Le grand-duc Henri bientôt à la retraite ? Il a atteint l’âge légal au Luxembourg

Ce jeudi 16 avril, le grand-duc Henri fête ses 65 ans. Si le souverain luxembourgeois était un travailleur comme tous les autres, il aurait aujourd’hui atteint l’âge légal de la retraite dans son pays. Si on considère qu’il a travaillé comme grand-duc héritier de novembre 1964 à octobre 2000, puis que d’octobre 2000 à aujourd’hui, il a exercé la fonction de grand-duc, Henri a déjà plus de 55 ans de carrière derrière lui. Bientôt le repos bien mérité ?

À 65 ans, le grand-duc Henri a atteint l’âge de la retraite (Photo : Cour grand-ducale / Claude Piscitelli)

Lire aussi : Pourquoi les souverains du grand-duché de Luxembourg abdiquent-ils ?

Le grand-duc Henri a atteint l’âge de la retraite au Luxembourg

Poser la question de la retraite en ce qui concerne le souverain du Grand-Duché n’est pas si absurde. Les ancêtres du grand-duc Henri ont pris pour habitude d’abdiquer et de laisser leurs héritiers prendre la main, soit pour sauver la monarchie soit pour des raisons de santé. Le père du grand-duc Henri, le grand-duc Jean, a régné jusqu’à 79 ans, ce qui laisse encore 14 belles années à Henri sur le trône, s’il suit les traces de son père.

Une abdication ? Pas pour tout de suite

Le fils aîné du Grand-Duc, le grand-duc héritier Guillaume, 38 ans, est très populaire et son épouse, la grande-duchesse héritière Stéphanie semble avoir été adoptée par les Luxembourgeois. Au mois de mai, Guillaume et Stéphanie seront également parents pour la première fois, offrant un héritier attendu depuis si longtemps. Il y a fort à parier que le Grand-Duc ne laissera pas son trône à son fils, en même temps que celui-ci découvre la charge d’être un jeune papa.

Le grand-duc Jean a abdiqué en 2000, à 79 ans et est décédé l’année dernière, à 98 ans

Lire aussi : Il y a 100 ans, les Luxembourgeois votaient le maintien de la monarchie : commémoration avec le grand-duc Henri

La relève est déjà assurée

Pourtant, un vent de renouveau devrait souffler sur la monarchie luxembourgeoise dans les prochains mois ou les prochaines années à venir. Après la publication du retentissant rapport Waringo, commissionné par le gouvernement et pointant nombre de dysfonctionnements au sein du Palais grand-ducal, le Premier ministre a bien fait comprendre que le rapport donnerait lieu à des suites. Outre l’observation du fonctionnement actuel de l’organe monarchique, le rapport donne également des pistes de réflexion quant à la transformation du rôle du souverain au Luxembourg. Ira-t-on jusqu’à le dépouiller de toutes ses fonctions, quitte à ne garder qu’un symbole d’unité, comme c’est le cas en Suède ? Il se pourrait que de grands changements soient en préparation et certains verraient bien l’avénement de la nouvelle génération, pour incarner cette génération de monarques modernes.

Lire aussi : Le Premier ministre veut transformer la monarchie luxembourgeoise : « Aucun rôle n’est prévu pour la Grande-Duchesse »

Dernier discours du grand-duc à la population, en période de crise du coronavirus :

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr