Les vœux très politiques de l’ancien roi du Népal à l’occasion du Nouvel An 2078

Le roi Gyanendra Shah a adressé ses vœux à la population népalaise cette semaine, à l’occasion de la Nouvelle année. L’ancien roi du Népal a participé à plusieurs événements publics ces derniers jours, et a assisté à des réunions politiques, alors que les manifestions pro-monarchiques ont repris depuis quelques semaines.

Lire aussi : Le prince Hridayendra : futur roi du Népal ?

Message de l’ancien roi du Népal pour la Nouvelle année 2078

L’ancien roi Gyanendra, déposé en 2008, a insisté sur l’importance de l’égalité, de l’unité et de la prospérité de tous les Népalais, dans son message envoyé par son secrétariat, ce mardi, à l’occasion de la Nouvelle année.

Il existe deux calendriers hindous. La population du nord du sous-continent indien, comme le Népal, suit le calendrier Vikrama, dont l’année zéro commence 58 ans avant notre ère. Il s’agit d’un calendrier lunaire, qui ne correspond donc pas à notre calendrier solaire. Ce mercredi, les Népalais entamaient la nouvelle année 2078.

«Chaque Népalais est rempli d’aspirations au progrès, à la prospérité et à la paix, à l’approche de la Nouvelle année, cependant, ces aspirations s’estompent avec le temps qui passe», déplore l’ancien souverain qui a connu la fin de 240 ans de monarchie dans le pays.

Lire aussi : La reine du Népal danse avec le roi Gyanendra pour son anniversaire

L’ancien roi «a également mis l’accent sur la conduite éthique de tous, y compris des politiciens et des représentants du peuple, pour mettre fin au chaos et aux conflits internes», rapporte Khabarhub. Le roi a évoqué la nécessité «de renforcer le sentiment national et l’identité nationale en décourageant les ingérences étrangères, les irrégularités financières et l’utilisation abusive des ressources naturelles.»

«Tous les Népalais sont confrontés à des problèmes communs», a déclaré l’ancien roi. C’est pourquoi, il a exhorté la population à s’unir pour consolider le pouvoir afin d’atteindre des objectifs communs de prospérité. «Il estime que le pouvoir de rehausser la stature du pays est entre les mains des Népalais et que tous devraient œuvrer à cette fin, en s’élevant au-dessus des intérêts personnels et factionnels», explique le journal local.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr