La reine Elizabeth interdit à Harry et Meghan d’utiliser le nom Sussex Royal

Ils se pensaient déjà libres… ou presque. Alors que la presse britannique spécule sur les millions que sont prêts à engranger le prince Harry et Meghan avec leur nouveau nom de marque Sussex Royal, le tabloïd britannique Daily Mail révèle que la reine Elizabeth interdit formellement au couple d’utiliser ce nom de marque. Pourtant, ils avait déjà fait enregistrer leur futur super nom, dans le but de décliner leur marque sur autant d’objets qu’on puisse l’imaginer, y compris des vêtements et de la nourriture. Selon la presse britannique, ils auraient déjà investi une petite somme rondelette pour mener à bien ce projet de branding. Mais il va falloir tout recommencer, car Buckingham interdit formellement de commercialiser quoi que ce soit qui comprenne le mot « Royal ».

En janvier 2020, les Sussex avaient annoncer sur leur Instagram Sussex Royal, leur volonté de s’éloigner de la famille royale (Capture Instagram/sussexroyal)

La reine Elizabeth s’oppose à la commercialisation d’une marque royale

Au mois de janvier, la reine Elizabeth avait accepté la demande de son petit-fils, le prince Harry, de prendre plus de liberté et de diminuer ses engagements auprès de la famille royale. Sauf qu’avec la Reine c’est tout ou rien et la décision fut donc de totalement décharger le prince Harry et son épouse de toute activité au sein de la famille royale. Ce changement sera officiellement d’application au printemps 2020. Depuis lors, Harry est reparti vivre au Canada, préparant déjà sa nouvelle vie… Mais les choses risquent de se compliquer.

Le prince Harry et Meghan ont déjà accompli leur premier engagement en solo, monnayant leurs interventions, comme le feraient des conférenciers. Il y a quelques jours, ils étaient les conférenciers stars de la journée annuelle organisée à Miami par la banque JPMorgan pour ses 300 plus gros clients. Ils s’apprêtent donc à parcourir le monde pour défendre les causes qui leur tiennent à cœur mais ils s’apprêtent aussi à gagner beaucoup d’argent, en protégeant leur marque, qu’ils comptent apposer sur des milliers d’objets, allant de simples objets souvenirs comme des tasses ou des cartes postales, mais aussi sur des vêtements et pourquoi pas des magazines. Harry et Meghan ont déjà fait la demande d’enregistrement de la marque « Sussex Royal » auprès de l’institution qui gère la propriété intellectuelle au Royaume-Uni.

C’est la fin du nom Sussex Royal !

Au mois de janvier, au lendemain de l’annonce unilatérale des Sussex de vouloir diminuer leurs activités au sein de la famille royale, le compte Instagram des Sussex annonçait déjà la direction qu’ils allaient prendre et listait un tas de causes qu’ils s’apprêtaient à défendre. Mieux encore, un tout nouveau site appelé Sussex Royal était mis en ligne. Malheureusement, avec la nouvelle décision de la Reine, ils devront fermer ce nouveau site. Il n’est plus question pour eux de tabler sur cette marque. Leur compte Instagram Sussex Royal, suivi par 11 millions d’abonnés devra lui aussi changer de pseudonyme.

Suite à leur décision, le prince Harry et Meghan Markle ont immédiatement lancé un nouveau site pour promouvoir leurs activités en solo, mais ce site s’appelle « Sussex Royal »… (Crédits : capture sussexroyal.com)

« Pour plusieurs raisons c’est inévitable, au vu de leur décision de partir, mais ça doit certainement faire un coup au couple, car ils ont tout misé sur la marque Sussex Royal. Mais la Reine n’avait pas vraiment beaucoup de choix », explique une source au Daily Mail. « Le plan original des Sussex, celui d’être moitié dans la famille, moitié en dehors, n’aurait jamais pu marcher. S’ils n’assument plus d’engagements officiels et qu’ils cherchent des opportunités commerciales, ils ne peuvent simplement pas se vendre en tant que royautés ». Si les détails de la sanction seront prochainement connus et que leur sort sera définitivement scellé au printemps, il y a encore quelques zones d’ombre à régler. Par exemple, le communiqué de la reine laisse comprendre qu’ils perdront certains titres, mais rien de concret n’a été annoncé. Il semblerait que cela concerne surtout la perte du prédicat d’Altesses royales. Mais là encore, d’un point de vue protocolaire, étant un cas inédit, on attend une décision finale à ce sujet.

Quand les membres de la famille royale commercialisent leur appartenance royale

Harry et Meghan ne sont pas les seuls à vouloir faire du business avec leur apprtenance à la famille royale. Il a été révélé que la duchesse d’York, elle aussi ex-membre de la famille, se lançait elle aussi dans la vente. La duchesse d’York a enregistré la marque The Duchess et va proposer un site de ventes, qui comprendra des bijoux, des vêtements, de la nourriture, des linges de maison et même des produits bien-être et cosmétiques. Récemment, il a été révélé que Peter Phillips était l’égérie d’une marque de lait en Chine. Marie-Christine, épouse du prince Michael de Kent utilise son appartenance à la famille royale pour vanter les mérites d’une clinique régénérative cellulaire aux Bahamas. Et même Lady Kitty Spencer, nièce de Diana et cousine du prince Harry, a accepté un contrat publicitaire pour une marque de lait, où elle utilise sa proximité avec la famille.

Maquette de présentation d’objets que pourraient prochainement vendre la duchesse d’York (Crédits : Capture présentation Sarah Ferguson)

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.