La famille royale belge réunie en nombre record pour honorer les ancêtres de la famille

La famille royale belge était réunie en très grand nombre ce 17 février 2022 à l’église Notre-Dame de Laeken. La crise sanitaire avait empêché le rassemblement habituel en 2021 et en 2020, seuls les souverains et les anciens souverains avaient assisté à la traditionnelle messe en mémoire des défunts de la famille royale belge. Cette année, tous les enfants du roi Albert II, y compris la princesse Delphine, ses beaux-enfants et même sa belle-sœur étaient présents.

Lire aussi : Qui sont tous les princes et princesses de Belgique ?

Un 17 février qui bat des records de présence

C’est à l’église Notre-Dame de Laeken que la famille royale belge se retrouve chaque année, le 17 février. Ce jour rappelle le 17 février 1935, lorsqu’une messe fut célébrée en commémoration du décès du roi Albert Ier, mort accidentellement, un an auparavant. Depuis lors, chaque année, une messe est célébrée en ce jour, en mémoire de tous les défunts de la famille royale.

Le roi Philippe et la reine Mathilde sortent de l’église après la messe en mémoire des défunts (Photo : Histoires Royales)
Le roi Albert II et la reine Paola ont assisté à un événement public en même temps que la princesse Delphine ce 17 février 2022 (Photo : Histoires Royales)

En 2021, les membres de la famille se sont rendus dans la crypte, sans pouvoir participer à la messe, en raison des mesures sanitaires. En 2020, seuls le roi Philippe, la reine Mathilde, le roi Albert II et la reine Paola étaient présents. Il s’agissait de la toute première apparition publique de l’ancien roi des Belges depuis qu’il avait admis publiquement la paternité de Delphine. Depuis lors, de l’eau a coulé sous les ponts, Delphine a rencontré son père biologique, qui a également rencontré Joséphine et Oscar, les enfants de Delphine.

Le prince Lorenz de Belgique, archiduc d’Autriche-Este, ce 17 février 2022 (Photo : Histoires Royales)
La princesse Astrid a reçu des fleurs lors de son bain de foule à la sortie de l’église (Photo : Histoires Royales)

Cette année, la princesse Delphine était conviée à assister à la messe en mémoire de ses défunts. Il s’agit de la toute première sortie officielle où la princesse Delphine est vue en public avec le roi Albert II. Delphine avait été invitée à visiter la crypte royale en 2021 mais la visite avait eu lieu de son côté. Elle avait aussi été invitée à assister à la fête nationale, en juillet 2021, aux côtés de son demi-frère, le prince Laurent, et de sa demi-sœur, la princesse Astrid, mais le roi Albert II n’était pas présent ce jour-là.

La princesse Claire et le prince Laurent ce 17 février 2022 à Laeken (Photo : Histoires Royales)
La reine Mathilde avait assorti sa tenue bleue avec un collier ras du cou en perles (Photo : Histoires Royales)
Le roi Philippe s’accorde un bain de foule à la sortie de la messe (Photo : Histoires Royales)

Lire aussi : Les diadèmes de la famille royale belge : que contiennent les coffres des princesses de Belgique ?

La princesse Claire de retour parmi la famille royale belge

Ce 17 février 2022, la famille royale était réunie en grand nombre. De mémoire, cela remonte à plusieurs années que l’on n’avait plus vu le roi Albert et la reine Paola avec leurs trois enfants et leurs trois beaux-enfants réunis. Le prince Laurent et son épouse, la princesse Claire, n’avaient plus assuré d’engagements publics ensemble depuis des années. La princesse Astrid et son époux, le prince Lorenz, sont quant à eux, plus présents lors d’événements publics. Il s’agissait aussi de la première apparition du prince Lorenz depuis la mort de sa mère, la princesse Margherita de Savoie-Aoste.

Le prince Lorenz a reçu quelques messages de soutien en italien, lorsqu’il a salué la foule, alors qu’il faisait sa première apparition publique depuis la disparition de sa mère (Photo : Histoires Royales)

Parmi les autres membres de la famille royale belge présents et moins médiatisés, on note aussi la présence de la princesse Léa, veuve du prince Alexandre, lui-même était le demi-frère du roi Albert II.

La princesse Léa et la princesse Claire sortent de l’église, suivies par le prince Laurent (Photo : Histoires Royales)
Le roi Albert II et la reine Paola quittent le parvis de l’église (Photo : Histoires Royales)
La reine Mathilde échange avec quelques personnes présentes devant l’église (Photo : Histoires Royales)
Delphine de Saxe-Cobourg et son époux (Photo : Histoires Royales)

Le rendez-vous annuel de la famille royale belge à l’église Notre-Dame de Laeken

Lorsque la monarchie s’est établie en Belgique en 1831, c’est tout naturellement vers Laeken, une zone au nord de Bruxelles, que la jeune famille royale en formation s’est installée, là où se trouvait déjà un château, construit en 1784, qui servira et sert encore de résidence au souverain. La première reine des Belges, Louise, aimait beaucoup Laeken et la population aimait sa proximité.

L’église Notre-Dame de Laeken est l’église paroissiale de la famille royale belge (Photo : Histoires Royales)

Lorsqu’elle mourut à l’âge de 38 ans, le roi Léopold 1e exauça ses dernières volontés de l’enterrer à Laeken mais il voulut lui ériger un bâtiment digne de son nom. Dans un premier temps, la reine Louise-Marie n’eut d’autre choix que de reposer dans un caveau dans la chapelle Sainte-Barbe de l’ancienne église de Laeken. Le 14 octobre 1850, trois après la mort de la Reine, un arrêté royal exige la construction d’un nouvel édifice. Après plusieurs années à négocier les budgets et à finaliser les différents projets architecturaux, c’est le roi Léopold 1e qui posa la première brique, en 1854.

Chaque année, le 17 février, la famille royale belge se retrouve dans l’église de Laeken pour célébrer une messe en mémoire de leurs ancêtres (Photo : Histoires Royales)

Malheureusement pour Léopold 1e, lui-même ne connut pas la fin de la construction de son église. Le roi Léopold 1e est mort à 74 ans, en 1865, et l’église Notre-Dame de Laeken fut seulement terminée en 1872. Cette année-là, elle est consacrée, durant le règne de Léopold II. Les dépouilles de Léopold 1e et de la reine Louise ont quitté l’ancienne église pour rejoindre la crypte dans la nouvelle église Notre-Dame. Aujourd’hui, il ne reste plus que le chœur de l’ancienne église, en souvenir, située dans le cimetière qui jouxte la nouvelle église.

Vue sur le vestige de l’ancienne église (à gauche), située dans le cimetière, à côté de la nouvelle église (Photo : Histoires Royales)

L’église Notre-Dame de Laeken est de facto considérée comme l’église paroissiale de la famille royale, puisqu’elle se trouve à proximité du domaine royal de Laeken, là où vivent plusieurs membres de la famille, dont le souverain. L’église comprend aussi la crypte où reposent les anciens souverains. Les événements religieux familiaux sont célébrés dans cette église, alors que les événements religieux publics et officiels sont célébrés dans la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule, dans le centre de Bruxelles. L’église se trouve aussi non loin du mémorial à la reine Astrid, un monument construit en la mémoire de la mère du roi Albert II.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr