Lady Susan Hussey, marraine du prince William, démissionne du palais de Buckingham après ses propos racistes envers une invitée de la reine Camilla

Ce 30 novembre 2022, Lady Susan Hussey, confidente de la reine Elizabeth II et dame de compagnie depuis de six décennies, a décidé de démissionner de ses fonctions au palais de Buckingham. L’octogénaire a été accusée de racisme en début de journée sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : La reine Camilla distribue aux enfants les oursons Paddington reçus au décès d’Elizabeth II

Lady Susan Hussey gardait sa place au palais après des années de service auprès d’Elizabeth II

Plus tôt dans la semaine, la reine consort Camilla dévoilait le nom des six dames de compagnie qu’elle aurait à ses côtés lors de ses déplacements et qui l’assisteraient dans ses tâches quotidiennes. Les trois dernières dames de compagnie de la reine Elizabeth II ne figuraient pas dans cette liste mais Buckingham assurait qu’elles continueraient à avoir des fonctions auprès de Charles III. Parmi les trois dernières dames de compagnie d’Elizabeth II se trouvait Lady Susan Hussey.

Mardi 29 novembre, la reine Camilla organisait sa première grande réception officielle à Buckingham, à laquelle étaient conviées la reine Mathilde de Belgique, la reine Rania de Jordanie et la princesse héritière Mary de Danemark, ainsi que de nombreux représentants d’associations luttant contre les violences faites aux femmes. Étaient également présentes des victimes qui ont témoigné des abus qu’elles ont subis.

Ngozi Fulani était invitée à la réception de la reine Camilla ce mardi 29 novembre 2022 où elle aurait subi un interrogatoire raciste de la part d’une assiste du palais (Photo : Kin Cheung/PA Wire/ABACAPRESS)

Ngozi Fulani, ancienne victime d’abus et à présent directrice de l’association Sistah Space, était invitée à l’événement. Lors de la réception, elle a croisé la route de Lady Susan Hussey, 83 ans, l’une des dernières dames de compagnie de la reine Elizabeth II. Au lendemain de la réception, Ngozi Fulani a déclaré sur Twitter avoir été victime de racisme durant la réception. Elle a retranscrit la discussion absurde qu’elle a pu avoir avec une personne qu’elle désigne comme « Lady SH ».

Lire aussi : La reine Camilla porte le diadème belge de saphirs d’Elizabeth II pour son premier banquet d’État en tant que reine consort

Lady Susan Hussey quitte le Palais après la polémique

La directrice de l’association, dont les parents ont émigré des Caraïbes dans les années 50, a été choquée par l’interrogatoire de « Lady SH », dont l’identité sera révélée dans l’Express quelques heures plus tard. Lady Susan Hussey aurait demandé avec insistance la nationalité et les origines de Ngozi Fulani, ne voulant pas accepter comme réponse que celle-ci est née au Royaume-Uni et ne possède que cette nationalité.

« J’avais l’impression que nous, les trois seules femmes noires, étions des intruses, que nous n’étions pas les bienvenues ou acceptées en tant que Britanniques », a déclaré plus tard Ngozi Fulani à Mirror. Dans la foulée, Buckingham a réagi aux déclarations de la victime, en indiquant prendre l’incident très au sérieux et avoir immédiatement lancé une enquête. Le Palais a aussi invité Ngozi Fulani à une rencontre pour entendre sa version des faits et mieux comprendre ce qui a eu lieu mardi.

La reine Elizabeth II avec John Warren et sa dame de chambre, Lady Susan Hussey (Photo : Andrew Matthews/PA Wire/Abacapress)

Une source a confirmé à Mirror que Lady Susan Hussey avait quitté son rôle honorifique au sein du foyer de la reine consort dès ce mercredi. Elle était la plus ancienne dame d’honneur de la reine Elizabeth II. Lady Susan Hussey est aussi la marraine du prince William. Née Susan Waldegrave, fille du 12e comte Waldegrave, elle a épousé Marmaduke Hussey en 1959. Récemment, son personnage a fait son apparition dans la série The Crown. Dans la saison 5, Marmaduke Hussey et son épouse sont au cœur de l’intrigue. L’épisode 8 raconte comment le baron Hussey, président du conseil d’administration de la BBC, était contre l’idée de diffuser l’interview polémique de Diana sur la chaîne.

Lire aussi : Le prince William rend une visite surprise à l’équipe d’Angleterre avant la Coupe du monde 2022

La marraine du prince William aurait tenu des propos racistes

En 2013, Lady Susan Hussey a été promue au rang de dame grand-croix de l’ordre royal de Victoria. Elle a été choisie par la reine Elizabeth en 2021 pour l’accompagner aux funérailles du prince consort Philip. À cette époque, Vanity Fair lui avait consacré un article, la décrivant comme « la plus loyale des dames de compagnie d’Élisabeth II ».

Lady Susan Hussey est la marraine du prince William et a rejoint les dames de compagnie d’Elizabeth II depuis la naissance du prince Andrew en 1960. Ici avec la princesse de Galles (encore duchesse de Cambridge), la comtesse de Wessex et Sir Timothy Laurence lors d’une cérémonie en novembre 2012 (Photo : Anwar Hussein/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Vanity Fair explique qu’elle a été engagée – rappelons que le poste n’est pas rémunéré – au moment de la naissance du prince Andrew en 1960. À l’époque, « elle avait rejoint la maison royale pour aider à répondre au flot de lettres accompagnant cet heureux événement. Elle serait connue affectueusement sous le nom de “première en chef” dans les bureaux, et a souvent été décrite comme l’une des personnes de confiance qui ont aidé la reine au cours de sa vie. »

Les faits dénoncés se seraient produits en présence de deux témoins. Ngozi Fulani explique qu’une assistante du palais aurait regardé son badge et lui aurait demandé d’où elle venait. Lorsqu’elle lui a répondu qu’elle venait de Londres, l’assistante lui aurait dit : « Non, mais d’où venez-vous vraiment ? D’où vient votre peuple ? Quand êtes-vous venu ici pour la première fois ? » Ngoz Fulani affirme avoir alors dit : « Madame ! Je suis de nationalité britannique, mes parents sont venus ici dans les années 50 », ce à quoi l’assistante aurait répondu : « Je savais qu’on finirait par y arriver. Vous êtes des Caraïbes ». Elle a répondu : « Non, madame, je suis d’origine africaine, d’origine caribéenne et de nationalité britannique ».

Lady Susan a souvent été présente dans tous les aspects de la vie royale. « Qu’il s’agisse d’accompagner Pippa Middleton à l’église de Sandringham en 2017 ou d’être le visage amical accueillant et raccompagnant les Premiers ministres de passage au palais de Buckingham », écrivait Tatler il y a peu. « Membre de la maison royale depuis 1960, elle fait partie du cercle restreint de la Cour, représentant souvent la reine lors de funérailles et d’événements lorsque celle-ci a d’autres obligations. »

Lady Susan est veuve du baron Hussey de North Bradley depuis 2006. Marmaduke Hussey avait été créé pair à vie en tant que baron Hussey de North Bradley en 1996, en reconnaissance des services rendus à la tête du conseil d’administration de la BBC.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr