Albert de Monaco sans masque à l’Oktoberfest : vidéo du prince qui fait tourner les serviettes

En 2018, les images d’Andrea et Pierre Casiraghi à l’ouverture de l’Oktoberfest avaient pu en surprendre plus d’un. Cette année, c’est leur oncle, le prince souverain Albert II qui a fait un clin d’œil à la célèbre fête de la bière munichoise, en se rendant à deux pas du Palais princier, au Café de Paris, qui organise des soirées sur la thématique de la fête de la bière toute cette semaine. La vidéo du prince Albert II qui fait tourner les serviettes sans masque fait polémique, certains jugeant son comportement irresponsable.

Lire aussi : Stéphanie de Monaco s’en prend aux vegans : « Ces gens ne respectent pas les autres »

Le prince Albert II de Monaco sans Charlène et sans masque

Le Café de Paris de Monaco a choisi cette semaine de délocaliser le célèbre festival de la bière bavarois, l’Oktoberfest, et de l’importer jusque sur le Rocher. Du 23 au 31 octobre, la mythique brasserie monégasque propose des spécialités allemandes et de la Weihenstephan, la bière du plus ancien brasseur bavarois.

Le prince souverain Albert II, 62 ans, avait lui aussi envie de faire la fête vendredi dernier et a rejoint une table du Café de Paris, alors qu’une soirée à thème battait son plein. Quelques indiscrets ont sorti leur téléphone portable pour filmer leur chef d’État en train de s’amuser à table. Sur une vidéo, on le voit en train de faire tourner une serviette autour de sa tête et de rire aux éclats.

Rapidement, la vidéo s’est propagée sur les réseaux sociaux et les plus internautes les plus critiques ont vite fait remarquer, qu’outre l’absence de la princesse Charlène, c’est l’absence de masque devant le visage du prince Albert qui les a le plus interpellés.

Le prince souverain Albert II a été photographié avec son masque lorsqu’il est arrivé à la fête de l’Oktoberfest ce vendredi (Photo : capture Instagram)

Lire aussi : Polémique : le roi des Pays-Bas interrompt ses vacances en Grèce suite aux vives réactions des Néerlandais

Aucune règle n’est enfreinte mais l’exemplarité du souverain est remise en question

Même si le prince Albert respecte toutes les consignes sanitaires au moment où a été prise la vidéo, certains déplorent le manque de prudence. En effet, la vidéo a été enregistrée vendredi, or les nouvelles mesures sanitaires plus restrictives sont entrées en application à partir du samedi. Parmi celles-ci, il y a la fermeture des bars et restaurants à partir de 23 heures 30 dans la Principauté.

D’autres monégasques ont pris la défense du Prince, en diffusant d’autres photos prises ce jour-là, qui prouvent qu’Albert est bien entré dans la brasserie avec un masque sur le visage. Une fois installé à sa table, il a ôté son masque, comme le prévoient les consignes. Malheureusement, d’autres personnes très contentes d’avoir croisé le prince Albert au Café de Paris, ont partagé des selfies sur leurs réseaux sociaux, des photos prises sans masque, à côté du prince, ce qui pour le coup n’est pas vraiment réglementaire.

Le prince Albert a accepté de faire des selfies sans porter de masque de protection (Photo : Instagram/yasmina_voyance)

Lire aussi : Le roi des Pays-Bas présente ses excuses pour ses vacances en Grèce en pleine crise sanitaire

Le prince Albert de Monaco, qui a été le premier chef d’État au monde à être testé positif au covid-19 et à avoir développé des symptômes de la maladie, œuvre pourtant à la sécurité de son pays, en pleine crise sanitaire. Encore une fois, bien qu’il respecte toutes les règles sur les images, c’est son sens de l’exemplarité qui est remis en question. La semaine dernière, c’est le roi des Pays-Bas qui fut au cœur d’une polémique, alors qu’il avait choisi de passer ses vacances d’automne en famille, dans leur résidence en Grèce.

Sources : Hello Monaco, OKdiario

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr