Mariage de la fille du duc de Brissac avec le prince Marc Emmanuel de Croÿ

Ce 22 mai 2021, Délia de Cossé-Brissac a épousé religieusement le prince Marc Emmanuel de Croÿ au château de Brissac. La fille du duc de Brissac et le fils du duc de Croÿ permettent à deux des plus anciennes familles de la noblesse de s’unir.

Marc Emmanuel de Cro¨ÿ et Délia de Cossé-Brissac (Photo : DR)

Lire aussi : Remariage secret de l’oncle de Louis de Bourbon, duc d’Anjou

Délia de Cossé-Brissac a épousé religieusement Marc Emmanuel de Croÿ

Charles-André, connu jusqu’il y a quelques jours comme le marquis de Brissac est récemment devenu le 14e duc de Brissac, suite au décès du 13e duc de Brissac ce 6 avril 2021. Après cette bien triste nouvelle, le nouveau duc a pu se réjouir ce 22 mai, en accompagnant sa deuxième fille, Délia, jusqu’à l’autel. Marc Emmanuel et Délia étaient déjà mariés civilement en Allemagne. Ils se sont unis à la mairie de Dulmen, le 19 décembre 2020, non loin de la ville natale de Munsten du prince.

Délia est la fille de Charles-André de Cossé-Brissac et petit-fille de François de Cossé et Jacqueline de Contades. Charles-André a repris la gestion du château familial de Brissac, en 1998 avec son épouse, Larissa, issue de la noble famille hongroise Széchényi de Sárvár-Felsövidek.

C’est à l’église Saint-Vincent de Brissac-Quincé, dans le Maine-et-Loire, qu’a eu lieu le mariage religieux, à 300 mètres du château où a grandi la mariée. La première pierre du château a été posée en 1455 pour Pierre de Brézé, grand sénéchal de Normandie, à l’emplacement d’un précédent château construit au 11e siècle par Foulques Nerra, comte d’Anjou. Le fils de Pierre de Brézé, Jacques, comte de Maulévrier se retrouvera ruiné après avoir tué Charlotte, la fille de Charles VII à laquelle il était promis mais qui se révèlera infidèle. Contraint à rembourser son crime, il devra vendre son château. C’est René de Cossé, gouverneur de l’Anjou, qui l’achètera en 1502. C’est aussi lui qui fit construire l’église Saint-Vincent où se sont mariés Marc Emmanuel et Délia.

La ch^âteau de Brissac où a grandi la mariée (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Le duc d’Albe finalise les préparatifs du mariage de son fils

L’union de deux grandes familles

Le titre de duc de Brissac a été créé en 1611 par Louis III pour Charles de Cossé, maréchal de France et Grand Fauconnier de France. Avant l’élévation au rang de duc, Brissac était une seigneurie appartenant aux seigneurs de Brissac depuis l’acquisition du château par René de Cossé.

Quant au marié, le prince Marc Emmanuel, second fils Rudolf de Croÿ et de la défunte duchesse de Croÿ, née Alexandra Miloradovich. Marc Emmanuel a un frère ainé, Carl-Philipp, et une sœur ainée, Xenia. Il a également deux frères cadets, Heinrich et Alexander, et une sœur cadette, Anastasia. Sa sœur Xenia a accouché d’un petit garçon cet été.

Le prince Marc Emmanuel a pour arrière-arrière-grand-père le roi Louis III de Bavière, mais aussi le grand-duc Guillaume IV de Luxembourg. Encore une génération plus loin, il a pour ancêtre le roi Michel 1e de Portugal. Il descend du prince Rupprecht, ancien prétendant au trône de Bavière, et de son épouse, la princesse Antonia de Luxembourg. 

Le prince Rudolf, duc de Croÿ est l’actuel chef de cette famille de la noblesse germanique, également reconnue dans la noblesse belge, française et autrichienne. La lignée de la prestigieuse famille est connue jusqu’au 12e siècle. Un prince hongrois, arrière-petit-fils du roi Géza II de Hongrie, se serait installé dans le château de Crouy-Saint-Pierre, dans le département actuel des Hauts-de-France, et en aurait pris le nom.

Sous les ducs de Bourgogne, la famille a pris beaucoup d’importance et plusieurs branches, aussi bien en France, dans le Saint-Empire ou dans les territoires belges se sont fait remarquer. La famille a connu un premier ministre, des amiraux, des évêques, des cardinaux, des ministres, des maréchaux. C’est en 1594 que Charles Philippe de Croÿ, un brillant général fut récompensé et la famille de Croÿ fut élevée au rang de prince du Saint-Empire. Depuis lors, tous les membres de la famille sont princes et princesses, et le chef de famille est le duc de Croÿ. La famille s’est installée à Dülmen, en Westphalie, à la période du 8e duc de Croÿ. Le 13e duc de Croÿ a épousé un Américaine. Le 14e duc de Croÿ a épousé le princesse Gabrielle de Wittelsbach, fille de Rupprecht, prétendant au trône du royaume de Bavière.

Comme l’indique le site spécialisé Gothanjou, les deux mariés ont pour ancêtres communs les plus proches Frédéric-Auguste de Beaufort-Spontin, duc de Beaufort-Spontin (1751-1817) et Marie-Ernestine von Starhemberg (1782-1832). Si on se balade dans les différentes branches de leurs arbres respectifs, ils descendent également tous deux de la marquise de Montespan, du roi Charles 1e d’Angleterre et même le prince Marc Emmanuel descend d’un duc de Brissac.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr