Lever aux aurores et salut au drapeau : Élisabeth de Belgique débute son dernier camp de formation

C’est un lever aux aurores auquel a eu droit la princesse Élisabeth de Belgique, duchesse de Brabant. L’héritière du trône de Belgique en est au 5e jour de son dernier camp de formation militaire de sa première année à l’École royale militaire. Photos de sa matinée au camp Lagland de Stockhem, à Arlon.

Lire aussi : Albert II et Paola assistent au premier défilé militaire de la princesse Élisabeth

Petit-déjeuner et salut au drapeau au camp Lagland

La princesse Elisabeth de Belgique, 19 ans, a été levée de son bivouac aux petites heures du matin, ce 9 juillet 2021. La fille ainée du roi Philippe et de la reine Mathilde s’est rapidement préparée pour prendre son petit-déjeuner avec d’autres élèves-officiers de la 160e promotion de l’École royale militaire (ERM).

La duchesse de Brabant prend son petit-déjeuner avant sa journée de formation (Photo : Abacapress)

Une fois le petit-déjeuner terminé, rendez-vous en rang au pied du drapeau. La duchesse de Brabant a participé au salut au drapeau, dernier moment de répit avant d’entamer une journée bien chargée où elle devra ramper, sauter des obstacles et manier des armes sur le terrain d’entrainement.

Salut au drapeau avant de rejoindre le terrain d’entrainement (Photo : Abacapress)

Ce troisième camp pratique de l’année est une formation tactique qui vient conclure sa première année de formation. La future commandante en chef des Armées, a choisi de suivre la filière Sciences sociales de l’ERM, la seule université belge qui impose à ses étudiants d’être internes. La princesse Élisabeth a réussi son année mais ne prolongera pas sa formation à l’armée.

Les élèves-officiers suivent alors une formation universitaire en plus de la formation militaire. Le premier camp de l’année est connu comme le PIM, pour Phase d’initiation militaire. Ce camp est organisé à Elsenborn, quelques jours après avoir signé son admission dans l’école. Ce premier camp pratique a pour but d’initier les nouvelles recrues aux rudiments militaires. À l’issue de ce camp, ils reçoivent leur béret bleu des mains du roi des Belges et sont officiellement considérés comme des élèves-officiers. Le deuxième camp est le camp d’hiver, organisé à la moitié de l’année, entre janvier et février.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr