Ernst August de Hanovre et son fils se retrouveront au tribunal fin novembre

L’heure de la confrontation a sonné ! Le prince Ernst August de Hanovre est convoqué au tribunal régional de Hanovre, ainsi que son fils ainé, également Ernst August de Hanovre, pour le procès qui porte sur un litige familial. Le prétendant aux trônes du royaume de Hanovre et du duché de Brunswick a assigné son fils en justice, qu’il accuse d’ingérence après lui avoir légué certains biens familiaux. La date du procès est fixée au 25 novembre.

Lire aussi : Ernst August de Hanovre le verdict : 10 mois de prison avec sursis

Le tribunal régional de Hanovre exige la présence des Ernst August de Hanovre… père et fils

En 2004 et 2007, le prince Ernst August de Hanovre, 67 ans, chef de la famille royale de Hanovre et prétendant à l’ancien trône, a remis les clés de plusieurs châteaux familiaux à son fils ainé, Ernst August Jr, qui est son héritier dynastique.

Le prince héréditaire Ernst August de Hanovre devra répondre des accusations de son père le 25 novembre prochain au tribunal (Photo : Ole Spata/DPA/ABACAPRESS.COM)

Depuis des années, et selon les derniers documents remis à la justice fin 2020, Ernst August père accuse son fils ainé d’avoir eu un comportement «ingrat», comme le rapporte le média local NDR, qui relaie le communiqué des Hanovre. Il souhaite faire marche-arrière et récupérer la gestion du château de Marienburg, du domaine de Calenberg situé à Pettensen-Schulenburg, ainsi que le palais de Herrenhausen à Hanovre.

Le château de Marienburg a été légué au prince héréditaire Ernest-Auguste de Hanovre par son père, il y a quelques années (Photo : WikiCommons)

Selon les documents soumis à la justice par le chef de la famille, le prince héréditaire Ernst August, 37 ans, aurait «gravement violé les droits, les intérêts juridiques et les intérêts du plaignant». Le communiqué des avocats du père rappelle qu’après avoir nommé son fils à la tête de la fondation qui gère les biens, celui-ci aurait «opéré la destitution du plaignant du conseil de la fondation familiale» et tenté, derrière le dos du père, de ramener sous son contrôle la propriété de la maison de Hanovre. Le père reproche notamment à son fils sa tentative manquée de vendre pour un euro symbolique la résidence d’été des Hanovre au land de Basse-Saxe.

Le palais de Herrenhausen, dans le quartier du même nom à Hanovre, est aujourd’hui un musée (Photo : WikiCommons)

Ernst August père accuse aussi son fils de ne pas s’occuper de lui alors qu’il est malade. Il lui impute la responsabilité de son passage à l’hôpital psychiatrique suite une intervention de police musclée, qui a mené à son arrestation l’année dernière, après avoir été accusé de maltraitance sur des employés de maison, de menaces à l’encontre de la police et d’avoir détruit des biens appartenant à la fondation familiale. «Gravement malade et isolé» dans son chalet de chasse en Autriche, il justifie les différents incidents par le manque de considération de son fils.

Ernst August de Hanovre, duc de Brunswick, traine son fils en justice (Photo : Splash News/ABACAPRESS.COM)

La justice tranchera sur le litige familial des Hanovre

Le prince héréditaire pour sa part, nie les accusations, bien qu’il n’ait pas voulu commenter de manière précise les faits qui lui sont reprochés, également «pour protéger [son] père». Selon NDR, le procès débutera le 25 novembre 2021 et le tribunal régional de Hanovre a exigé que les deux parties soient présentes. «La comparution personnelle du prince de Welf et de son fils Ernst August, prince héréditaire de Hanovre, a été ordonnée», explique la chaine de télé allemande N-TV.

On n’a plus vu le père et le fils côte à côte depuis des années. Ernst August avait notamment refusé de donner son consentement au mariage avec Ekaterina en juillet 2017. Il ne s’était pas rendu au mariage.

Le prince Ernst August de Hanovre qui a été condamné à une peine de prison en Autriche pour des faits à l’encontre de la police à l’été 2020, vit séparé de son épouse, la princesse Caroline de Hanovre depuis de nombreuses années. Le duc de Brunswick semble avoir retrouvé l’amour et passe de plus en plus de bon temps dans la famille de son deuxième fils, le prince Christian, qui vit en Espagne avec son épouse et leurs jumeaux.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr