Les Saxe-Cobourg-Gotha rendent hommage au prince Philip

Suite à l’annonce de la mort du Prince Philip, duc d’Édimbourg, la famille de Saxe-Cobourg-Gotha a réagi et a tenu à rendre hommage à l’époux de la reine Elizabeth II. La ville de Cobourg, fief dont est originaire la famille Windsor, a elle aussi décidé de rendre un hommage au duc d’Édimbourg.

Le château de Callenberg où vit la famille de Saxe-Cobourg-Gotha. La ville et la famille ont mis leurs drapeaux en berne suite à la mort du prince Philip (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : La bourgade de Battenberg pour un prince répudié : l’origine des Mountbatten

La ville de Cobourg se joint aux Saxe-Cobourg-Gotha pour rendre hommage au duc d’Édimbourg

Le médias bavarois BR24 a relayé le communiqué provenant du château de Callenberg. La famille de Saxe-Cobourg-Gotha s’est exprimée après la mort du prince Philip. Dans le message de condoléances envoyé par la famille, on apprend que les drapeaux du château de Callenberg sont en berne, par respect pour le prince consort.

La ville de Cobourg s’est associée avec la famille ducale pour présenter un livre de condoléances commun. Le livre mis à disposition par la mairie est geste qui rappelle que « la famille ducale, la ville et la population sont liées à la maison de Windsor depuis 200 bonnes années », explique le maire Dominik Sauerteig (SPD).

Le maire a également décidé que tous les drapeaux hissés dans la ville de Cobourg devaient être en berne. Bien que la famille royale britannique ait coupé les ponts avec sa famille allemande après la Première Guerre mondiale, les Saxe-Cobourg n’oublient pas les liens qui les unissent.

Le prince Andreas de Saxe-Cobourg-Gotha, actuel chef de famille (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Les Stuart : Ces Bretons qui ont régné sur les îles britanniques pendant 350 ans

Un lien fort unit les Windsor aux Saxe-Cobourg

En 1840, le prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, fils du duc souverain Ernest, a épousé la reine Victoria. La reine Victoria était la cousine germaine d’Albert. Fille du prince Edouard, duc de Kent, sa mère était Victoire de Saxe-Cobourg-Gotha, la sœur du duc Ernest. Quant à Victoire et Ernest, ils avaient aussi pour frère le nouveau premier roi des Belges, Léopold 1e.

La famille royale belge et la famille royale britannique ont gardé leur nom de Saxe-Cobourg-Gotha jusqu’à Première Guerre mondiale. La famille royale belge a alors changé de nom pour fonder la dynastie de Belgique et la famille royale britannique est devenue Windsor, en référence au nom du château qui sert de résidence au souverain. Mais les liens qui unissent la famille royale britannique à la famille de Saxe-Cobourg a perduré, après le mariage de Victoria.

À la mort d’Ernest, souverain du duché de Saxe-Cobourg, son fils, Ernest II lui a succédé. Ce dernier est mort sans enfant en 1893. Le plus proche parent d’Ernest II était son frère, Albert, lui-même déjà décédé. L’ordre de succession aurait voulu que le fils ainé d’Albert et Victoria devienne duc de Saxe-Cobourg. Ce dernier étant appelé à devenir aussi roi du Royaume-Uni (le futur roi Edouard VII), il déclina en faveur de son frère puiné, Alfred.

À la mort d’Alfred en 1900, sans héritier mâle, le trône de Saxe-Cobourg aurait dû revenir à son frère puiné, Arthur. N’ayant pas envie (ni lui ni son fils) de se retrouver à la tête d’un duché en Allemagne, Arthur refusa la proposition. La reine Victoria est intervenue en faveur de son petit-fils, Charles-Edouard, qui était son préféré. Charles-Edouard, encore adolescent sera envoyé en Allemagne pour régner sur un duché qui lui était inconnu. Il connaitre l’abolition de la monarchie en Allemagne en 1914 et sera personna non grata au sein de sa propre famille, à cause de son statut de souverain d’un pays germanique. Une fois déchu, il sera tristement célèbre pour être devenu le protégé d’Hitler, qui lui faisait miroiter des privilèges.

L’actuel chef de la famille de Saxe-Cobourg-Gotha, qui est une des branches de la très ancienne maison de Wettin, est le prince Andreas. Âgé de 78 ans, le prince Andreas souffre de Parkinson depuis des années et est privé de sa mobilité. Il est le petit-fils de Charles-Edouard, le dernier duc régnant. Son fils ainé, le prince héréditaire Hubertus est en charge de la gestion des biens familiaux, dont le château de Callenberg, situé à l’extérieur de Cobourg, et du château de Grein, en Autriche. La famille possède aussi de nombreux biens immobiliers, terrains agricoles et forestiers.

La forteresse de Cobourg (Photo : Wikimedia Commons)

Le château de Callenberg, qui appartient à la famille de Saxe-Cobourg, n’est pas l’un des châteaux d’où régnaient les ducs de Saxe-Cobourg. Les châteaux officiels de fonction, à l’époque du duché, sont l’ancienne forteresse de Cobourg (Veste Coburg) et le palais d’Ehrenbourg. Ceux-ci n’appartiennent pas à la famille mais à l’administration de Bavière.

Lire aussi : Quel est l’ADN de la famille royale issue des Saxe-Cobourg ? Haplogroupe de la famille belge et des Windsor

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr