La reine Máxima était persuadée qu’elle ne se marierait jamais

À l’occasion de son 50e anniversaire, ce 17 mai 2021, la reine Máxima a accordé une longue interview à Matthijs van Nieuwkerk, diffusée sur NPO1. Durant l’entretien, la reine des Pays-Bas a accepté de se confier sans filtre et de parler de questions très personnelles. Elle a notamment parlé du suicide de sa sœur, de sa vie si elle n’avait pas été Reine et de son histoire d’amour avec le roi Willem-Alexander.

La reine Máxima s’est confiée sur son mariage lors de son interview et révèle qu’elle était persuadée de rester célibataire (Photo : Mischa Schoemaker/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Les confidences de la reine Máxima à propos du suicide de sa sœur Inés

Le mariage lui semblait impossible

La reine Máxima des Pays-Bas s’est confiée dans l’émission spéciale qui lui était dédiée hier soir sur la première chaine publique néerlandaise, à l’occasion de ses 50 ans. Une interview réalisée à son domicile, au palais Huis ten Bosch, il y a quelques jours, et qui a été suivie par plus de 3,2 millions de téléspectateurs.

Máxima Zorreguieta Cerruti, née le 17 mai 1971 à Buenos Aires, est la fille de Jorge Zorreguieta, ministre de l’Agriculture de 1979 à 1981. Le journaliste Matthijs van Nieuwkerk était curieux de savoir ce que la reine imaginait faire de sa vie si elle n’avait pas été Reine, un statut qu’elle n’aurait pas obtenu si elle n’avait pas épousé Willem-Alexander, devenu roi suite à l’abdication de sa mère, en 2013.

La reine Máxima a révélé qu’elle était autrefois très carriériste. Elle a étudié l’économie à l’université de Buenos Aires et en 1996, elle est partie vivre aux États-Unis. À New York, Máxima a occupé le poste de vice-présidente des ventes institutionnelles pour l’Amérique latine dans la banque HSBC. C’est en 1999 qu’elle a croisé la route du prince Willem-Alexandre, encore héritier du trône.

Lire aussi : Trois photos de le reine Máxima prises par le roi Willem-Alexander pour les 50 ans de son épouse

La reine Máxima fait une déclaration d’amour à son mari

«Avant de rencontrer mon mari, j’étais totalement persuadée que je n’allais probablement pas me marier», avoue la reine Máxima, aujourd’hui maman de trois adolescentes, la princesse Catharina-Amalia, la princesse Alexia et la princesse Ariane. «C’était très difficile pour moi de rencontrer une personne qui serait aussi amoureuse de moi que je le suis de lui et que ce serait le bon moment.»

La reine Máxima entourée de ses filles Amalia et Alexia, à côté du roi Willem-Alexander et leur fille Ariane (Photo : Hollandse Hoogte-ANP/ABACAPRESS.COM)

La reine Máxima a expliqué qu’elle pensait qu’avoir une relation solide serait «vraiment compliqué». Elle sacralisait le mariage et prenait pour exemple celui de ses parents. «J’ai probablement eu un très bon exemple de relation avec mes parents.» Elle pensait ne pas pouvoir égaler leur relation, d’autant plus que son travail était tout ce qui comptait pour elle. «J’étais occupé avec mon travail» et pas du tout portée sur la création d’un foyer ni avoir des enfants.

Épouse et mère comblée aujourd’hui, la reine Máxima n’a pas tari d’éloges en parlant de son époux, rappelant tout ce qu’il avait fait pour elle. «Mis à part être le père de mes enfants et mon mari, il est mon ancre. Il me garde alerte et me stimule à vraiment faire mon travail. En même temps, il me soutient. Je pense que cette combinaison…», la reine prend une longue pose pour chercher ses mots et continue sa phrase… « est fantastique. Nous passons un merveilleux moment avec nos enfants. Beaucoup d’humour, un soutien formidable.»

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr