Le prince Albert II assiste avec émotion à la projection d’un film de Grace Kelly à Nice

Ce mardi 27 septembre, le prince Albert II de Monaco était à Nice pour assister à la projection de La Main au collet, le thriller d’Alfred Hitchcock mettant en vedette l’actrice Grace Kelly. Un an après la sortie de ce film, elle épousait le prince Rainier III et devenait princesse de Monaco.

Lire aussi : La princesse Charlène dans une tenue transparente pour inaugurer une boutique de montres de luxe

Le prince Albert II à Nice pour voir La Main au collet

Le prince Albert II a honoré la cinémathèque de Nice de sa présence ce mardi, qui a programmé une rétrospective des films de Grace Kelly, à l’occasion des 40 ans de sa disparition. Le 14 septembre 1982, l’épouse du prince Rainier III perdait la vie dans un accident de voiture à 52 ans.

La cinémathèque a programmé 11 films dans lesquels Grace Kelly figure en vedette, des films qui ont été tournés en l’espace de cinq ans, entre 1951 et 1956, date à laquelle l’actrice américaine a renoncé à sa vie hollywoodienne pour devenir princesse de Monaco.

Le prince Albert II pose derrière la chaise au nom de sa mère (Photo : Olivier Huitel/Crystal Pictures/ISOPIX)

Le prince Albert II, 64 ans, a accepté l’invitation de la ville voisine à partager un moment d’émotion en retrouvant sa mère sur grand écran. Le souverain monégasque a été accueilli sur place par l’élu niçois en charge du cinéma, Henry-Jean Servat, et le préfet Bernard Gonzalez. La Main au collet est le dernier film dans lequel Grace Kelly a tourné pour Hitchcock. Elle partageait l’affiche avec Cary Grant. Ce film est prémonitoire puisque l’histoire se déroule sur la Côte d’Azur.

Anthony Borré, premier adjoint au maire de Nice, Henry-Jean Servat, élu en charge du cinéma et le prince Albert II après la projection de La Main au collet (Photo : Olivier Huitel/Crystal Pictures/ISOPIX)

Lire aussi : Le prince Albert II et la princesse Charlène immaculés et souriants lors d’un gala gardé secret

Le prince Albert ému de revoir sa mère sur grand écran

Après la projection, le chef d’État monégasque était invité à prendre la parole. « Ma mère est ravissante dans ce film, c’est un euphémisme, et puis ce sont des images superbes qui évoquent Monaco et la Côte d’Azur, et c’est aussi une belle histoire », comme le rapporte TF1. « Le rôle dont elle était la plus fière, c’était peut-être celui qu’elle a interprété dans Une fille de la campagne, où elle était peut-être moins attendue ». Il faut rappeler que ce film lui a permis de remporter un Oscar en 1955.

Henry-Jean Servat recueille les impressions du souverain monégasque après la projection à Nice (Photo : Olivier Huitel/Crystal Pictures/ISOPIX)

Ne pouvant se passer de son actrice fétiche, Alfred Hitchcock avait proposé à la nouvelle princesse de Monaco de jouer dans son thriller Pas de printemps pour Marnie après son mariage avec le prince Rainier. « Elle avait envie de cette aventure, mais finalement la raison l’a emport », a expliqué le prince Albert.

Le prince Albert a vécu une semaine nostalgique. Après avoir rendu hommage à sa mère mardi, le mercredi c’est à son père qu’il a consacré du temps. Le prince Albert II était entouré de ses deux sœurs pour dévoiler le programme des festivités qui seront organisées d’ici quelques mois pour commémorer le 100e anniversaire de la naissance du prince Rainier III.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr