La reine Marie de Roumanie : Stéphane Bern consacre un numéro de Secrets d’histoire à la « reine des Carpates »

Ce lundi 24 janvier 2022, l’émission Secrets d’histoire sera consacrée à la reine Marie de Roumanie, épouse du jeune roi Ferdinand de Roumanie. Stéphane Bern s’envolera pour la Roumanie, sur les traces de cette princesse britannique, qui malgré son mariage malheureux, adoptera véritablement la Roumanie. La petite-fille de la reine Victoria et du tsar Alexandre II a joué un rôle considérable pendant la Première Guerre mondiale et c’est avec beaucoup d’émotion et de fierté que certains de ses descendants se confieront devant les caméras de France 3.

Lire aussi : Les liens forts entre la famille royale britannique et la famille royale de Roumanie

« Marie de Roumanie, l’étonnante reine des Carpates »

Née en 1875, la princesse Marie de Saxe-Cobourg-Gotha, aussi connue comme Marie d’Édimbourg, est la petite-fille de la reine Victoria du Royaume-Uni. Du côté maternel, Marie est la petite-fille du tsar Alexandre II de Russie. Son père, Alfred, duc d’Édimbourg, fils de la reine Victoria sera appelé à monter sur le trône du duché de Saxe-Cobourg-Gotha, héritant du duché de son oncle. La jeune Marie suit son père à Cobourg et découvre une cour germanique bien austère, loin de ses premières douces années à Malte, où son père dirigeait auparavant le commandemant de la Royal Navy.

Marie d’Édimbourg, surnommée Missy, est la petit-fille de la reine Victoria (Photo : Domaine public)
Arbre généalogique (simplifié) de la parenté des familles royales de Roumanie et du Royaume-Uni. Voir ici l’arbre en grand (Image : Histoires Royales)

En 1893, elle épouse le prince héritier Ferdinand de Roumanie, un mariage qui se révélera rapidement malheureux. Ils auront tout de même six enfants, même si les rumeurs courent que les trois derniers sont issus de sa relation avec son amant. Après une période d’adaptation bien compliquée pour la jeune Anglaise, elle se fait peu à peu à sa nouvelle vie, notamment grâce à la découverte de la campagne roumaine. Le roi Carol 1e, oncle de son époux, lui fera rapidement confiance et la nommera colonelle honoraire du 4e régiment des Hussards rouges de Roshiori.

Marie et Ferdinand de Roumanie peu de temps après leur mariage (Photo : Domaine public)

Lire aussi : Le jour où Siméon II est devenu un enfant roi après la mystérieuse disparition de son père

En 1914, Ferdinand monte sur le trône de Roumanie, à la mort de son oncle Carol 1e. Marie devient reine de Roumanie. Il faudra attendre la fin de la Première Guerre mondiale, en 1922, pour que Ferdinand procède à la cérémonie de couronnement. La reine Marie sera couronnée au même moment avec faste. Durant la Guerre, la reine Marie sera engagée comme infirmière et à la fin du conflit, c’est elle qui sera envoyée comme représentante de la Roumanie pour signer le Traité de Versailles. Elle mourra en 1938, à seulement 62 ans, connue aussi comme « Mama Regina », la Reine Mère, durant le règne de son fils, Carol II.

Célèbre représentation de la reine Marie par Philip de László en 1936 (Image : domaine public)

Lire aussi : Les 4 derniers rois déchus toujours en vie en 2022

La reine Marie a laissé derrière elle un souvenir impérissable. En octobre 2020, la ville de Tunis a baptisé l’une de ses places en son nom. Pour la première fois, la reine Marie donnait son nom à un lieu public en Afrique. Un an plus tôt, en octobre 2019, une partie du quai Branly, à Paris, a été rebaptisée « promenade Marie de Roumanie » en présence de Margareta de Roumanie et de Stéphane Bern.

Secrets d’histoire consacre son prochain numéro à « Marie de Roumanie, l’étonnante reine des Carpates » (Photo : domaine public)

Stéphane Bern abordera toutes les facettes de la vie incroyable et passionnante de cette princesse britannique qui a vécu de grands changements en arrivant à la Cour de Roumanie. La reine Marie a toujours allié ses deux cultures, souvent représentée avec son très chic collier Cartier, tout en portant un diadème rappellant les tiares kokoshnik de l’est. La reine Marie est la grand-mère du dernier roi de Roumanie, Michel 1e et arrière-grand-mère de la princesse Margareta, actuelle prétendante au trône. Stéphane Bern est allé à la rencontre de Margreta, qui a accepté de raconter l’histoire de son aïeule. L’émission « Marie de Roumanie, l’étonnante reine des Carpates » sera diffusée pour la première fois le 24 janvier 2022 à 21 heures 10 sur France 3.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr