Kate Middleton auprès des mères endeuillées par les fausses-couches

La duchesse de Cambridge s’est rendue à l’Imperial College de Londres dans le cadre de la Semaine de sensibilisation à la perte des bébés. Kate Middleton a entendu parler du travail de Tommy’s, une association qui vient en aide aux parents ayant perdu un enfant en cours de grossesse. L’association met tout en œuvre pour réduire le taux des fausses-couches, de mortinaissances et de naissances prématurées au Royaume-Uni.

Lire aussi : La duchesse de Cambridge découvre les mesures Covid de l’Université de Derby

Kate Middleton rencontre des mères ayant connu la perte d’un bébé

Kate Middleton, 38 ans, a rencontré des parents qui ont bénéficié d’un soutien de l’association Tommy et qui ont ensuite eu la chance de voir naitre un bébé arc-en-ciel. Un bébé arc-en-ciel ou un rainbow baby est un enfant né après la perte d’un précédent enfant durant la grossesse.

(Photo : Kirsty Wigglesworth/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Guillaume et Stéphanie reçoivent des sages-femmes au château de Fischbach

Kate Middleton, mère de trois enfants – le prince George, la princesse Charlotte et le prince Louis-, a rencontré des enfants nés grâce aux soins dispensés dans les cliniques de recherche de Tommy à travers le pays et a entendu parler de la façon dont l’association Sands soutient les parents endeuillés. Le personnel des associations Tommy’s et Sands a parlé de l’importance du soutien émotionnel pour toute la famille et de l’aide pratique qu’elles fournissent à toute personne touchée.

« C’est tellement courageux de votre part de pouvoir parler si ouvertement. Une grande partie de la recherche, une grande partie du soutien aux organisations, est menée par des parents qui ont vécu cette expérience et qui veulent aider les autres. C’est tellement inspirant », a déclaré la duchesse de Cambridge après avoir entendu le témoignage de Clare Wogan, une maman qui a perdu son bébé en 2017. Kate a également rencontré une maman qui a vécu deux fausses-couches avant de subir une opération chirurgicale pour lui coudre le col de l’utérus au 4e mois de la grossesse, alors qu’elle souffrait d’insuffisance cervicale.

(Photo : Kirsty Wigglesworth/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La maman de Gabriel et Noah de Luxembourg parle de sa fausse-couche et envoie un message d’amour à ses fils pour la fête des mères

Visite du centre de recherche pour mieux comprendre les causes des fausses-couches

L’épouse du prince William a ensuite rencontré des experts médicaux de l’Institut universitaire de biologie de la reproduction et du développement, qui fait partie du Centre national de recherche sur les fausses couches. La duchesse de Cambridge a entendu parler de leur travail révolutionnaire visant à mieux comprendre la science derrière la perte d’un bébé afin de la prévenir.

La duchesse de Cambridge a également entendu parler des essais en cours sur le covid-19 au centre de recherche. Ceux-ci visent à mieux comprendre les risques du virus pour les femmes enceintes et leurs bébés.

Lire aussi : Kate Middleton vient en aide aux bébés vulnérables

Source : Kensington

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr