Esmeralda de Belgique : la dernière fille de Léopold III en 5 dates et 5 photos souvenirs

La princesse Marie-Esméralda de Belgique fête ses 65 ans ce 30 septembre 2021. Elle fait partie de la branche la plus discrète de la famille royale belge, issue du remariage du roi Léopold III. Pourtant, la princesse Esméralda est une personnalité haute en couleurs et aux nobles préoccupations. Retour sur 5 dates qui ont marqué sa vie.

La princesse Esmeralda avec son fils, Leopoldo Moncada, en février 2019 (Photo : Abaca)

Lire aussi : Esméralda de Belgique félicite Delphine pour son prix de Leader de l’année

1956 : La naissance de la princesse Esmeralda

La princesse Marie-Esméralda est née le 30 septembre 1956 au château de Laeken. Elle est la petite dernière d’une grande famille. Comme son frère Alexandre, et sa sœur Marie-Christine, ils sont les trois enfants issus du remariage du roi Léopold III avec Lilian Baels, princesse de Réthy. Elle est née durant le règne de son demi-frère, le roi Baudouin, et aura pour parrain son autre demi-frère, le futur roi Albert II.

Lire aussi : Qui sont tous les princes et princesses de Belgique ?

1983 : La mort de Léopold III

Après avoir grandi au château d’Argenteuil où s’était retiré l’ancien roi et son épouse, Esméralda a fait des études de droit puis des études de communication. Elle intègre le milieu de la presse et à la mort de son père, en 1983, elle devient présidente du Fonds Léopold III pour l’exploration et la conservation de la nature.

La princesse Esmeralda de Belgique jeune avec son père, Léopold III (Photo : Ammar Abd Rabbo/Balkis Press/ABACA)

Lire aussi : Esmeralda de Belgique s’exprime sur Léopold II et la position du roi Philippe

1998 : Le mariage de la princesse Esméralda

C’est au détour d’un colloque scientifique organisé par la fondation de son défunt père, qu’elle croise Sir Salvador Moncada, un scientifique britannique d’origine hondurienne. La princesse épouse le pharmacologue à Londres, le 5 avril 1998. Peu de temps après naitra Alexandra Moncada, puis Leopoldo Moncada, en 2001. Alexandra et Leopoldo n’ont pas de titres, cette branche de la famille royale n’étant pas dynaste.

Esmeralda de Belgique avec son époux et leurs deux enfants, en 2004 (Photo : Ammar Abd Rabbo/Balkis Press/ABACA)

2002 : Esméralda perd sa mère

En plus de faire perdurer l’œuvre de son père, la princesse Esméralda est la dernière membre de la famille royale à continuer à honorer la mémoire de sa mère. Lilian Baels, princesse de Réthy a souvent été incomprise et dénigrée par les Belge. La princesse Marie-Esméralda a écrit le livre Lilian, une princesse entre ombres et lumières en mémoire de sa mère. Elle s’oppose ici à sa sœur, Marie-Christine partie vivre aux États-Unis, qui elle règle ses comptes avec leur mère, dans son propre livre.

La princesse Marie-Esmeralda aux funérailles de la princesse Lilian en 2002 (Photo : Clajot Jean-Michel/Reporters/ABACA)

2019 : La princesse militante est arrêtée

Passionnée par la conservation de la nature comme son père, la princesse Esméralda consacre une bonne partie de son temps à cette cause. En 1989, elle a soutenu la campagne du chef Raoni pour protéger la forêt amazonienne au Brésil et elle le rencontre en 2019. Le cacique Raoni avait déjà rencontré son père en 1964. 

La princesse Esmeralda lors de sa rencontre avec Raoni en 2019 (Photo : David Niviere/ABACAPRESS.COM)

Depuis 2019, la princesse Esmeralda est l’ambassadrice d’honneur du WWF Belgium. Très engagée, Esméralda de Belgique a été arrêtée à Londres en 2019 par la police, alors qu’elle faisait partie des manifestants du groupe Extinction Rebellion. Outre la nature, la princesse Esméralda est également militante des droit des femmes. En 2019, elle gravit le Kilimandjaro avec sa fille pour soutenir un programme scolaire en Afrique.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr