Harry et Meghan n’auront que deux enfants afin de « sauver la planète »

Au mois de septembre, Meghan Markle sera la rédactrice en chef de Vogue, dans ce numéro spécial où elle a interviewé 15 femmes qui ont été un exemple pour elle. Quelques extraits de ce numéro sont déjà sortis, comme cet échange entre le prince Harry et Jane Goodall, qu’il a récemment rencontrée lors d’une conférence donnée par l’ethnologue. Lors de cet entretien, le duc de Sussex a annoncé que lui et son épouse ne souhaitent pas avoir plus de deux enfants pour des raisons écologiques.

L’entretien du prince Harry et de Jane Goodall est à retrouver dans le numéro de Vogue de septembre

Meghan et Harry n’auront pas plus de deux enfants

Bien que Meghan et Harry soient parfois sujets à des critiques concernant l’utilisation de jet privés et de leur train de vie, le couple se veut aussi proche de l’environnement et de la nature. Il semblerait que le duc et la duchesse de Sussex aient envie d’adopter les principes de l’association Stop at Two, qui demande aux parents de s’arrêter après deux enfants. L’empreinte carbone d’un individu diminuerait de 58,6 tonnes chaque année s’il n’a pas d’enfant. Ce qui permet donc de protéger l’environnement. Harry confirme donc qu’il ne souhaite pas avoir plus d’un frère ou d’une sœur au petit Archie né en mai 2019.

Le duc et la duchesse de Sussex limiteront leur nombre d’enfants pour diminuer l’empreinte carbone

La déclaration du prince Harry est évidemment surprenante venant d’une famille comme la famille royale britannique qui a pour habitude d’avoir traditionnellement plus d’enfants que la moyenne, pour des raisons dynastiques. En critiquant les parents qui ont plus de deux enfants, le prince Harry risquent de se mettre l’opinion publique à dos ainsi que son frère. En effet, le prince William a déjà trois enfants et certaines rumeurs parlent d’une quatrième grossesse attendue pour la duchesse de Cambridge.

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.