La princesse Anne visite le Musée national de Papouasie-Nouvelle-Guinée et conclut son séjour en Océanie

La princesse Anne a terminé son séjour en Océanie. Ce 12 avril 2022, la princesse a assuré de nombreuses visites qui concluent son voyage en Papaouasie-Nouvelle-Guinée. Dans l’après-midi et en soirée, la fille de la reine Elizabeth II a visité le Musée national du pays, puis elle était conviée à une réception en présence de représentants politiques du pays.

Lire aussi : La princesse Anne arrive en Papouasie-Nouvelle-Guinée : honneurs militaires et collier de fleurs

La princesse Anne en visite au Musée national et galerie d’art à Port Moresby

Arrivée en Papouasie-Nouvelle-Guinée le 11 avril, après avoir passé trois jours en Australie, la princesse Anne a terminé son voyage en Océanie en beauté. Le 12 avril, la princesse a visité une école technique pour filles, elle a visité le cimetière du Commonwealth et s’est baladée dans le seul parc d’aventure du pays. Dans l’après-midi, la princesse Anne a également visité le Musée national et la galerie d’art de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée est située sur la moitié orientale de l’île de Papouasie, dont l’autre moitié est occupée par l’Indonésie. Ce pays qui compte près de 9 millions d’habitants est un royaume du Commonwealth et a donc la reine Elizabeth II comme chef d’État. La princesse Anne effectue son voyage dans le cadre des festivités du Jubilé de platine de la reine Elizabeth II.

En 1975, le pays a pris son indépendance totale du Royaume-Uni. Cette même année a été construit le Musée national et galerie d’art. La construction a duré deux ans. Ouvert au public depuis lors, il s’agit du plus important musée du pays qui expose des vestiges importants des populations autochtones du pays. La plupart des pièces du musée proviennent de la collection détenue par Sir William MacGregor, qui fut le premier administrateur britannique de Papouasie entre 1888 et 1895. Par la suite, il fut le 11e gouverneur du Queensland, en Australie.

La princesse Anne en visite au National Museum and Art Gallery de Papouasie-Nouvelle-Guinée (Photo : Kirsty O’Connor/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Les Papous se sont installés sur une île située entre le Sud-Est asiatique et l’Océanie il y a environ 50 000 ans. Il y a environ 3500 ans, d’autres ethnies malaisiennes et polynésiennes s’installent sur cette île. L’île prendra le nom de Nouvelle-Guinée au 16e siècle, lorsque les Européens (Espagnols) arrivent sur l’île et voient une ressemblance entre la population locale et celle de Guinée, en Afrique. L’île sera plus tard divisée en deux parties, dont la partie occidentale appartient à l’Indonésie actuelle et la partie orientale a longtemps été disputée entre l’Empire allemand et l’Empire britannique. À la chute de l’Empire allemand, cette colonie est passée entièrement sous le contrôle britannique.

Lire aussi : La princesse Anne et son époux arrivent en calèche dans le stade de Sydney pour débuter leur voyage en Australie au nom de la reine

Réception et investiture à la résidence du premier ministre

Dans la soirée, pour conclure son voyage en Papouasie-Nouvelle-Guinée, la princesse Anne était invitée à une réception au siège du gouvernement. Le premier ministre James Marape avait invité des hommes d’affaires et des hauts représentants politiques du pays pour saluer la princesse qui a fait ses adieux au pays.

Durant cette soirée, la princesse Anne a prononcé un discours et elle a procédé à l’investiture de Sir John Pundari, actuel ministre du Développement des finances et de la ruralité, ancien vice-premier ministre, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien président du Parlement national. Sir John Pundari est également député pour la circonscription de Kompiam-Ambum.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr