41% des Espagnols en faveur de l’abolition de la monarchie

À l’occasion de la fête nationale espagnole, le 12 octobre, un groupe de médias indépendants espagnols a commandé un sondage d’opinion concernant le maintien de la monarchie dans le pays. L’enquête révèle que 40,9% des Espagnols se prononceraient en faveur de la république lors d’un référendum, contre 34,9% qui voteraient pour la monarchie. Les résultats de ce sondage relayé par le média républicain Público ne concordent pas avec une autre enquête réalisée au mois d’août, dans laquelle 56% des Espagnols se prononçaient en faveur de la monarchie et 33,5% en faveur de l’instauration d’une république.

Nouveau sondage réalisé sur le maintien de la monarchie en Espagne (Photo : Casa Real de SM el Rey)

Lire aussi : 70% des Espagnols approuvent le règne de Felipe VI

Les différents sondages sur le maintien de la monarchie et l’organisation d’un référendum en Espagne

L’opinion des Espagnols est très divisée quant au régime monarchique et à l’établissement potentiel d’une république. Des mouvements républicains sont majoritaires dans certaines régions du pays, là où l’opinion sur le roi Felipe est largement favorable dans d’autres régions. L’affinité politique et l’âge des Espagnols indiquent également une grande différence d’opinion. Au début du mois de septembre, l’institut YouGov révélait que 55% des Espagnols demandaient un référendum pour se prononcer sur la question de l’abolition de la monarchie. Quelques semaines plus tôt, 56% des Espagnols se disaient favorables au maintien de la monarchie, selon un sondage d’ABC.

Lire aussi : La reine Elizabeth détrônée à la Barbade

Les électeurs de gauche souhaitent abolir le système monarchique

Ce 12 octobre, jour de la fête nationale, une enquête menée par l’institut 40dB, commandée par un groupe de 16 médias indépendants, plutôt orientés de gauche, révèle d’autres chiffres. Cette enquête, réalisée auprès de 3000 sondés, indique que 47,8% des Espagnols sont favorables à l’organisation d’un référendum et 36,1% sont contre. Et si ce référendum était organisé, 40,9% voteraient en faveur d’une république, contre 34,9% qui préféreraient garder la monarchie. Cette question semble si difficile que 24,2% des sondés assurent qu’ils voteraient blanc, qu’ils n’iraient pas voter ou que, tout simplement, ils ne sauraient pas quoi voter.

L’enquête a ensuite segmenté les résultats en fonction des affinités politiques des sondés. Il n’est pas étonnant de constater que 94% des électeurs du parti Unidas Podemos voteraient pour l’organisation d’un référendum, auquel ils seraient plus de 91% à voter pour la république. Les électeurs du parti ouvrier (PSOE) voteraient à 60% pour l’organisation d’un référendum auquel ils voteraient à 55% pour la république. À contrario, les électeurs des partis PP (libéral conservateur) et Vox (extrême droite) voteraient à 75,2 et 74,6% pour un référendum, auquel ils répondraient à 76 et 79,2% en faveur du maintien de la monarchie. En outre, la plupart des personnes interrogées (48,1%) estiment que la monarchie est un système qui apporte ordre et stabilité politique.

Lire aussi : Il y a 100 ans, les Luxembourgeois votaient le maintien de la monarchie : commémoration avec le grand-duc Henri

Source : Público

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr