Sofia de Suède et son baby bump rencontrent des patients atteints de troubles alimentaires

La princesse Sofia, qui attend un heureux événement pour le printemps, a assuré une visite cette semaine, dans une clinique spécialisée dans les troubles alimentaires. L’épouse du prince Carl Philip de Suède souhaitait en savoir plus sur la façon dont les patients s’adaptaient en cette période de crise sanitaire particulièrement stressante.

Lire aussi : Quel titre pour le troisième enfant de Carl Philip et Sofia de Suède ?

La princesse Sofia affiche son baby bump lors de sa visite auprès des patients qui souffrent de troubles alimentaires

Si le premier ventre légèrement arrondi de la princesse Sofia de Suède s’apercevait déjà dans la vidéo tournée pendant la période de l’Avent, cette fois-ci, c’est un baby bump digne de ce nom qui apparait sur la photo partagée par la belle-fille du roi de Suède après sa visite à la clinique Mandomètre de Sophiahemmet.

C’est en juin 2019 que la princesse Sofia avait visité cette clinique spécialisée dans les troubles alimentaires. Elle a décidé de s’y rendre à nouveau hier, voulant en savoir plus sur l’impact que peut avoir la crise sur ces patients très sensibles aux changements. « Depuis ma première visite, j’étais curieuse d’en savoir plus, surtout à un moment où les interdictions et l’isolement peuvent avoir un effet sur le processus de traitement », explique la princesse à l’issue de sa visite.

Lire aussi : Tatiana de Grèce se confie sur son ancien combat contre elle-même

« Aujourd’hui, j’ai eu l’occasion de visiter à nouveau les soins ambulatoires et hospitaliers de la clinique. Merci à tous les patients qui ont partagé leurs histoires ! J’ai retenu deux messages importants : vous pouvez vous remettre de votre trouble de l’alimentation et les troubles de l’alimentation n’ont pas forcément visibles de l’extérieur. »

Les troubles alimentaires sont une des batailles de la famille royale de Suède, alors que la princesse héritière Victoria a elle-même souffert d’anorexie à 20 ans. En novembre 1997, alors qu’elle devait rentrer à l’université, le Palais annonçait que la sœur du prince Carl Philip avait envoyée aux États-Unis pour se soigner, comme le rappelle The Telegraph.

Lire aussi : Diana et la boulimie : Netflix avertit le public de scènes choquantes

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr