Qui est Victoria Ortiz Martínez-Sagrera ?

Victoria Ortiz Martínez-Sagrera est la compagne du prince Joachim de Belgique, deuxième fils de la princesse Astrid et du prince Lorenz. Le jeune Espagnole a rencontré le prince belge en 2014, alors qu’elle était stagiaire au Parlement européen à Bruxelles. Bien que discrets sur leur relation, ils apparaissent ensemble à de nombreux événements. En 2017, une rumeur de fiançailles l’a fait connaitre au grand public, suite à son apparition comme cavalière du neveu du roi Philippe au mariage d’Éliane de Merode et de Charles Astor. Aujourd’hui, le couple vit entre Cordoue, la Belgique et Milan.

Victoria et Joachim au mariage d’Éliane de Mérode et Charles Astor (photo : Violaine le Hardÿ de Beaulieu)

Lire aussi : Fiançailles de Jaime de Bourbon-Siciles, héritier des Deux-Siciles, avec Lady Charlotte Lindesay-Bethune

La famille de Victoria Ortiz Martínez-Sagrera

Victoria Ortiz Martínez-Sagrera est la fille de Maria Victoria Martínez-Sagrera y Eguilaz. Elle a une sœur, Angela, et un frère, Antonio. Sa mère, María Victoria, est la fille du lieutenant dans l’aviation, Juan Manuel Martínez Sagrera, décédé dans un accident d’avion et de María Victoria Eguilaz de Prado, elle-même fille de José Eguilaz Ariza, procureur-adjoint de l’Audience territoriale de Séville et plus tard procureur de Malaga.

María Victoria Eguilaz de Prado et ses petits-enfants, Victoria, Angela et Antonio (Photo : capture Facebook/mariavictoria.eguilazdeprado)

La mère de Victoria est propriétaire du domaine de San Rafael de Navallana, à Villafranca de Cordoue. Ce domaine s’étend sur 900 ha et il est notamment consacré à l’élevage écologique des bovidés. Victoria, tout comme son frère et sa sœur, adore l’équitation et la nature. Diplômée en théologie, la mère de Victoria a écrit quelques ouvrages historiques et d’analyse théologique.

Les Ortiz Martínez-Sagrera entretiennent de nombreuses relations aristocratiques avec de grandes familles espagnoles telles que les marquis de Villanueva de Valdueza et font partie du noyau aristocratique de Cordoue.

Victoria et sa maman, Maria Victoria (Photo : Capture Facebook/mariavictoria.martinezsagreraeguilaz)

Les études de Victoria Ortiz

Victoria Ortiz y Martínez-Sagrera, malgré son jeune âge, a un CV des plus remplis. Entre le droit et le stylisme son cœur balance. Elle a étudié au Lakefield College, en Ontario, au Canada. Il a ensuite étudié le droit à l’Université San Pablo-CEU, bénéficiant du programme d’échange Erasmus pour faire un passage dans les universités de Lille et à Yale. Une fois son master de droit en poche, elle a effectué quelques stages en entreprise, mais elle a commencé à approcher le monde de la mode en travaillant comme freelance pour Vogue et Estée Lauder, à Londres notamment.

(Photo : capture Instagram)

À l’automne 2014, Victoria effectue un stage au Parlement européen à Bruxelles. C’est là qu’elle rencontre le prince Joachim de Belgique, qui avait terminé ses études à l’Université Bocconi de Millan, une prestigieuse école de commerce. Avant ses études universitaires, le prince Joachim a obtenu le grade, validé par arrêté royal, d’enseigne de vaisseau de deuxième classe dans le corps du personnel de la marine, en 2011. Il avait suivi son entrainement militaire à l’École nautique de Bruges. Après avoir suivi sa scolarité en néerlandais à Bruxelles, il a également fait un passage au pensionnat du Malvern College, en Angleterre.

Malgré son diplôme de droit et ses stages dans des boites de conseil, il semblerait que la mode, soit la grande passion de Victoria. En 2016, elle s’est lancée dans de nouvelles études à l’Istituto Marangoni, une école de mode très réputée à Milan. De son côté, après ses études, Joachim a travaillé en tant qu’analyste en investissement chez Atlas Invest à Bruxelles, une société spécialisée dans les secteurs de l’énergie et du pétrole. Fin de l’année 2019, on apprenait que le prince Joachim s’éloignerait un peu de sa belle, puisqu’il reprenait des études, et pas n’importe où. C’est à l’université de Harvard, à Boston, dans le Massachusetts, qu’il étudie à présent l’économie et le commerce.

En mai 2020, Victoria Ortiz y Martínez-Sagrera refait la une de l’actualité, alors qu’on apprenait que le prince Joachim de Belgique a été contaminé au coronavirus après une fête à Cordoue en compagnie de sa chérie. Si Victoria épouse un jour le prince Joachim, elle héritera de tous ses titres habsbourgeois et non du titre de princesse de Belgique, celui-ci n’étant plus accordé automatiquement par mariage depuis 1991 et depuis l’arrêté royal de 2015 qui restreint l’attribution future des titres de prince et princesse de Belgique, aux seuls descendants de l’héritière du trône belge, la princesse Elisabeth, cousine du prince Joachim. Par conséquent, Victoria deviendra archiduchesse d’Autriche-Este, princesse impériale d’Autriche, princesse royale de Hongrie, Bohême et Croatie, princesse de Modène.

Joachim et Victoria lors d’un événement mondain (Photo : Violaine le Hardÿ de Beaulieu)

Lire aussi : La princesse Raiyah de Jordanie fiancée à un journaliste britannique

Sources : Arrêté royal, Mujer Hoy, Linkedin

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr