Le roi Misuzulu offre 8 vaches pour épouser la future reine des Zoulous

Le nouveau roi des Zoulous a officialisé sa relation avec sa compagne et mère de deux de ses enfants. Le roi Misuzulu vient d’offrir sa dot à la famille de la future reine des Zoulous. La lobola se compose de 8 vaches et 50 000 rands, soit environ 3000 euros.

Le nouveau roi Misuzulu a épousé sa compagne Ntokozo Mayisela qui devient reine des Zoulous (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Le nouveau roi des Xhosa reconnu par le président sud-africain

Le roi des Zoulous paie la dot de la nouvelle reine

Le nouveau roi Misuzulu des Zoulous a succédé à son père, il y a quelques jours, à la fin de la régence d’un mois de sa mère, qui s’est terminée par sa mort mystérieuse à 65 ans. Le nouveau roi des Zoulous a été désigné comme souverain de la nation à la lecture du testament de sa mère, la reine régente Mantfombi Dlamini, après ses funérailles.

Le choix du nouveau roi ne fait pas l’unanimité au sein de la famille royale et le roi Misuzulu a dû fuir en Eswatini, royaume dont son oncle, Mswati III, en est le souverain. Le roi swazi a d’ailleurs lui aussi été très critiqué dans son pays pour avoir fourni des services de sécurité à son neveu, au frais du contribuable swazi.

À présent, de retour dans la province sud-africaine de KwaZulu-Natal, le nouveau roi des Zoulous se prépare aux différentes cérémonies officielles d’intronisation et de couronnement, qui devraient se dérouler dans les prochaines semaines. Il choisit également d’offrir une reine aux Zoulous. C’est ainsi que le roi de 47 ans a décidé d’officialiser sa relation avec Ntokozo Mayisela, le vendredi 7 mai si on en croit les documents administratifs remplis par le ministère des Affaires étrangères. Le mariage civil a donc eu lieu la veille de sa nomination comme roi.

Ntokozo Mayisela, reine des Zoulous (Photo : capture YouTube- Fair Use)

Ntokozo Mayisela devient reine des Zoulous

La nouvelle reine Ntokozo Mayisela, 38 ans, est la compagne de longue date de Misuzulu. On sait peu de choses sur sa vie privée et plusieurs rumeurs ont circulé concernant sa vie sentimentale, depuis qu’il a été désigné roi. Histoires Royales peut vous affirmer à présent que le roi Misuzulu est père de 4 enfants. Deux enfants, de 6 et 9 ans, sont issus de sa relation avec Ntokozo Mayisela. Les deux autres enfants sont nés de deux autres femmes différentes, dont l’une serait une princesse d’une autre nation traditionnelle.

Pour l’heure, on ne sait pas s’il compte épouser les deux autres mères de ses deux autres enfants. On ne sait pas non plus quelle relation il entretient avec ces femmes. Pour rappel, son père, le roi Goodwill Zwelithini avait 6 femmes et 28 enfants. C’est sa troisième épouse, la reine Mantfombi Dlamini, sœur du roi Mswati III, qui jouait le rôle de Grande Épouse lors des événements protocolaires et c’est aussi elle qui a été nommé régente à sa mort, puis a désigné leur fils ainé comme roi.

Selon IOL, la famille de la jeune mariée et nouvelle reine a demandé en lobola huit vaches et 50 000 rands en liquide au futur marié. La lobola est une dot que l’époux doit donner à la famille de celle qu’il souhaite épouser. Le roi Misuzulu a accepté la demande de la famille Mayisela et a apporté les vaches et l’argent ce jeudi 13 mai 2021, une semaine après le mariage civil.

Des festivités auront lieu à Newcastle, la ville d’origine de la famille de Ntokozo Mayisela, qui vivait pour sa part près de Durban. Immédiatement, il est entendu qu’elle rejoint son époux et l’un de ses palais afin d’y remplir ses fonctions au plus vite. Ce vendredi, le roi et la reine des Zoulous feront un saut en Eswatini. Il semblerait que le roi veuille s’entretenir avec son oncle pour le remercier pour son aide. Misuzulu rentrera ensuite à son palais où l’attend une importante réunion avec sa famille, en présence de sa nouvelle épouse. La réunion aura pour but d’apaiser les tensions.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr