La maitresse du roi de Thaïlande devient reine consort, aux côtés de la reine, alors que la polygamie est interdite dans le pays

L’étrange roi de Thaïlande, Maha Vajiralongkorn, connu sous le nom de règne de Rama X, vient une nouvelle fois d’accomplir un acte étrange. Le roi Maha Vajiralongkorn vient de nommer sa maitresse, reine consort. Il officialise donc sa relation polygame alors que la loi l’interdit dans le pays. Le roi de Thaïlande vient d’épouser la reine Suthida au mois de mai 2019, à quelques jours de sa faste cérémonie d’intronisation. Il est le roi de Thaïlande depuis octobre 2016, mais il avait repoussé son couronnement depuis des années. Le roi de Thaïlande est connu pour ses prises de positions mégalos et ses mœurs particulières. Lui qui a longtemps vécu en Allemagne et en Suisse, vivait une vie dissolue à l’écart de la médiatisation thaïlandaise, car dans le pays, aucune information concernant sa vie à l’étranger ne filtre. Le roi de Thaïlande, qui est monté sur le trône à 61 ans et qui a déjà eu 4 épouses (il a divorcé des 3 premières), vient à présent de faire de sa maitresse sa concubine officielle et lui octroie le titre de reine consort.

Mise à jour 21/10/2019 : Le roi de Thaïlande destitue sa maitresse pour déloyauté

Le jour de son anniversaire, le roi de Thaïlande officialise sa relation avec sa maitresse, à côté de la reine Suthida

Pour son anniversaire, le roi de Thaïlande fait de sa maitresse son épouse

Lors d’un office religieux qui s’est tenu le jour de son 67e anniversaire, le roi a fait de Sineenat Wongvajirapakdi sa concubine officielle. Elle porte dorénavant le titre de chao khun phra, ce qui peut se traduire par « consort noble royale ». La reine Suthida était assise à côté des deux nouveaux concubins, ne laissant passer aucune émotion lors de cette cérémonie surprenante. Pendant toute la cérémonie, Sineenat Wongvajirapakdi est restée assise plus bas que son nouveau concubin, comme le veut la tradition thaïe qui interdit de s’asseoir plus haut que le roi. Depuis 1932, il n’était plus arrivé qu’un roi de Thaïlande officialise une relation polygame en public, sachant qu’à l’époque la polygamie n’était pas encore interdite dans le pays.

Lors de la cérémonie officielle, Sineenat Wongvajirapakdi devient reine consort de Thaïlande

Sineenat Wongvajirapakdi a également reçu quatre médailles des plus prestigieux ordres du pays et a été faite Majeure-Générale des armées. Elle faisait partie de la Garde armée royale, tout comme la reine Suthida était engagée comme garde du corps de son époux, avant d’obtenir un titre dans l’armée. La reine Suthida a rencontré son époux alors qu’elle était hôtesse de l’air. Quand le roi et son épouse sont en Allemagne, ils sont loin des médias et agissent en toute liberté. Par exemple, des paparazzis ont déjà photographié le roi de Thaïlande en crop top et en pantalon slim, affichant ses tatouages et un look androgyne. Récemment, il a été photographié avec la reine, en train de faire du vélo en Suisse, habillés en tenues légères. Le roi aux mœurs particulières avait fait de son petit chien adoré, maréchal de l’armée. Ce weekend, pour son anniversaire, le roi de Thaïlande a fait passer une loi pour être exonéré de taxe foncière. Il y a quelques mois, pour l’anniversaire de la reine, il a ordonné un jour férié à son peuple, afin que les Thaïlandais puissent lui rendre hommage durant toute la journée.

Sineenat Wongvajirapakdi, connue sous le surnom Koi, se faisait appeler Niramon Ounprom quand elle était infirmière, avant de rejoindre l’armée.

Le roi officialise sa relation avec sa maitresse alors que la polygamie est interdite

Avant d’intégrer la Garde royale, la nouvelle maitresse du roi se faisait appeler Niramon Ounprom ou Koi et était infirmière à l’Hôpital militaire d’Ananda Mahidol. Dans le pays, personne n’ose critiquer les décisions du roi étant donné qu’il s’agit d’un crime de lèse-majesté. Critiquer le roi ou un membre de la famille royale peut mener à 15 ans d’emprisonnement.

Au mois de mai, juste avant son couronnement, le roi de Thaïlande s’est marié avec une hôtesse de l’air avec qui il vivait depuis de nombreuses années, devenant la reine Suthida

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.