La situation financière de Madeleine de Suède : la société pas si prospère de Chris O’Neill

La princesse Madeleine de Suède, son époux et ses enfants vivent une vie de privilégiés en Floride, où ils se sont installés en 2018. Madeleine s’est éloignée de la famille royale pour le travail de son époux, Christopher O’Neill, un homme d’affaires qui a abandonné son très haut poste de conseiller financier pour lancer sa propre société, Wilton Payments. Selon les chiffres publiés par la société, celle-ci ne lui aurait pas encore rapporté d’argent, même si son endettement diminue peu à peu.

Lire aussi : La princesse Madeleine déménage suite à un cambriolage qui a traumatisé sa famille en Floride

La société de Chris O’Neill n’a pas encore réalisé de bénéfices

Ils vivent dans une maison à Pinecrest, en banlieue de Miami, achetée pour environ 3 millions d’euros. Madeleine et Christopher se sont vite habitués à leur vie en Floride, où leurs enfants sont scolarisés. La princesse Leonore, 6 ans, le prince Nicolas, 5 ans, et la princesse Adrienne, 2 ans, sont devenus de vrais petits américains, ceux-ci n’étant même pas au courant qu’ils appartiennent à la famille royale de Suède, leur maman souhaitant les préserver.

Si la famille de la princesse Madeleine, troisième enfant du roi Carl XVI Gustaf et de la reine Silvia, est partie vivre aux États-Unis, c’est pour suivre son mari, Christopher O’Neill. L’homme d’affaires britannico-américain, né à Londres en 1974, était un brillant conseiller financier, qui a refusé de devenir prince de Suède et les honneurs auxquels il aurait pu prétendre lors de son mariage avec la fille du Roi en 2013. Chris a préféré se concentrer sur son travail. Il a abandonné ses clients et s’est associé avec l’un de ses beaux-frères, John d’Abo pour fonder Wilton Payments.

La princesse Madeleine et ses enfants habitent à Miami pour suivre le projet entrepreneurial de Chris O’Neill (Photo : Instagram/madeleine_of_sweden)

Lire aussi : Les enfants de la princesse Madeleine sur la plage pour la fête nationale américaine

Chris O’Neill est actionnaire à 42,5% de Wilton Payments et gère le développement commercial américain de cette boite enregistrée au Royaume-Uni. La société a pour but de trouver des solutions de paiements adaptés aux grandes enseignes, banques et entreprises. Il y a quelques années, Christopher O’Neill avait expliqué à Expressen que « le développement de telles solutions de paiement avec de grandes entreprises prend plus de temps qu’on ne le pense. Vous pouvez avoir une bonne idée et être toujours dans le même processus trois ans plus tard ». Visiblement, comme le rapporte le même quotidien suédois en 2020, le développement de l’entreprise prend encore plus de temps que prévu.

Lire aussi : Le testament de la princesse Lilian : qu’ont reçu les membres de la famille royale de Suède ?

L’endettement de l’époux de Madeleine de Suède diminue peu à peu

Wilton Payments, qui bénéficie d’une comptabilité simplifiée pour les petites entreprises ne doit pas publier de bilan complet annuel auprès de l’organisme britannique de contrôle des sociétés. Néanmoins, Expressen s’est procuré les derniers chiffres. Les actifs de la société ont diminué, notamment suite à des investissements, qui on l’espère poteront leurs fruits. Par chance, les dettes ont elles aussi diminué. En 2018, son entreprise enregistrait une perte d’environ 320 000 euros. En 2019, cette dette est réduite à environ 144 000 euros.

Par ailleurs, le Palais royal de Suède indique que Chris O’Neill a investi dans de nombreuses startups. Si ses investissements sont judicieux, il peut trouver là des revenus confortables mais il n’existe pas de documents consultables permettant d’identifier le nom de ces startups.

Lire aussi : Paul et Marie-Chantal de Grèce viennent d’acheter cette maison dans les Hamptons pour 16,5 millions $

Le train de vie royal de Madeleine et Chris en Floride

En 2018, lorsque la princesse Madeleine et son époux ont décidé de quitter Londres, où Chris travaillait comme conseiller financier, pour rejoindre la Floride, la presse pensait que la famille allait s’installer dans la résidence secondaire que Chris possédait à West Palm Beach. Cependant, ils ont préféré tout recommencer à zéro et Chris a revendu sa villa pour environ 3,1 millions d’euros, réalisant une plus-value d’1,4 million d’euros, de quoi rester à flot quelques temps. Madeleine et Chris ont d’abord choisi de louer une villa de 700 mètres carrés, au loyer d’environ 17 000 euros par mois, aux abords de Miami.

Madeleine et Christopher O’Neill ont acheté en 2019 cette villa à Pinecrest pour environ 3 millions d’euros (Photo : Affinity International Realty)

Après 16 mois dans cette villa, le couple a choisi de déménager, notamment suite à un cambriolage qui a traumatisé la famille. Ils ont alors choisi d’acheter leur propre villa, pour environ 3 millions d’euros. Cette demeure de 600 mètres carrés possédant 15 chambres a été achetée via une société LLC. Il s’agit d’une pratique courante aux États-Unis, qui permet de rapidement créer une société qui deviendra propriétaire de la maison. Ainsi, il est plus simple de facturer les différents services d’entretien, ainsi que de garantir l’anonymat des acheteurs sur l’acte de vente.

Lire aussi : La princesse Madeleine de Suède fête ses 38 ans et offre cette nouvelle photo

Source : Expressen

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.