, le prince consort Henri était français, tout comme l’épouse de son deuxième fils.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr