La reine Mathilde porte une fourrure de la reine Fabiola au concert de jazz du président suisse à Bruxelles

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont assisté à un concert de jazz au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles ce 25 novembre 2022. Le concert était organisé par le président suisse Ignazio Cassis, en guise de conclusion de sa visite d’État en Belgique. La reine Mathilde rendait hommage à la Suisse, dans un look rouge et blanc, mais aussi à la reine Fabiola, en portant une cape en fourrure blanche ainsi que des boucles d’oreilles qui lui appartenaient.

Lire aussi : La reine Mathilde porte le diadème couronne de laurier et sa robe Armani au dîner d’État en l’honneur du président suisse

Ignazio Cassis convie le couple royal belge à un concert de jazz à Bruxelles

Ce 25 novembre 2022, le président suisse Ignazio Cassis et la première dame Paola Rodoni effectuaient la deuxième journée de leur visite d’État en Belgique. Après une première journée à Bruxelles en compagnie du roi Philippe et de la reine Mathilde, le couple présidentiel suisse a pris la direction de Liège. En soirée, Ignazio Cassis et son épouse étaient de retour dans la capitale afin de retrouver le couple royal au Palais des Beaux-Arts.

Comme le veut la tradition diplomatique, le chef d’État invité organise une soirée de remerciement au cours de sa visite d’État afin de rendre la pareille au chef d’État hôte. Ce vendredi, le président suisse avait organisé un concert de jazz pour divertir le roi Philippe et la reine Mathilde.

Lire aussi : La reine Letizia porte une robe H&M avec le plus prestigieux diadème espagnol en clin d’œil à sa belle-mère pour le banquet d’État en Suède

La reine Mathilde honore la Suisse… et la reine Fabiola

La reine Mathilde a souhaité faire un clin d’œil à la Suisse, en adoptant les couleurs du pays. La reine des Belges est arrivée en rouge et blanc, couleur drapeau helvétique, à la soirée. La cape en fourrure portée par la reine faisait aussi penser à une tenue adéquate pour Noël, qui aura lieu dans un mois jour pour jour. La robe rouge drapée et nouée à la hanche est signée Dries Van Noten. Là aussi, cette robe évoque Noël puisque la reine avait porté cette même robe pour assister au concert de Noël au Palais royal en 2021.

L’arrivée de la reine Mathilde et du roi Philippe. La reine porte une étole en fourrure pour se couvrir les épaules (Photo : capture d’écran réseaux sociaux/DR)

Lire aussi : La reine Máxima porte son imposant diadème de Wurtemberg orné de perles et une robe dorée au banquet d’État en l’honneur du président italien

La reine Mathilde porte une fourrure et des boucles d’oreilles héritées de la reine Fabiola ?

La cape en fourrure blanche portée par la reine Mathilde est vraisemblablement une pièce vintage. Elle ressemble étrangement à celle portée par la reine Fabiola dans les années 60. Il pourrait donc s’agir d’un héritage de l’épouse du roi Baudouin. Fabiola a notamment porté une cape en fourrure blanche lors de la tournée royale en Amérique du Sud, en 1965. Lors de ses sorties en soirée, en Argentine, au Chili et au Mexique, la reine Fabiola portait ce boléro de fourrure sur ses épaules.

La reine Fabiola et le roi Baudouin se rendent à un gala organisé par le président mexicain Gustavo Díaz Ordaz. La reine Fabiola porte un boléro de fourrure blanche lors de cette soirée à Mexico City en 1965 (Photo : Dalmas/Sipa Press/ISOPIX)

Lire aussi : Les diadèmes de la famille royale belge : que contiennent les coffres des princesses de Belgique ?

Autre élément qui semble confirmer l’hommage à la reine Fabiola, ce sont les boucles d’oreilles portées par la reine Mathilde. Ces boucles d’oreilles pendentifs ressemblent elles aussi à celles portées par la reine Fabiola lors de cette même tournée en Amérique latine.

La reine Fabiola en 1965 lors de sa tournée royale en Amérique latine avec le roi Baudouin. La reine Mathilde porte les mêmes boucles d’oreilles pour assister au concert offert par le président suisse à Bruxelles (Photo : ISOPRESS/ISOPIX)

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr