Le roi du Bhoutan et le Je Khenpo prient et allument des lampes à beurre pour les morts du coronavirus

Le roi du Bhoutan a offert des prières et a allumé des lampes à beurre en présence du Je Khenpo. Il était accompagné du Premier ministre et de hauts responsables du gouvernement, qui ont tous participé à la cérémonie. Le roi Jigme Khesar Wangchuck s’est également entretenu avec le Je Khenpo, Jigme Choedra concernant le décès récent d’un ancien Je Khenpo, mort il y a 49 jours.

Le roi Jigme Khesar Wangchuck rencontre le 70e Je Khenpo, le chef spirituel du pays. L’actuel Je Khenpo est Jigme Choedra. (Photo : Facebook/KingJigmeKhesar)

Lire aussi : 90 ans de la reine Kesang Choden, reine grand-mère du Bhoutan

Lampes à beurre et prières pour le défunt Je Khenpo

Le Je Khenpo est le chef spirituel du Bhoutan. Il dirige l’ensemble des affaires monastiques du pays et est considéré comme un Dharma Raja (roi spirituel). Le 68e Je Khenpo, Tenzin Doendrup, est décédé il y a 49 jours. Le roi Jigme Khesar Wangchuck a décidé de rencontrer l’actuel Je Khenpo pour envoyer des prières conjointes en sa mémoire. Un millier de lampes à beurre (Karmi Tongchoe) ont également été allumées pour toutes les personnes du monde qui ont perdu la vie à cause de COVID-19. La cérémonie s’est déroulée à l’Université bouddhiste Tango Dorden Tashithang.

Lire aussi : Le roi du Bhoutan rencontre 400 volontaires qui suivent la formation accélérée pour lutter contre le coronavirus

Le roi du Bhoutan était très impliqué lors de la crise du coronavirus

Le roi du Bhoutan s’est montré très actif durant toute la crise du coronavirus. Il a prononcé deux allocutions à la nation et a pris des mesures très strictes pour empêcher le virus d’entrer sur son territoire, égal à la superficie des Pays-Bas. La frontière très poreuse avec l’Inde a été totalement fermée et le pays a été obligé d’accueillir des Bhoutanais transfrontaliers qui ont été expulsés d’Inde, alors que leur voisin a appliqué des mesures encore plus strictes. Le roi Jigme Khesar Wangchuck a également visité les provinces de son pays, lors d’un voyage d’une semaine afin de vérifier l’application des mesures dans les campagnes. Le pays s’est mobilisé et a compris l’urgence, des milliers d’hommes se sont portés volontaires pour rejoindre le programme de formation pour devenir DeSuups, des sortes de gardiens de la paix qui assistent les forces armées, les autorités, les associations,…

Lire aussi : Le roi du Bhoutan rencontre 400 volontaires qui suivent la formation accélérée pour lutter contre le coronavirus

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.