Le prince Charles mène les célébrations du Jour du Commonwealth entouré de la famille royale

Ce 14 mars 2022 a lieu un Commonwealth Day presque comme tous les autres, à l’exception de l’absence de la reine Elizabeth II. La reine a préféré annuler sa présence à l’abbaye de Westminster, pour une raison non précisée. Le prince de Galles menait donc la marche, devant sa famille venue assister à la cérémonie religieuse en l’honneur du Commonwealth, comme le veut la tradition.

Lire aussi : Un premier couple de souverains confirme sa présence à la cérémonie de commémoration du duc d’Édimbourg à Westminster

Le prince Charles remplace la reine Elizabeth II pour les célébrations de la Journée du Commonwealth

Depuis 1977, le Jour du Commonwealth est célébré le deuxième lundi du mois de mars, venant remplacer l’ancien Jour de l’Empire. La célébration consiste en un service religieux anglican à l’abbaye de Westminster, à Londres. La reine Elizabeth II, qui est le chef d’État des royaumes du Commonwealth mais aussi à la tête du Commonwealth, assiste habituellement à la cérémonie, entourée de sa famille. La plupart des dirigeants des pays du Commonwealth, dont les hauts-commissaires, participent à l’office.

La famille royale britannique assise au premier rang de l’abbaye, pendant une intervention du premier ministre Boris Johnson (Photo : Daniel Leal/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Il y a quelques jours, le palais de Buckingham a annoncé que la reine Elizabeth II annulait sa venue à la messe annuelle. La raison exacte n’a pas été précisée mais la monarque de 95 ans est de santé plus précaire ces derniers temps, et en particulier depuis qu’elle a attrapé le virus. Il a également été annoncé que le château de Windsor serait son domicile et son lieu de travail permanents, ce qui laisse présager sa volonté de ne plus se déplacer ou du moins, d’éviter trop d’engagements dans la capitale. Sa présence à l’abbaye de Westminster dans deux semaines est toujours d’actualité. Elle est attendue le 29 mars à la cérémonie d’hommage en mémoire de son défunt mari.

Lire aussi : Le prince Charles remet les Lettres patentes de reconnaissance du statut de cité à Southend-on-Sea

Le duc et la duchesse de Cambridge et la princesse Alexandra à l’abbaye de Westminster

Ce 14 mars 2022, c’est le prince de Galles, héritier du trône britannique, héritier du trône des différents royaumes du Commonwealth et prochain chef du Commonwealth des Nations, qui a dirigé sa famille à l’intérieur de l’abbaye ce lundi. Le prince de Galles était entouré de son épouse, la duchesse de Cornouailles, de son fils et de sa belle-fille, le duc et la duchesse de Cambridge. Le duc et la duchesse de Gloucester ont également annulé leur venue car le prince Richard a été testé positif. La princesse Alexandra a également participé à l’office.

Le prince de Galles discute avec sa belle-fille, la duchesse de Cambridge et le prince William discute avec sa belle-mère, la duchesse de Cornouailles, avant la cérémonie (Photo : Daniel Leal/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Le prince de Galles assurera un autre événement lié au Commonwealth d’ici quelques mois. Il se rendra à la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth fin du mois de juin à Kigali, au Rwanda.

Bien qu’absente physiquement lors des célébrations, la reine Elizabeth II a publié un long message à l’occasion de cette journée de fête. « Aujourd’hui, il est gratifiant d’observer un Commonwealth moderne, dynamique et connecté qui combine une richesse d’histoire et de tradition avec les grandes avancées sociales, culturelles et technologiques de notre époque. Que le Commonwealth soit de plus en plus grand est un honneur pour tous ceux qui ont été impliqués.»

Le duc et la duchesse de Cambridge à la cérémonie en hommage au Commonwealth (Photo : Daniel Leal/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

La reine Elizabeth II fête son Jubilé de platine cette année, une fête qui est répercutée dans chacun des royaumes du Commonwealth. « Nous sommes nourris et soutenus par nos relations et, tout au long de ma vie, j’ai eu le privilège d’entendre ce que les relations construites grâce à la grande portée et à la diversité du Commonwealth ont signifié pour les personnes et les communautés.»

« Notre famille de nations continue d’être un point de connexion, de coopération et d’amitié. C’est un lieu de rassemblement pour poursuivre des objectifs communs et le bien commun, offrant à chacun la possibilité de servir et d’en tirer profit. En ces temps difficiles, j’espère que vous pourrez puiser force et inspiration dans ce que nous partageons, alors que nous travaillons ensemble vers un avenir sain, durable et prospère pour tous. »

En cette journée du Commonwealth, le drapeau de l’Union flotte sur les bâtiments publics britanniques. En plus de la messe à l’abbaye de Westminster, une réception est organisée par le secrétaire général du Commonwealth et une gerbe est déposée au Commonwealth Memorial Gates à Londres. La couronne est en souvenir des sacrifices des soldats du Commonwealth. La reine publie également un message aux nations.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr