Les invités du mariage du comte d’Osorno au palais de Liria

Le palais de Liria était en fête ce 22 mai 2021. Le deuxième fils du duc d’Albe a épousé sa compagne de longue date, Belén Orsini, dans la somptueuse résidence familiale. Carlos Fitz-James Stuart, comte d’Osorno a dit oui à sa belle devant un parterre d’invités restreint.

Les mariés photographiés en 2019 (Photo : Gtres/abacapress)

Lire aussi : Le comte de Osorno et sa fiancée préparent leur mariage à Madrid

Photos du mariage de Carlos Fitz-James Stuart et Belén Corsini

Deux ans après l’impressionnant mariage du duc de Huéscar devant 700 personnes et en présence de la reine Sofia, son frère, le comte d’Osorno ravit une nouvelle fois la famille ducale d’Albe en épousant sa compagne. Carlos Fitz-James Stuart, née en 1991, est le deuxième fils du 19e duc d’Albe. Ce dernier a hérité du prestigieux titre de sa mère à sa mort en 2014. La 18e duchesse d’Albe était célèbre dans le monde entier pour détenir le record de la femme la plus titrée au monde.

Carlos Fitz-James Stuart y Solis, 22e comte d’Osorno, 29 ans, est fiancé depuis le printemps 2020 à la discrète Belén Corsini de Lacalle, 31 ans. Leurs fiançailles avaient été gardées secrètes jusqu’à la révélation par le magazine Hola, au mois de septembre. Carlos est le deuxième fils de Carlos Juan Fitz-James Stuart y Martínez de Irujo et de son épouse, Matilde Solís, duc et duchesse d’Albe depuis 2014.

C’est au palais de Liria qu’ont eux lieu les noces. Le palais de Liria appartient à la famille depuis toujours. C’est le 3e duc de Berwick, Jacobo Fitz-James qui fit construire l’édifice à Madrid. C’est dans ce palais qu’est morte en 1920 l’impératrice des Français, Eugénie de Montijo. Le palais comprend des dizaines d’œuvres d’art les plus prestigieuses, signées par le Titien, Rubens, Ingres, le Greco ou Velázquez.

Le palais de Liria au centre de Madrid, construit pour le 3e duc de Berwick, ancêtre du duc d’Albe (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Le baptême de la fille du duc de Huéscar aura lieu une semaine après le mariage de son frère

Les invités du mariage et la robe de mariée

En raison de la crise sanitaire, le nombre d’invités aux célébrations est limité. La presse espagnole souligne que l’événement étant organisé dans un lieu privé et que la réception se déroule en plein air, il aurait été possible d’y avoir 700 invités comme pour le mariage du fils ainé du duc d’Albe.

Ne sachant pas prévoir à l’avance les conditions imposées par les autorités, les mariés ont préféré être prudents et n’inviter qu’une centaine de personnes. Le duc d’Albe a lui aussi accepté que la fête soit celle de son fils et de sa génération, invitant peu d’amis personnels.

La cérémonie a été dirigée par le prêtre Ignacio Jiménez Sánchez-Dalp, habitué à célébrer les grands moments de la famille d’Albe. C’est lui qui célébrera aussi le baptême de Rosario la semaine prochaine.

Parmi les invités, on retrouve Alfonso Díez, dernier époux et veuf de la 18e duchesse d’Albe, beau-père du duc d’Albe. Les frères et sœurs du duc d’Albe, oncles et tantes du marié ont répondu présents. On a donc pu voir arriver Alfonso Fitz-James, 16e duc d’Aliaga, Fernando Fitz-James, 12e marquis de San Vicente del Barco, Jacobo Fitz-James, 24e comte de Siruela et Eugenie Fitz-James, 11e duchesse de Montoro. Seul Cayetano, duc d’Arjona et comte de Salvatierra, le cinquième enfant de la fratrie, était absent à cause d’une récente opération intestinale. Il était représenté par sa compagne, Bárbara Mirjan.

Inés Domecq, l’épouse de Javier Martínez de Irujo y Hohenlohe, fils du 16e duc d’Aliaga et cousin du marié (Photo : GTres/ABACAPRESS.COM)

Plusieurs cousins germains du mariés étaient présents, dont Jacobo et son épouse Pérez Becerril, qui eux aussi se sont mariés au palais de Liria, il y a tout juste 10 ans. Brianda, la sœur de Jacobo est arrivée seule au palais.

Jacobo Fitz-James Stuart y Fernández de Castro avec son épouse Asela Pilar Pérez Becerril et leurs enfants Asela et et Jacobo. Ils se sont mariés au palais de Liria il y a 10 ans (Photo : GTres/ABACAPRESS.COM)

Luis Martínez de Irujo, fils du comte de Salvatierra, et sa femme Adriana Marín ont assisté au mariage. Du côté de la mariée, on a pu reconnaitre sa cousine Alejandra Corsini et plusieurs membres de «la Tribu» comme on qualifie cette grande famille.

Brianda Eugenia Fitz-James Stuart y Fernández de Castro, fille du  24e comte de Siruela et cousine du marié arrive au palais de Liria (Photo : EFE/Fernando Villar /ABACAPRESS.COM)

Bien entendu, le duc et la duchesse de Huéscar faisaient partie des invités. Sofia Palazuelo portait une robe Jan Taminiau avec une ceinture brodée.

Le duc et la duchesse de Huéscar à leur arrivée au mariage (Photo : GTres/ABACAPRESS.COM)

La nouvelle comtesse d’Osorno a choisi une robe du créateur Navascués. Comme la duchesse de Huéscar il y a 3 ans, Belén a préféré ne pas porter l’un des nombreux impressionnants diadèmes familiaux. La robe a été choisie par Belén avec sa mère et ses sœurs, mettant très peu de monde dans la confidence.

(Photo : EFE / EPA / Alejandra Ortiz / Casa de Alba/Abacapress)

Le marié portait l’uniforme de la Real Maestranza de Caballería de Sevilla, cet ordre militaire accueillant les membres masculins de la noblesse espagnole et les formant à l’équitation. Après la cérémonie religieuse, les jeunes mariés ont profité du banquet servi par le traiteur Ciboulette, servi dans les jardins de Liria. Les jardins ont une superficie de 22 000 m2 et plus de 200 variétés d’espèces végétales différentes y poussent, précise Hola. Pour voir toutes les photos officielles des mariés, l’échange des alliances et les photos de la cérémonie du mariage, lisez cet article complet.

(Photo : EFE / EPA / Alejandra Ortiz / Casa de Alba/Abacapress)

Lire aussi : Photos du somptueux mariage du comte d’Osorno et la robe Empire de la nouvelle comtesse

La famille duc d’Albe de Tormes

L’actuel duc d’Albe est Carlos Fitz-James Stuart y Martínez de Irujo, né en 1948. Il appartient à la branche cadette de la famille, le patronyme ayant été hérité par sa mère. Les Fitz-James Stuart portent ce nom en tant que descendant de James, fils illégitime du roi Jacques II/VI d’Écosse et d’Angleterre. «Fitz-James» est dérivé de la prononciation «fils de James». James, fils illégitime du roi Jacques II, portait le titre de duc de Berwick, un titre intégré dans la noblesse espagnole quand une partie de la famille s’est installée en Espagne. Le roi Jacques II appartenait à la famille des rois Stuart d’Écosse, eux-mêmes descendant de notables Bretons au service des rois d’Écosse.

À l’origine, le titre de comte d’Albe de Tormes a été donné la première fois à García Álvarez de Toledo, un noble fidèle au roi Jean II de Castille au 15e siècle. Le titre fait référence à la ville d’Albe de Tormes, 5200 habitants, située dans la province de Salamanque, en Castille-et-León.

En 1472, Henri IV, fils de Jean II, élèvera le comté d’Albe au rang de duché héréditaire. Le premier duc d’Albe restera très proche de la famille royale et combattra aux côtés d’Isabelle de Castille. Le titre étant transmissible aux femmes, le duché d’Albe changera de famille et deviendra un temps un titre de la famille de Silva. À la mort sans héritier de la 13e duchesse d’Albe, en 1802, le titre est revenu à un lointain cousin, Carlos Miguel Fitz-James, 7e duc de Berwick.

Le titre de duc de Huéscar a été offert par le roi Philippe II au 16e siècle à l’héritier du duc d’Albe. Il est toujours porté par l’héritier du titre. Actuellement, le duc de Huéscar est Fernando, le frère ainé du comte d’Osorno. Le duché d’Albe est associé à 4 autres duchés, 16 marquisats et plus d’une dizaine de comtes et autres seigneuries, faisant du chef de famille l’un des nobles les plus titrés en Espagne.

Armoiries du duc d’Albe et armoirie du comte d’Osorno (Image : Wikimedia Commons)

Qui sont le comte et le comtesse d’Osorno ?

Le duc d’Albe a donné à son deuxième fils, Carlos Fitz-James Stuart, l’un de ses titres subsidiaires, celui de comte d’Osorno. Le comté d’Osorno fait référence à la ville d’Osorno La Mayor, 1200 habitants, située dans le province de Palencia en Castille-et-León. Le titre a été créé en 1445 par le roi Jean II de Castille pour Gabriel Fernández Manrique, duc de Galisteo. C’est en 1675, à la mort sans héritier de la 8e comtesse que le titre a quitté la famille Manrique et a été transmis à la maison d’Albe. L’actuel détenteur du titre est le 22e comte d’Osorno.

La mère du comte d’Osorno est Matilde de Solís-Beaumont y Martínez de Campos, fille du 10 marquis de la Motilla et d’Isabel Martínez de Campos, elle-même fille du duc de La Seu d’Urgell.

La nouvelle comtesse d’Orsono est Belén Corsini de Lacalle, fille de Juan Carlos Corsini Muñoz de Rivera et est par conséquent l’héritière d’une des grandes fortunes d’Espagne. L’homme d’affaires occupe 16 postes dans sept entreprises différentes, notamment dans le groupe de construction Isolux Corsán, fondé par son arrière-grand-père en 1928.

Belén Corsini a fait des études en administration et gestion d’entreprise à l’ICADE, l’école de commerce de l’Université Pontificale Comillas de Madrid. Elle a ensuite suivi les traces de son père dans l’entreprise familiale. C’est d’ailleurs là qu’elle a rencontré son futur mari.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr