La reine Máxima porte le diadème pavlonique et une robe rouge Légion d’honneur au banquet d’État en l’honneur d’Emmanuel et Brigitte Macron

Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima des Pays-Bas offraient un banquet en l’honneur de la visite d’État du président française. Pour marquer ce moment, la reine Máxima portait le magnifique diadème pavlonique à perles et une nouvelle robe Claes Iversen, confectionnée par le couturier en personne.

Lire aussi : La reine Máxima porte le diadème et la parure d’émeraudes au banquet d’État en Slovaquie

La reine Máxima porte une robe confectionnée par Claes Iversen en personne

Le président français Emmanuel Macron avait convié son homologue néerlandais à effectuer une visite d’État en France en 2016. Ce 11 avril, le roi Willem-Alexander a rendu l’invitation au président Macron. Emmanuel Macron, 45 ans, et Brigitte Macron, qui fêtera ses 70 ans ce mercredi, sont arrivés à Amsterdam en matinée, accueillis par les honneurs protocolaires habituels sur la place du Dam, en face du Palais royal. Le roi Willem-Alexander, 55 ans, et la reine Máxima, 51 ans, ont ensuite reçu leurs invités au palais, puis ils ont partagé un déjeuner en privé.

Le président Emmanuel Macron s’est recueilli au Monument national et a notamment rencontré les représentants des États généraux dans l’après-midi. En soirée, le couple présidentiel français retrouvait le couple royal néerlandais. Comme le veut la tradition diplomatique, un banquet d’État est organisé pour conclure la première journée d’une visite d’État.

Brigitte Macron, Emmanuel Macron, le roi Willem-Alexander et la reine Máxima avant le banquet d’État du 11 avril 2023 (Photo : Remko De Waal/Pool/ANP/ABACAPRESS.COM)
Le roi Willem-Alexander prononce un discours avant le dîner (Photo : RVD)

C’est au Palais royal d’Amsterdam que le roi Willem-Alexander et la reine Máxima ont accueilli Emmanuel et Brigitte Macron. Tous portaient les insignes des ordres en leur possession. La soirée a débuté avec les discours respectifs des deux chefs d’État, avant d’entamer le dîner. La reine Máxima portait une robe rouge passion du créateur néerlandais Claes Iversen, prouvant ainsi au couple présidentiel français que la mode France ne détient pas le monopole de la mode.

Cette robe, appelée Princess Amore, a été confectionnée par le couturier en personne. La maison de couture a expliqué que Claes Iversen réalisait lui-même une seule pièce par collection et que cette robe rouge à manches bouffantes et aux épaules dénudées était celle qu’il a confectionnée « avec l’aide de son équipe ».

La reine Máxima porte une robe rouge comme le ruban de la Légion d’honneur (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

La reine Máxima portait les insignes et le ruban de dame grand-croix de l’ordre national de la Légion d’honneur, tout comme le roi Willem-Alexander. Pour l’anecdote, ce fut aussi une reine des Pays-Bas, la reine Emma, qui fut officiellement la première femme à obtenir la grand-croix de la Légion d’honneur française en 1896. Le président Macron portait quant à lui le ruban de grand-croix de l’ordre du Lion néerlandais.

Le président français porte un toast pour conclure la première journée de sa visite d’État aux Pays-Bas (Photo : RVD)

Lire aussi : La reine Máxima porte le diadème et la parure d’émeraudes au banquet d’État en Slovaquie

Étaient également invités le prince Constantijn, frère du roi Willem-Alexander, et son épouse, la princesse Laurentien. La belle-sœur du souverain néerlandais portait le diadème couronne de laurier en diamant sur la tête. Au menu : caviar, velouté d’asperge avec crevettes, et tournedos en plat principal.

Lire aussi : La reine Máxima porte le diadème de rubis Mellerio et une robe avec une traîne d’un créateur grec au banquet d’État en Grèce

L’ancien diadème à perles imitant celui d’Anna Pavlovna sur la tête de la reine Máxima

La reine Máxima portait l’ancien diadème de perles qui date du début du 20e siècle. Il s’agit d’une création récente imitant un diadème ancestral porté par la grande-duchesse Anna Pavlovna de Russie, devenue reine des Pays-Bas lorsque son époux, Guillaume II est monté sur le trône en 1840.

La reine Máxima a choisi le diadème antique à perles imitant celui d’Anna Pavlovna, accompagné de sa parure de perles (Photo : Remko De Waal/Pool/ANP/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La reine Máxima porte son imposant diadème de Wurtemberg orné de perles et une robe dorée au banquet d’État en l’honneur du président italien

On ne sait pas ce qui est arrivé au diadème d’origine porté par la reine Anna. Le nouveau diadème de perles porte parfois le nom de diadème pavlonique, en référence au nom d’Anna Pavlovna. Pour cette création du 20e siècle, ce sont des grosses perles appartenant à la famille d’Orange-Nassau qui ont été utilisées. Il s’agit de perles ayant appartenu à Amélie de Solms-Braunfels, épouse du stadhouder Frédéric-Henri.

Le diadème de perles de la reine Anna des Pays-Bas, née grande-duchesse Anne Pavlovna de Russie (Image : domaine public)

Le nouveau diadème de perles a été porté pour la première fois par la reine Wilhelmine. La reine Wilhelmine, montée sur le trône en 1890, était la petite-fille d’Anna Pavlovna. La fille et la petite-fille de Wilhelmine l’ont aussi porté durant leur règne. La princesse Irène et la princesse Margriet, sœurs de la reine Beatrix l’ont également porté. La reine Máxima l’a choisi pour son portrait officiel en 2011, alors qu’elle était encore princesse d’Orange.

Portrait officiel de la princesse Máxima, princesse d’Orange en 2011. Elle porte le diadème de perles imitant le diadème original d’Anna Pavlovna (Photo : RVD/Erwin Olaf)

Le palais du Belvédère héberge un musée qui présente la collection de Gustav Klimt depuis 1903. Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima ont réalisé quelques photos officielles avec le couple présidentiel autrichien devant un tableau de Klimt. Notons aussi l’imposante broche que portait la reine Máxima. Cette broche a appartenu à Catharina Pavlovna, reine du Wurtemberg, dont la fille, Sophie, deviendra la première épouse du roi Guillaume III. La broche en diamants est régulièrement portée par les membres de la famille royale des Pays-Bas dans des versions différentes. Le bijou est démontable et certaines parties peuvent se retirer pour alléger la broche. Ce soir, la reine le portait dans sa version complète.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr