17 novembre : deux naissances royales et un décès royal en Belgique

Le 17 novembre est un jour particulier pour la famille royale belge. Trois anniversaires sont célébrés en ce jour. Deux sont des dates de naissance et un est une date de décès. Les trois protagonistes sont commémorés ou fêtés à travers trois générations : le comte et la comtesse de Flandre et la future épouse de leur petit-fils.

Le prince Philippe, comte de Flandre, mort le 17 novembre 1905, la princesse Marie, comtesse de Flandre, née le 17 novembre 1845, la reine Astrid, née le 17 novembre 1905 (Photos : Domaine public)

Lire aussi : 16 juillet 1951 : Léopold III abdiquait il y a 68 ans

17 novembre : ce triple anniversaire royal

Ce 17 novembre 2020, le roi Philippe de Belgique célèbre la commémoration de la date d’anniversaire de naissance de sa grand-mère, la reine Astrid. La reine Astrid est décédée tragiquement dans un accident de la route en Suisse, en 1935 à 29 ans. La famille royale belge n’a pas manqué de rappeler cette date aujourd’hui sur ses différents réseaux sociaux, en partageant des images d’archives.

La reine Astrid, est princesse de Suède le 17 novembre 1905. Photo de son mariage avec le futur roi Léopold III. Elle porte la traditionnelle couronne de myrte des princesses scandinaves (Photo : Archives Palais Royal)

Mais ce 17 novembre est triplement important pour la famille royale belge. Outre la naissance d’Astrid, il s’agit également d’une date qui célèbre une étrange coïncidence : celle de la mort du prince Philippe et de l’anniversaire de son épouse.

Lire aussi : Qui sont les descendants de Léopold 1e encore vivants aujourd’hui ?

17 novembre 1905 : mort du comte de Flandre

Le prince Philippe et la princesse Marie sont deux membres de la famille royale belge moins connus, et pourtant essentiels dans la lignée dynastique. C’est par eux que la famille royale actuelle subsiste. Le roi Léopold II, décédé sans héritier légitime mâle en 1909, fut succédé par son neveu, le roi Albert 1e, plus proche parent mâle légitime. Albert 1e était le fils du prince Philippe et de la princesse Marie.

Le prince Philippe n’est pas monté sur le trône, étant déjà mort au décès de son frère aîné, Léopold II. C’est le 17 novembre 1905 qu’est mort le prince Philippe, titré comte de Flandre, duc en Saxe, prince de Saxe-Cobourg et Gotha, fils cadet du roi Léopold 1e et de la reine Louise.

Le prince Philippe, fils cadet de Léopold 1e, fut titré comte de Flandre et devint l’héritier de la Couronne à la mort de son neveu, seul fils légitime de son frère, Léopold II (Photo : Domaine public)

Le comte de Flandre, considéré comme un prince bourgeois mais philanthrope, est mort à 68 ans, sa santé étant déclinante depuis plusieurs années. Il avait subi une première congestion cérébrale, autrement dit un AVC, en 1902, que l’on dit provoquée par le choc de l’attentat qui visait son frère, Léopold II, lors du service funèbre organisé à la mort de la reine Marie-Henriette. Philippe avait participé à cette cérémonie, bien que les relations avec son frère n’étaient plus au beau fixe depuis quelques années.

Funérailles du prince Philippe, mort le 17 novembre 1905, le jour du 60e anniversaire de son épouse (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : La cousine cachée d’Albert II : cette fille illégitime cachée par la famille royale belge

17 novembre 1845 : naissance de la future comtesse de Flandre

Le comte de Flandre est mort le 17 novembre 1905, le jour de l’anniversaire des 60 ans de son épouse. En effet, la comtesse de Flandre est née princesse Marie de Hohenzollern-Sigmaringen, le 17 novembre 1845. Cette princesse issue de la branche catholique des souverains de Prusse, devint princesse de Belgique, comtesse de Flandre à son mariage avec le prince Philippe, en 1867.

La princesse Marie, née le 17 novembre 1845, et son époux, le prince Philippe, quelques années après leur mariage (Photo : Domaine public)

Deux ans plus tard, en 1869, son beau-frère, le roi Léopold II perd son seul héritier, son fils étant mort prématurément à 9 ans. Seul fils légitime du Roi, c’est Philippe qui devint l’héritier présomptif et Marie devint la princesse héritière. Une position qu’elle perdit subitement, le 17 novembre 1905, le jour de ses 60 ans, à la mort de son époux. Leur fils, Albert, devint le successeur et héritier de Léopold II. La princesse Marie, dont le frère Carol, fut élu roi de Roumanie en 1881, mourut à 67 ans, en 1912, des suites d’une congestion pulmonaire.

La comtesse de Flandre est née le 17 novembre, comme la future épouse de son petit-fils (Photo : Domaine public)

Lire aussi : 90 ans du roi Baudouin : la reine Elisabeth photographie son petit-fils

17 novembre 1905 : naissance de la future reine Astrid

Coïncidence encore, le 17 novembre 1905, jour de la mort du comte de Flandre, jour d’anniversaire des 60 ans de la comtesse de Flandre, naissait au palais Arvfurstens de Stockholm, à des milliers de kilomètres de Bruxelles, la princesse Astrid de Suède. La petite-fille du roi Oscar II de Suède deviendra en 1926 l’épouse du petit-fils du comte et de la comtesse de Flandre.

À son mariage, la princesse Astrid de Suède devint princesse de Belgique, duchesse de Brabant, et deviendra reine des Belges en 1934 (Photo : Domaine public)

La princesse Astrid deviendra duchesse de Brabant en épousant le prince héritier Léopold, puis reine des Belges lorsque Léopold III monta sur le trône en 1934. Astrid fut la mère du roi Baudoin, du roi Albert II et de la future grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg.

Le roi Philippe célèbre donc ce 17 novembre l’anniversaire de naissance de sa grand-mère Astrid, de son arrière-arrière-grand-mère Marie et la mort de son arrière-arrière-grand-père Philippe.

Source : Monarchie

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr