Le prince Andrew et son ex-femme en vacances ensemble à Balmoral chez la reine

La reine Elizabeth a rejoint le château de Balmoral, comme chaque année en cette période. Habituée à passer ses vacances d’été en Écosse, la reine a aussi pour habitude d’y inviter des amis et de la famille. Cette année, pour ne pas s’ennuyer, elle pourra compter sur la présence de son deuxième fils, le prince Andrew. Surprise ! Andrew est arrivé accompagné… de son ex-femme, la duchesse d’York.

La duchesse d’York fait son grand retour auprès de la reine pour ses premières vacances à Balmoral depuis son divorce

Sarah Ferguson est du voyage. Il semblerait qu’elle devrait rester une semaine avec le mari de ses deux filles, Beatrice et Eugenie. Le prince Andrew a été filmé à la sortie de l’avion, mardi dernier. Il tenait en laisse cinq chiens, qu’il a fait voyager dans le jet mis à sa disposition. Ces vacances à Balmoral intéressent la presse à plusieurs titres. Tout d’abord, les rumeurs concernant un éventuel rapprochement de Sarah et Andrew se confirment. Il se pourrait que les deux ex soient de nouveau sur les rails. Ensuite, tout le monde attend l’annonce du mariage de sa fille Beatrice avec Edoardo Mapelli Mozzi. Peut-être qu’Andrew et Sarah profiteront d’être en privé, en présence de la reine, pour lui demander sa permission, bien que la nouvelle loi oblige le consentement royal uniquement pour les 6 premières personnes dans l’ordre de succession. Autre raison, des rumeurs concernant la grossesse d’Eugenie, la deuxième fille du couple, intéressent aussi la presse. Enfin, le prince Andrew est mêlé au scandale sexuel de Jeffrey Epstein, qui s’est donné la mort hier dans sa cellule de prison.

Le prince Andrew sort de l’avion à Aberdeen avec ses cinq chiens, pour rejoindre la reine à Balmoral

Sarah Ferguson et le prince Andrew vont-ils se remettre ensemble ?

L’année dernière, Sarah avait répondu au Daily Mail, qui lui avait posé la question concernant un éventuel retour auprès du prince : « Plein de gens me le demandent mais on est si heureux comme ça. On apprécie la compagnie de l’un et de l’autre. On se donne la possibilité de s’épanouir. Je sais qu’on dirait un conte de fées mai c’est comme ça qu’on est ». Récemment, invitée au mariage d’un ami aux États-Unis, elle avait tenu un discours, durant lequel elle vantait le physique avantageux du prince. Fin du mois de mai, elle accompagnait ses deux filles aux répétitions du défilé militaire que le prince Andrew allait devoir diriger à l’occasion du Trooping the Colour. Une chose est sûre, depuis son divorce en 1996, la duchesse d’York n’a plus jamais été vue aussi proche et aussi fréquemment en compagnie de son ex-mari.

L’affaire Epstein va-t-elle entacher les vacances du prince Andrew ?

Arrivé il y a quelques jours en Écosse, c’est à Balmoral, à côté de sa mère que le prince Andrew a appris la mort de son ami, Jeffrey Epstein. Pour dire la vérité, les deux hommes n’étaient plus amis depuis des années. Le prince Andrew avait déjà présenté ses excuses et expliqué qu’il regrettait cette amitié, lorsque les premières allégations concernant Epstein avait été dévoilées. En 2015, Virginia Roberts Giuffre déclarait avoir servi d’esclave sexuelle au milliardaire Jeffrey Epstein, qui la forçait à avoir des relations sexuelles lors d’orgies entre personnes fortunées et importantes.

Le prince Andrew a été désigné par celle qui se dit victime, comme l’un des hommes qui avait l’habitude de fréquenter les soirées d’Epstein. L’affaire a été classée en 2017, suite à un accord à l’amiable. Depuis juillet 2019, Epstein a été à nouveau arrêté et mis en prison en vue d’un nouveau procès. Ce vendredi, un juge a exigé que l’on rende public les documents de justice de Victoria Giuffre. Le monde entier a donc pu lire les interrogatoires de Victoria Giuffre et notamment les détails des passages où elle mentionne le prince Andrew. Quelques heures après la divulgation des documents, Jeffrey Epstein s’est pendu en prison. Buckingham Palace a sorti un communiqué hier pour indiquer que le « duc d’York n’est pas un parti » de cette affaire et que « toute allégation de comportement illégal avec des mineures est totalement fausse ».

Le prince Andrew, photographié en 2001, avec Victoria Roberts Giuffre et à l’arrière, Ghislaine Maxwell, petite amie de Jeffrey Epstein, accusée d’être l’entremetteuse lors des parties fines

No Comments Yet

Leave a Reply