Accusée de maltraiter son personnel au Palais : Meghan Markle réagit attristée

Alors que Meghan Markle a enfin remporté son procès contre le Daily Mail et qu’elle a exigé une compensation financière d’1,5 million £ au tabloïd, la guerre contre la presse continue pour la duchesse de Sussex. Elle est cette fois-ci accusée d’avoir rendue la vie insoutenable de personnes qui travaillaient au sein de son équipe, lorsqu’elle vivait en Angleterre. Meghan Markle a immédiatement réagi aux accusations.

Buckingham tente de déstabiliser Meghan Markle ? La duchesse de Sussex dénonce de la manipulation, en publiant une plainte pour harcèlement envoyée par un ancien employé (Photo : capture YouTube/CBS)

Lire aussi : Six employés accusent le prince Khalid du Qatar de meurtre, viols, torture, séquestration, humiliation

Une plainte d’un ancien employé des Sussex refait surface

C’est cette fois-ci le très sérieux Times qui s’en prend à la duchesse de Sussex. Le journal a publié deux articles incriminant Meghan Markle et révélant un comportement indigne de la duchesse envers les employés de son équipe. Un article est intitulé : « Le personnel royal révèle des plaintes pour harcèlement avant la diffusion de l’interview d’Oprah ». L’autre article est intitulé : « Plaintes pour harcèlement contre Meghan : “Rien n’était jamais bien assez… Elle faisait trembler de peur le personnel” ».

Rapidement, la presse anglaise a relayé ces informations. Parmi eux, il y a le tabloïd Daily Mail, qui n’a pas hésité à en faire sa couverture et son article de page d’accueil sur son site MailOnline. Les articles rapportent une plainte qui a été envoyée par e-mail par Jason Knauf, en octobre 2018, alors qu’il s’occupait de la communication du duc et de la duchesse de Sussex. Selon les propos de l’employé, Meghan aurait « chassé deux assistants personnels de la maison et sapé la confiance d’un troisième membre du personnel ». Aujourd’hui, Jason Knauf travaille pour la fondation du duc et de la duchesse de Cambridge.

Lire aussi : Elizabeth II prononcera un discours au Commonwealth le jour où l’émission d’Oprah Winfrey avec Harry et Meghan sera diffusée

Buckingham tente-t-il de déstabiliser Meghan Markle avant son interview ?

Jason Knauf s’était plaint du comportement de Meghan, dans un e-mail envoyé à Simon Case, alors secrétaire privé du duc de Cambridge, qui lui-même l’a transféré à Samantha Carruthers, responsable des ressources humaines à Clarence House. Dans son e-mail, il écrit que « la duchesse semble déterminée à toujours avoir quelqu’un dans sa ligne de mire. Elle intimide X et cherche à saper sa confiance. Nous avons appris, d’après des déclarations, que de personnes ont été témoins d’un comportement inacceptable envers X. »

Le Times a tout de même indiqué dans ses articles que l’équipe actuelle de Meghan avait été contactée pour réagir à ses informations. Le porte-parole nie toutes les allégations et parle d’une tentative de déstabilisation à l’approche de la diffusion de l’interview de Meghan et Harry chez Oprah Winfrey. Ces déclarations sont assez délicates, car elles insinuent que Buckingham tente de saper le couple, sachant que Jason Knauf est toujours un employé du Palais, proche de William et Kate.

Lire aussi : Première apparition des Sussex depuis l’annonce de la grossesse de Meghan

La duchesse de Sussex est attristée par ces affirmations trompeuses

C’est à Harper’s Bazaar que le porte-parole des Sussex a réservé ses commentaires, suite à la publication des articles du Times. Le représentant du couplé a indiqué que ces articles étaient « basés sur une désinformation trompeuse et nuisible » et que le Times était utilisé « par le palais de Buckingham pour colporter un récit totalement faux » avant la diffusion de leur interview avec Oprah.

Meghan Markle parle d’une campagne de dénigrement à son encontre, d’autant plus qu’elle place la dignité et le respect au centre des combats qu’elle mène publiquement. « La duchesse est attristée par cette dernière attaque contre sa personne, en particulier parce qu’elle a elle-même été victime d’intimidations et elle est profondément engagée à soutenir ceux qui ont subi des douleurs et des traumatismes », a déclaré le porte-parole des Sussex dans un communiqué. « Elle est déterminée à poursuivre son travail de promotion de la compassion dans le monde entier et continuera de s’efforcer de montrer l’exemple pour faire ce qui est juste et bien. »

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr