Le prince Napoléon et le comte de Paris réunis aux Invalides

Ce 5 mai 2021, plusieurs membres de familles royales s’étaient donnés rendez-vous aux Invalides pour commémorer le bicentenaire de la mort de Napoléon. Fait rarissime, le prétendant au trône impérial et le prétendant au trône orléaniste étaient côte à côte pour cet anniversaire particulier. Le prince Jean-Christophe Napoléon et le prince Jean d’Orléans ont été photographiés ensemble devant les Invalides.

Le prince Jean d’Orléans, comte de Paris et le prince Jean-Christophe Napoléon, prince Napoléon, réunis ce 5 mai 2021 (Photo : David Niviere / ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La tiare pontificale offerte par Napoléon à Pie VII

Deux prétendants au trône réunis pour les commémorations du bicentenaire de la mort de Napoléon

À 10 heures 30, le 5 mai 2021, le prince Jean-Christophe Napoléon, chef de la famille impériale s’est recueilli seul devant le Tombeau de l’Empereur sous le dôme des Invalides. Après avoir déposé une couronne de fleurs au pied du Tombeau, il a assisté avec le reste de sa famille à la messe en mémoire de Napoléon et des soldats victimes de la Grande armée, lors d’une messe à Saint-Louis des Invalides dirigée par Mgr Luc Ravel, évêque aux Armées françaises.

Le prince Napoléon a assisté à la messe en présence de son épouse, de ses parents, mais aussi du comte et de la comtesse de Paris, de la princesse Maria-Pia de Savoie, du prince Guillaume et de la princesse Sibille de Luxembourg, du prince Jean de Luxembourg et son épouse, ainsi que de la duchesse Sophie de Wurtemberg, du prince Joachim Murat et son épouse la princesse Yasmine.

Le prince Joachim Murat, héritier du prince Murat, et descendant du roi de Naples, en compagnie des deux prétendants au trônes : le comte de Paris et le prince Napoléon (Photo : David Niviere / ABACAPRESS.COM)

Le prince Jean-Christophe Napoléon et le prince Jean d’Orléans ensemble aux Invalides

En 2019, le prince Jean d’Orléans, comte de Paris, avait annoncé sa présence au mariage impérial du prince Jean-Christophe avec la comtesse Olympia von Arco-Zinneberg. Il s’agissait d’un rendez-vous manqué, le prince Jean étant retenu à des funérailles le jour venu. La comtesse de Paris s’était rendue seule au mariage du prince Napoléon avec la descendante du dernier empereur d’Autriche.

Le prince Jean-Christophe et le prince Jean sont deux des trois prétendants au trône en France. L’un est le descendant de Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie et frère de l’empereur Napoléon 1e, l’autre est descendant de Louis-Philippe 1e, dernier roi des Français. Le troisième prétendant au trône est le prince Louis de Bourbon, en tant qu’ainé de la famille Bourbon.

La princesse Béatrice de Bourbon-Siciles avec sa belle-fille, la comtesse Olympia von Arco-Zinneberg, devenue princesse Napoléon à son mariage (Photo : David Nivière/Abacapress)

En réalité, le prince Napoléon est lui aussi descendant de Louis-Philippe. Louise, la fille du dernier roi des Français avait épousé Léopold 1e, premier roi des Belges. Louise et Léopold 1e sont les parents de Léopold II, qui lui-même est le père de la princesse Clémentine, qui deviendra princesse Napoléon à son mariage avec le prince Victor Napoléon, arrière-grand-père du prince Jean-Christophe.

Le prince Charles et son fils, le prince Jean-Christophe Napoléon (Photo : David Nivière/Abacapress)

Le prince Jean-Christophe Napoléon est devenu le chef de la famille impériale à presque 11 ans, à la mort de son grand-père Charles, en 1997. Il a hérité des prétentions au trône tel que l’avait décidé son grand-père dans un acte testamentaire, contournant ainsi son propre fils, le prince Charles, père de Jean-Christophe, pour un différend familial. Le prince Charles reconnait la position de son fils. La mère du prince Napoléon, la princesse Béatrice de Bourbon-Siciles, 70 ans, est la sœur ainée de l’actuel prétendant au trône des Deux-Siciles et est l’arrière-arrière-petite-fille du dernier roi des Deux-Siciles, Ferdinand II.

Dans l’après-midi, le discours d’Emmanuel Macron en hommage à Napoléon à l’Institut de France était très attendu. À la fin de son discours, le président français et son épouse Brigitte, se sont rendus aux Invalides. Le prince Jean-Christophe Napoléon et son épouse Olympia attendaient le chef d’État à l’entrée. Ensemble, ils ont déposé une gerbe devant le Tombeau, mettant fin à la journée de commémoration.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr