La reine Silvia en pourpre aux prix Nobel 2022 avec le précieux diadème d’améthystes de l’impératrice Joséphine

Ce 10 décembre 2022, la reine Silvia de Suède portait une robe de gala violette, assortie à la couleur des améthystes qui ornent le précieux diadème hérité de l’impératrice Joséphine. La reine de Suède portait ce magnifique bijou à l’occasion de la cérémonie de remise des prix Nobel 2022.

Lire aussi : Victoria de Suède porte le diadème boutons de rose très symbolique pour honorer les lauréats des prix Nobel

La reine Silvia porte la couleur pourpre royale pour la cérémonie des prix Nobel 2022

La famille royale de Suède a assisté à la remise des prix Nobel de l’économie, de médecine, de chimie, de physique et de littérature ce 10 décembre 2022, lors d’une cérémonie organisée à la salle de concert de Stockholm. Au même moment, en Norvège, le roi Harald et sa famille assistaient à la remise du Prix Nobel de la paix.

En Suède, c’est le roi Carl XVI Gustaf qui est en charge de remettre personnellement les prix aux lauréats des différentes catégories. Bien que seul le roi ait un rôle à jouer lors de la cérémonie, il était impossible de ne pas jeter un œil sur les somptueuses tenues de la reine Silvia et de la princesse héritière Victoria.

Le roi Carl XVI Gustaf de Suède était en charge de remettre les prix Nobel sur scène, en présence de la reine Silvia, de la princesse héritière Victoria et du prince Daniel (Photo : Christine Olsson/AP/ISOPIX)

Lire aussi : Le roi de Suède remet les prix Nobel 2022 en présence de la famille royale lors d’une cérémonie qui retrouve tout son faste

La princesse héritière Victoria portait une robe rose signée Camilla Thulin et le diadème boutons de rose dont les précieux diamants proviennent de la couronne de couronnement du roi Charles XIV Jean. Le prince Carl Philip, la princesse Sofia et la princesse Christina ont rejoint le couple royal et le couple héritier pour assister au banquet offert par la Fondation Nobel à l’hôtel de ville de Stockholm, après la cérémonie de remise des prix. Les princesses Sofia et Christina portaient également un diadème.

La reine Silvia portait une robe violette et son habituel bracelet LOVE de chez Cartier au poignet. La robe violette était assortie au magnifique diadème d’améthystes de style Empire que possède la famille royale. L’améthyste a une couleur indigo, mauve, violacée voire bleutée en fonction du type de pierres, de la taille et de la luminosité. De manière générale, on peut dire que l’améthyste est pourpre, couleur royale par excellence.

La reine Silvia portait aussi le collier, les boucles d’oreilles et la broche en améthystes qui composent la parure complète. Lors du banquet, la reine Silvia était assise à côté de Carl-Henrik Heldi, président de la Fondation Nobel (Photo : Pontus Lundahl/AP/ISOPIX)

Lire aussi : La reine Silvia de Suède sort le diadème de Bragance qui rappelle ses origines brésiliennes au dîner d’État en l’honneur des souverains néerlandais

Le diadème d’améthystes de l’impératrice Joséphine sublime la reine de Suède aux prix Nobel

Le diadème était à l’origine un collier appartenant à l’impératrice Joséphine. La famille royale de Suède possède de nombreux bijoux ayant appartenu à l’épouse de Napoléon. Le collier est composé de quinze grosses améthystes ovales, entourées de diamants. Les améthystes sont serties dans de l’or alors que les diamants sont sertis dans l’argent. Des boucles d’oreilles, deux bracelets et une broche viennent compléter la parure.

Détail du diadème d’améthystes porté par la reine Silvia au banquet des prix Nobel 2022 (Photo : Pontus Lundahl/AP/ISOPIX)

L’impératrice Joséphine a transmis le bijou d’améthystes à sa belle-fille, Augusta de Bavière, qui avait épousé son fils, le prince Eugène de Beauharnais en 1806. Le père d’Augusta, le roi Maximilien 1e de Bavière, conféra le titre de duc de Leuchtenberg à son gendre afin qu’il le transmette à ses descendants. Augusta a elle-même transmis les améthystes à sa fille, la princesse Joséphine de Leuchtenberg, qui en 1823 s’est mariée avec le roi Oscar 1e de Suède.

Les améthystes étaient portées en collier à l’origine. Ici, la reine Louise de Suède (extrémité droite de la photo), deuxième épouse du roi Gustave VI Adolphe (extrémité gauche), porte les améthystes en collier lors de la visite d’État de la reine Elizabeth II et du prince Philip. La reine Louise porte le diadème de la reine Sophie (Photo : TT News Agency/Alamy/ABACAPRESS)

Lire aussi : La reine Silvia porte le diadème Édouard VII au dîner de gala en l’honneur du président finlandais

Le bijou est resté au sein de la famille royale et a été transmis de génération en génération. Il appartient la fondation des bijoux Bernadotte et ne peut donc être vendu à titre personnel par la famille. Comme l’explique The Court Jeweller, c’est la reine Silvia qui a porté les améthystes montées en diadème pour la première fois. La transformation du collier en diadème est donc récente. La monture est amovible et il existe plusieurs structures, ce qui permet de porter le diadème de différentes façons. Certaines princesses l’ont porté à plat comme un bandeau. Les pièces peuvent aussi être démontées pour les porter en bracelet ou en broche.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr