Le testament de la princesse Lilian : qu’ont reçu les membres de la famille royale de Suède ?

Cet été, la presse suédoise revient sur la fortune de la princesse Lilian léguée à la famille royale, à sa mort en 2013. Née au Pays de Galles en 1915, Lilian Davies était devenue princesse de Suède et duchesse de Halland en 1976, à son mariage avec le prince Bertil, oncle du roi Carl XVI Gustaf. Lilian et Bertil furent très proches des souverains suédois et de leurs enfants, qui les considéraient comme des grands-parents d’adoption. Cela se confirme en voyant la part qui est réservée à la princesse héritière Victoria et au prince Carl Philip dans le testament de la princesse Lilian.

L’héritage de la princesse Lilian. Ici, elle porte le diadème de la princesse Margaret de Connaught, qu’elle léguera à sa mort en 2013 à la princesse héritière Victoria (Photo : Bernadotte Library)

Lire aussi : L’héritage colossal de Richard de Sayn-Wittgenstein-Berleburg revient à…

Le testament de la princesse Lilian de Suède

Le prince Bertil et la princesse Lilian se sont toujours montrés très protecteurs vis à vis du Roi et de sa famille. Le roi Carl XVI Gustaf avait perdu son père, le prince héritier dans un accident d’avion et sa mère était morte un an avant qu’il ne monte sur le trône, succédant à son grand-père, le roi Gustave VI Adolphe. Lorsque Carl XVI Gustaf eut lui-même des enfants avec la reine Silvia, Bertil et Lilian ont eu un rôle de grands-parents de substitution. Le prince Bertil était le frère de leur défunt grand-père.

À la mort du prince Bertil en 1997, ce dernier légua entre autre au Roi et à la Reine, la villa Mirage à Sainte-Maxime, sur la Côte d’Azur. Une villa dont son épouse Lilian a gardé l’usufruit jusqu’à sa mort en 2013. À son tour, Lilian légua de nombreux objets de valeur au Roi et à ses enfants.

Bertil et Lilian n’ayant jamais eu d’enfants, ils laisseront une grande place à la famille royale dans leur testament. La princesse Lilian avait une fortune personnelle de 54 millions de couronnes, soit environ 5,2 millions d’euros. Elle légua 5 millions de couronnes, soit environ 480 000 euros à la reine Silvia, qu’elle considérait comme sa meilleure amie. La reine Silvia a également reçu un collier de perle et une cape en renard.

Lire aussi : L’héritage familial auquel la reine Sofía a renoncé en Grèce

Victoria et Carl Philip ont hérité d’objets familiaux ayant une valeur sentimentale

Le roi Cal XVI Gustaf a reçu l’ensemble des œuvres d’art de la villa Solbacken où vivaient Bertil et Lilian, ainsi que celles qui se trouvaient dans leurs autres résidences, à Londres et à Tylösand.

La princesse héritière Victoria a hérité de deux diadèmes de sa grande-tante. La princesse Lilian possédait un diadème appartenant à la princesse Margaret de Connaught, la mère du prince Bertil. La princesse héritière Victoria a d’ailleurs porté ce diadème peu de temps après, lors du mariage de sa sœur, la princesse Madeleine. La princesse Lilian était proche de Victoria. Cette dernière avait trouvé du réconfort et une oreille bienveillante lorsqu’elle fut critiquée au début de sa relation avec Daniel, un roturier simple coach sportif. La princesse Lilian était elle-même née roturière et encore mariée lorsqu’elle rencontra Bertil, et comprenait donc bien la problématique.

Lire aussi : Quand Victoria de Suède recycle les robes de la reine Silvia

Le prince Carl Philip était le chouchou de la princesse Lilian et de son époux. Avec le prince Bertil, il partageait sa passion pour l’automobile. Avec la princesse Lilian, il trouvait le réconfort d’une grand-mère. Aujourd’hui, Carl Philip et son épouse, la princesse Sofia vivent dans la villa Solbacken, occupée à l’époque par Lilian et Bertil. Si leur âme continue à vivre à travers les murs, le prince Carl Philip a pu garder quelques éléments de déco puisque c’est lui qui a hérité de l’ensemble des biens meubles de la villa, appartenant personnellement à Lilian. Il y a par exemple une horloge ou un ensemble de 72 couverts en or plaqué.

Lire aussi : Quel est l’héritage que peut espérer Delphine Boël en étant reconnue comme la fille du roi Albert II ?

La princesse Madeleine a été lésée dans la succession

Quant à la princesse Madeleine, elle semble être la moins gâtée dans la répartition de l’héritage. On ne sait pas exactement la relation qu’elle entretenait avec sa grande-tante. « La princesse Madeleine est l’un des enfants royaux qui a eu le moins de contacts avec la princesse Lilian et les deux n’ont jamais eu de relation spéciale », écrit l’Expressen, quotidien suédois qui a dévoilé le contenu précis du testament. Sur le testament de la princesse Lilian, il apparait qu’elle n’hérite que d’une bague en aigue-marine. La princesse Madeleine a été aperçue à plusieurs événements portant la bague à son doigt.

La princesse Madeleine de Suède porte la bague en aigue-marine héritée de sa grande-tante (Photo : DR)

Lire aussi : Felipe VI renonce à l’héritage de Juan Carlos et lui retire sa dotation

Outre la famille royale, la princesse Lilian s’est montrée généreuse envers tous ceux qui l’entouraient ainsi qu’envers sa famille de naissance, en Grande-Bretagne. Ses deux aides à domicile, qui vivaient avec elle en permanence ont hérité de 5000 euros chacune. Certains amis et proches ont hérité de quelques sommes en liquide ou d’un bijou, comme d’une montre ou un collier. Elle a également fait un don de près de 10 000 euros à l’association SOS Villages d’Enfants. Son chauffeur a reçu la Mercedes qu’elle utilisait pour se déplacer. C’est son cousin britannique et sa fille qui ont hérité de son appartement à Londres.

Sources : Expressen et Svensk Dam

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply