Le retour remarqué d’Arthur Chatto au sein de la famille royale britannique pour Pâques

Alors que la famille royale britannique était plutôt clairsemée du côté des membres de premier plan, d’autres membres plus discrets avaient répondu à l’appel de la messe pascale, ce dimanche 17 avril. Les descendants de la princesse Margaret étaient présents à la chapelle Saint-Georges de Windsor. La présence d’Arthur Chatto, fils de Lady Sarah Armstrong-Jones, n’est pas passée inaperçue.

Lire aussi : Qui est Alexander Ogilvy ? Le surfeur de la famille royale britannique, descendant de George V

Samuel et Arthur Chatto accompagnent la famille royale à la messe de Pâques à Windsor

Arthur Chatto, actuellement 30e dans l’ordre de succession au trône britannique, n’est très certainement pas un membre de premier plan. Il ne passe pourtant jamais inaperçu lorsqu’il assiste à un événement officiel avec les Windsor. Son frère Samuel, pourtant son aîné, et donc 29e dans l’ordre de succession, est souvent éclipsé par la presse qui n’a d’yeux que pour Arthur.

Arthur Chatto, surnommé le « petit-neveu sublime de la reine » par Elle et de « petit-neveu beau gosse de la reine Elizabeth II » par Cosmopolitan, fait beaucoup parler de lui dans la presse people au Royaume-Uni. Le jeune homme de 23 ans a battu un record du monde à la rame. Passionné d’aviron, il avait attiré l’attention de la presse lorsqu’on avait découvert qu’un membre de la famille royale se donnait autant de mal pour entretenir son corps d’athlète. Arthur Chatto a également rejoint récemment les Royal Marines, ce qui fait la fierté de la famille, comme l’annonçait Tatler il y a quelques mois.

Lady Sarah Chatto et son deuxième fils, Arthur Chatto, à la sortie de la messe pascale ce dimanche 17 avril 2022 à Windsor (Photo : Andrew Matthews/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Lady Louise et le vicomte Severn à la messe de Pâques : la relève de la famille royale britannique parmi les grands

Arthur Chatto se fait remarquer dans son costume croisé gris à Pâques

Ce dimanche de Pâques, Lady Sarah Chatto et son époux, Daniel Chatto, sont arrivés très discrètement à la chapelle Saint-Georges du château de Windsor pour assister à la messe. L’entrée de leur fils Arthur fut moins discrète, lorsqu’il est arrivé avec son frère Samuel, aux côtés de Zara et Mike Tindall, fille et beau-fils de la princesse Anne.

Arthur Chatto arrive à la messe de Pâques avec Zara Phillips, la fille de la princesse Anne, accompagnée de son époux, Mike Tindall et d’une de leurs filles, Mia Tindall. Samuel Chatto les suit et discute avec son cousin, Charles Armstrong-Jones, vicomte Linley (Photo : Pool/I-Images/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : George et Charlotte de Cambridge en bleu pour assister à la messe pascale avec leurs parents

Arthur Chatto était le seul des membres masculins de la famille royale à ne pas porter un costume sombre. Le jeune homme s’est démarqué par sa carrure cachée sous un élégant costume croisé gris clair.

Arthur Chatto était le seul membre de la famille royale à porter un costume gris clair croisé pour assister à la messe de Pâques (Photo : Andrew Matthews/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Samuel et Arthur Chatto sont deux des quatre petits-enfants de la princesse Margaret, sœur cadette de la reine Elizabeth II. Margaret a eu deux enfants, David et Sarah, avec son époux, Anthony Armstrong-Jones, 1e comte de Snowdon. Depuis la mort d’Anthony, David porte le titre de comte de Snowdon, qu’il transmettra à son tour à son fils, Charles, vicomte Linley, 22 ans. David, divorcé depuis peu de Serena, est aussi le père de Margarita, bientôt 20 ans. Charles et Margarita ont tous les deux assisté ce dimanche à la messe de Pâques.

Margaret et Antony, décédés respectivement en 2002 et 2017, ont également eu une fille, Sarah. Lady Sarah Armstrong-Jones, née en 1964 au palais de Kensington, a épousé en 1994 l’artiste Daniel Chatto. Le couple a deux enfants : Samuel et Arthur, nés en 1996 et 1999. Samuel a suivi les traces de son père et est devenu artiste. Arthur a attiré l’attention de la presse internationale par son physique, et s’est récemment engagé dans la Marine.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr