La caricature de la princesse Amalia très critiquée aux Pays-Bas

Le programme satirique De TV Kantine s’est attaqué à la famille royale des Pays-Bas dans sa nouvelle saison diffusée il y a quelques jours. L’émission humoristique a cette fois-ci choisi d’inclure l’héritière du trône, la princesse Catharina-Amalia, parmi les personnages parodiés. La séquence diffusée sur RTL il y a quelques jours à beaucoup fait réagir. La princesse d’Orange, encore mineure, n’y apparait pas vraiment à son avantage, interprétée par un homme de 49 ans.

La princesse Amalia et la reine Máxima moquées dans De TV Kantine (Photo : capture d’écran RTL)

Lire aussi : Trois mois de prison pour avoir menacé la princesse héritière des Pays-Bas

L’héritière du trône des Pays-Bas une nouvelle fois moquée

Il y a quelques mois, un magazine people argentin avait provoqué une polémique en mentionnant les rondeurs et le poids de la princesse Catharina-Amalia, ainée des trois filles du roi Willem-Alexander et de la reine Máxima. Le bodyshaming envers une adolescente avait été dénoncé et le magazine avait dû présenter ses excuses.

Selon De Limburger, ils étaient 1,24 million de Néerlandais devant leur télévision la semaine dernière pour regarder le premier épisode de la douzième saison de l’émission humoristique De TV Kantine. Le show satirique a choisi de se moquer de la famille royale, une pratique qui connait ses équivalents dans d’autres monarchies et même les présidents n’échappent pas au même sort dans les régimes républicains. Si le droit à la caricature est majoritairement accepté à l’encontre du roi Willem-Alexander ou de la reine Máxima, c’est en caricaturant la princesse d’Orange, encore mineure, que l’émission s’est attirée les foudres des téléspectateurs.

La princesse Amalia, qui a tout juste 17 ans, est interprétée par Najib Amhali, un célèbre humoriste de 49 ans. « Il est scandaleux que Najib Amhali dépeigne notre bien-aimée princesse Amalia comme une obèse », a tweeté Arthur van Amerongen, un journaliste de Volkskrant. Le comédien avait enfilé une robe bleu pâle à laquelle était noué un large ceinturon en cuir, rappelant la tenue portée par l’héritière du trône lors de la séance photo officielle de la famille royale avant les vacances d’été. « Tout ça pour les audiences », conclut le journaliste.

Les critiques à l’égard du programme ont été assez virulentes sur Twitter. « C’est en fait une jeune fille de 17 ans qui est taclée par un ancien alcoolique et toxicomane », écrit une tweetos en colère. « Impolis, méprisants, totalement inconscients de ce que cela signifie pour la personne en question, une mineure, pour son développement et sa confiance », écrit un autre téléspectateur. Le centre anti-harcèlement Stop Pesten Nu a pour sa part écrit : « Nous ne pensons vraiment pas qu’Amalia était nécessaire. Elle a 17 ans et elle est imitée par un homme », rappelant que les adolescents « sont souvent assez peu sûrs d’eux à cet âge. »

Dans ce sketch, l’émission a choisi de parodier une scène de la vie privée de la famille royale, imaginant le roi et sa famille sur le départ pour rejoindre leur maison de vacances en Grèce. La scène fait référence à la polémique de cet automne, alors que le famille royale avait choisi de partir en vacances en Grèce en pleine période de crise sanitaire. Dans ce sketch, on y voit le roi Willem-Alexander, interprété par Frits Huffnagel, qui a déjà enfilé son maillot de bain. La reine Máxima est interprétée par Elise Schaap, alors que princesse Laurentien (jouée par Irene Moors) parle de la vie virtuelle de sa fille, la comtesse Eloise qui est devenue influenceuse sur TikTok et Instagram.

Source : Linda

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr